Rainey émet des doutes sur une équipe Honda 100% Márquez

Wayne Rainey s'interroge sur le choix de Honda, qui a opté pour Álex Márquez en tant que successeur de Jorge Lorenzo. L'ancien pilote américain nous explique qui il aurait placé aux côtés de l'actuel Champion du monde.

Rainey émet des doutes sur une équipe Honda 100% Márquez

Le tsunami causé par le retrait soudain de Jorge Lorenzo au terme d'une saison douloureuse avec la Honda a eu pour effet de promouvoir un jeune pilote en MotoGP alors même qu'il était engagé dans la catégorie inférieure pour y défendre son titre de Champion du monde. Un jeune pilote au nom de famille déjà bien connu à la fois sur la grille de la catégorie reine et au sein de l'équipe qu'il rejoint, puisqu'il y sera associé à son frère, défenseur de la couronne.

Álex Márquez n'a pu échapper aux commentaires empreints de doutes quant à cette accession surprise à l'équipe Championne du monde. Et pour Wayne Rainey, ce choix n'est pas forcément le bon pour Honda, en dépit des deux titres remportés par le jeune Espagnol dans les catégories inférieures. Former un binôme fraternel au sein d'une équipe de ce calibre est une décision contestable selon l'ancien pilote et team manager américain, qui craint que Marc Márquez en pâtisse.

Lire aussi :

"Je ne sais pas si c'était la bonne décision, parce que je pense que Marc va maintenant se concentrer sur son frère, pour s'assurer qu'il soit dans le rythme. Ça, c'est une chose à laquelle Marc n'a jamais eu à penser avant", souligne Wayne Rainey auprès de Motorsport.com. "Il ne devait penser qu'à lui-même et à 'comment je peux être rapide'. Il pouvait ensuite encourager son frère quand il courait, sur une moto différente et dans une catégorie différente. Maintenant il est dans le même stand et cela pourrait engendrer un équilibre différent pour Marc. Cela pourrait affecter Marc plus qu'Álex."

"Si l'un des deux frères se blesse, cela affectera l'autre frère. Toute la famille est là. On parle d'une équipe qui va fonctionner comme une famille, qui est une famille en fait − deux frères qui courent ensemble au plus haut niveau de la compétition moto et dans ce qui est probablement la meilleure équipe dans le paddock", ajoute-t-il.

Besoin d'un rival à sa taille

Pour le triple Champion du monde, il aurait été intéressant que Marc Márquez soit associé à un pilote ayant déjà montré sa capacité à rivaliser avec lui, or il doute que la nouvelle recrue ne challenge véritablement son aîné. Le line-up fraternel formé par Honda risque au contraire de tuer dans l'œuf toute concurrence interne.

Lire aussi :

"Álex semble être un gars plutôt équilibré. Je pense qu'il ne commettra pas beaucoup d'erreurs. Je ne le connais pas très bien, mais d'après ce que je vois, il avance pas à pas. Mais, avec son frère à ses côtés, il va voir quel est le niveau de la moto. Ce sera intéressant… Je pense que c'est clairement moins excitant que quand Lorenzo est allé là-bas", estime Rainey.

"Ce sera intéressant, mais j'aurais aimé voir quelqu'un d'autre dans l'équipe parce que j'aurais aimé voir quelqu'un challenger Marc, essayer de le titiller, de rivaliser immédiatement avec lui pour des victoires. Si Álex bat Marc, ils vont juste se serrer dans les bras… Il ne va pas y avoir de bombe !"

Alors, qui Rainey aurait-il choisi ? "Quartararo n'est pas un mauvais gars à avoir [dans une équipe]. Ça aurait été amusant. Maverick [Viñales] commence aussi à bien aller", observe-t-il. "Il faudrait regarder les trois ou quatre meilleurs pilotes et prendre l'un d'eux. Quelqu'un qui peut déjà courir contre lui." Pourtant, l'Américain porte un regard critique sur celui qui est vice-Champion du monde depuis trois ans : "Je ne suis pas sûr pour Dovi. Je sais qu'il est rapide quand tout va bien, mais en course il arrive rarement que tout soit réuni. Dans la course moto, c'est généralement le pilote qui apporte le résultat et non la moto."

Propos recueillis par Gerald Dirnbeck et Sebastian Fränzschky

partages
commentaires
Iannone soutenu par Aprilia, qui n'a "jamais douté de lui"
Article précédent

Iannone soutenu par Aprilia, qui n'a "jamais douté de lui"

Article suivant

Accusé de dopage, Iannone décrit "un traumatisme" et se défend

Accusé de dopage, Iannone décrit "un traumatisme" et se défend
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021