Violente chute pour Rabat au test de Barcelone

Le pilote Avintia souffre du bras gauche et passera la nuit à la clinique Dexeus.

Violente chute pour Rabat au test de Barcelone
Tito Rabat, Avintia Racing
Tito Rabat, Avintia Racing
Tito Rabat, Avintia Racing
Tito Rabat, Avintia Racing
Tito Rabat, Avintia Racing
Tito Rabat, Avintia Racing
Tito Rabat, Avintia Racing
Tito Rabat, Avintia Racing
Tito Rabat, Avintia Racing
Tito Rabat, Avintia Racing
Tito Rabat, Avintia Racing

Tito Rabat a été lourdement accidenté ce mercredi matin durant le test qui se tenait à Barcelone, initialement prévu mardi mais reporté pour cause de pluie. Alors que seuls les constructeurs bénéficiant des concessions réglementaires avaient finalement roulé hier, la plupart des équipes étaient bel et bien réunies ce mercredi (aux seules exceptions de Pramac, Ángel Nieto et Marc VDS) pour ce test, visant à évaluer les conditions de piste après la pose d'un nouvel asphalte pendant l'hiver.

Deux heures après le début de la journée de roulage, le pilote Avintia est tombé dans le dernier virage de la piste catalane, un enchaînement de courbes à droite menant à la ligne droite principale. La séance a alors été interrompue durant quelques minutes sur drapeau rouge. Pendant que le pilote était secouru dans le bac à gravier, sa Ducati était en feu quelques mètres plus loin.

 

Se plaignant du bras gauche, le Champion du monde Moto2 2014 a été évacué en ambulance, d'abord vers le centre médical du circuit puis vers la clinique Dexeus de Barcelone, où il a été pris en charge par les équipes des Docteurs Charte et Mir.

Les premiers examens pratiqués ont été rassurants puisqu'ils ont exclu toute fracture, néanmoins une IRM et un scanner ont affiné le diagnostic : le pilote souffre d'une rupture de grade 3 du muscle fléchisseur profond des doigts, d'une rupture de grade 2 du muscle fléchisseur ulnaire du carpe (sur l'avant-bras), d'une contusion du nerf ulnaire et d'un œdème osseux sur l'olécrane (l'os saillant du coude).

Il a été annoncé il y a quelques minutes par l’équipe Avintia Racing que Tito Rabat resterait pour la nuit à la clinique, où le Docteur Mir lui fera passer demain une échographie du bras gauche. Les examens complémentaires auxquels il sera soumis permettront de définir les traitements à suivre et les délais de guérison attendus.

Rabat a fait savoir qu'il avait l'intention de disputer le prochain Grand Prix, au Mugello la semaine prochaine, néanmoins le Docteur Mir doit se prononcer sur la question lorsque tous les examens auront été menés.

partages
commentaires
GP de France : le point sur les duels entre équipiers

Article précédent

GP de France : le point sur les duels entre équipiers

Article suivant

Meilleur temps pour Viñales sur le nouveau bitume de Barcelone

Meilleur temps pour Viñales sur le nouveau bitume de Barcelone
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021