MotoGP
26 mars
EL1 dans
25 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
32 jours
16 avr.
Prochain événement dans
46 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
59 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
87 jours
03 juin
Prochain événement dans
94 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
108 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
115 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
129 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
164 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
178 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
192 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
199 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
213 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
220 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
234 jours
28 oct.
Prochain événement dans
241 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
255 jours

Pour Rainey, la victoire mettra Quartararo sous pression

Meilleur rookie et deuxième meilleur pilote Yamaha au championnat pour sa première saison, le Français est cité parmi les prétendants à la victoire pour 2020. Seulement, franchir ce cap changera sa vie et son approche des courses selon Wayne Rainey.

partages
commentaires
Pour Rainey, la victoire mettra Quartararo sous pression

Fabio Quartararo a parfaitement réussi sa première saison parmi l'élite, mais c'est un défi non moins compliqué qui l'attend cette année, celui de réussir à confirmer. Alors qu'il est passé tout près de la victoire à plusieurs reprises, beaucoup prédisent qu'il parviendra à franchir le cap en 2020. Seulement, aux yeux de Wayne Rainey, une telle réussite changera profondément la manière dont le jeune pilote français peut aborder la compétition.

Lire aussi :

Arrivé en MotoGP en tant que deuxième pilote d'une équipe satellite, doté d'un matériel inférieur à celui de ses collègues du groupe Yamaha, Quartararo a été plutôt épargné par la pression pour sa première année. Et la surprise n'en a été que plus grande lorsqu'il n'a pas tardé à exploser sur le devant de la scène, auteur de sa première pole dès son quatrième Grand Prix. Lorsque débutera la saison 2020, il ne sera cependant plus un débutant inoffensif aux yeux des top pilotes, mais sera perçu comme l'un des hommes à battre.

"Je ne savais pas grand-chose de Fabio avant qu'il ne commence à piloter cette moto", admet Wayne Rainey à Motorsport.com, "cependant, à voir son style de pilotage, il est très agressif, mais aussi très précis. Il possède ce style nouveau, où les pilotes ont une vitesse très élevée dans les virages et se penchent sur le côté de façon très naturelle. Ils utilisent l'électronique au maximum de leurs capacités."

"Ce qui est intéressant chez Fabio, c'est qu'il n'a encore gagné aucune course. Une fois qu'on l'a fait, alors on expérimente un nouveau type de pression. À partir de ce moment-là, tout va plus vite", prévient l'ancien pilote américain. "Pour le moment, tout est très fun pour Fabio, parce qu'il monte sur le podium et il connaît une vie facile dans le paddock, mais une fois qu'on a gagné une course, quand on termine deuxième ou troisième on commence à ressentir une pression que l'on n'avait jamais connue auparavant."

"Tout ce que l'on fait dans sa préparation pour être un pilote de Grand Prix est entièrement tourné vers le fait d'être le meilleur et quand on se présente le dimanche pour gagner la course, toute notre vie tourne autour de cela. Pour le moment, il n'a pas encore gagné de course, mais quand on l'a fait, il y a toute cette pression que l'on se met soi-même pour continuer à le faire. Et puis la presse nous demande 'Pourquoi ne gagnes-tu pas ?'. Alors on s'entraîne plus fort, on commence à piloter d'une façon un peu plus agressive, ou bien on se dit qu'on aurait dû prendre cette trajectoire différente quand on en a eu l'opportunité. On est donc chaque fois plus préparé, mais quand on le fait tout cet amusement qu'il prend maintenant change. Et, surtout, une fois qu'on gagne beaucoup d'argent, on est censé gagner et on a besoin des titres."

Lire aussi :

Bien qu'ayant été implacable au championnat en 2019, Marc Márquez a de toute évidence investi beaucoup d'efforts pour retarder la première victoire de Fabio Quartararo. Une approche qui ne surprend finalement pas tellement l'Américain : "Márquez a été suffisamment intelligent pour comprendre qu'il s'agissait du moment dans lequel il serait le plus facile de battre Fabio dans sa carrière. Il sait que Fabio ne va cesser de devenir de plus en plus fort et qu'il ne sera pas aussi facile l'année prochaine."

"Il va rivaliser avec Márquez", prévient le triple Champion du monde, qui voit toutefois une faiblesse que le #93 : "Márquez pourrait désormais avoir une distraction avec son frère dans l'équipe. Cela pourrait jouer en faveur de Fabio". Quel que soit le niveau affiché par le pilote Honda en 2020, Rainey se montre en tout cas impatient d'assister à de belles bagarres entre les deux hommes. "Tant que Fabio garde la forme, il va gagner des courses, c'est sûr, mais il faut qu'il arrive à se battre sans retenue. Il va courir contre Márquez comme s'ils étaient dans un combat. Maintenant on se bat ! Je ne sais pas s'il l'a déjà fait, mais il va falloir qu'il le fasse s'il veut vraiment jouer sa carte face à Márquez."

Propos recueillis par Gerald Dirnbeck

Les contrôles antidopage sont-ils trop rares en MotoGP ?

Article précédent

Les contrôles antidopage sont-ils trop rares en MotoGP ?

Article suivant

Le top 10 des plus jeunes vainqueurs en Grand Prix

Le top 10 des plus jeunes vainqueurs en Grand Prix
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Wayne Rainey , Fabio Quartararo
Équipes Petronas SRT
Auteur Sebastian Fränzschky
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021
Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende Prime

Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende

La rivalité entre Alain Prost et Ayrton Senna est souvent considérée comme la plus forte de l'Histoire des sports mécaniques. Mais celle entre Wayne Rainey et Kevin Schwantz pourrait tout aussi bien prétendre à ce statut. Leur duel a atteint ses sommets en 500cc durant la saison 1991, dont les deux pilotes gardent des souvenirs marquants 30 ans plus tard...

MotoGP
31 janv. 2021
Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP Prime

Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP

Sa première saison en MotoGP a vu Brad Binder se hisser extrêmement haut, mais aussi commettre quelques erreurs de débutant. Décidé à ne se trouver aucune excuse, le Sud-Africain affiche par là précisément le trait de caractère qui explique pourquoi KTM voit en lui l'homme de la situation pour prendre les rênes du programme après Pol Espargaró.

MotoGP
14 janv. 2021
Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne Prime

Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne

Le départ de Davide Brivio de Suzuki confronte la marque japonaise à un dilemme : recruter un nouveau directeur d'équipe ou confier le poste à une personne capable de maintenir la philosophie actuelle.

MotoGP
11 janv. 2021
Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020 Prime

Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020

Titré six fois en sept saisons, vainqueur de 43% des courses dont il a pris le départ en MotoGP, Marc Márquez aura été le grand absent de cette saison 2020, ouvrant un boulevard aux prétendants à sa succession dès la première manche. Condensé en quatre mois, le championnat ne s'est toutefois pas arrêté à ce premier coup de théâtre...

MotoGP
27 déc. 2020
L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati Prime

L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati

Arracher la victoire à Marc Márquez dans une course où il jugeait l'Espagnol favori aura été une émotion incomparable pour Andrea Dovizioso, sans doute son meilleur souvenir avec Ducati.

MotoGP
26 déc. 2020
L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence Prime

L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence

Que Marc Márquez décide ou pas de subir une troisième opération pour soigner son bras droit, sa tentative de reprendre la piste à Jerez – quatre jours après la première intervention – restera l'une des pires décisions de l'histoire du MotoGP. Le pilote espagnol pourrait encore en payer les conséquences en 2021.

MotoGP
27 nov. 2020