Pour Rainey, la victoire mettra Quartararo sous pression

Meilleur rookie et deuxième meilleur pilote Yamaha au championnat pour sa première saison, le Français est cité parmi les prétendants à la victoire pour 2020. Seulement, franchir ce cap changera sa vie et son approche des courses selon Wayne Rainey.

Pour Rainey, la victoire mettra Quartararo sous pression

Fabio Quartararo a parfaitement réussi sa première saison parmi l'élite, mais c'est un défi non moins compliqué qui l'attend cette année, celui de réussir à confirmer. Alors qu'il est passé tout près de la victoire à plusieurs reprises, beaucoup prédisent qu'il parviendra à franchir le cap en 2020. Seulement, aux yeux de Wayne Rainey, une telle réussite changera profondément la manière dont le jeune pilote français peut aborder la compétition.

Lire aussi :

Arrivé en MotoGP en tant que deuxième pilote d'une équipe satellite, doté d'un matériel inférieur à celui de ses collègues du groupe Yamaha, Quartararo a été plutôt épargné par la pression pour sa première année. Et la surprise n'en a été que plus grande lorsqu'il n'a pas tardé à exploser sur le devant de la scène, auteur de sa première pole dès son quatrième Grand Prix. Lorsque débutera la saison 2020, il ne sera cependant plus un débutant inoffensif aux yeux des top pilotes, mais sera perçu comme l'un des hommes à battre.

"Je ne savais pas grand-chose de Fabio avant qu'il ne commence à piloter cette moto", admet Wayne Rainey à Motorsport.com, "cependant, à voir son style de pilotage, il est très agressif, mais aussi très précis. Il possède ce style nouveau, où les pilotes ont une vitesse très élevée dans les virages et se penchent sur le côté de façon très naturelle. Ils utilisent l'électronique au maximum de leurs capacités."

"Ce qui est intéressant chez Fabio, c'est qu'il n'a encore gagné aucune course. Une fois qu'on l'a fait, alors on expérimente un nouveau type de pression. À partir de ce moment-là, tout va plus vite", prévient l'ancien pilote américain. "Pour le moment, tout est très fun pour Fabio, parce qu'il monte sur le podium et il connaît une vie facile dans le paddock, mais une fois qu'on a gagné une course, quand on termine deuxième ou troisième on commence à ressentir une pression que l'on n'avait jamais connue auparavant."

"Tout ce que l'on fait dans sa préparation pour être un pilote de Grand Prix est entièrement tourné vers le fait d'être le meilleur et quand on se présente le dimanche pour gagner la course, toute notre vie tourne autour de cela. Pour le moment, il n'a pas encore gagné de course, mais quand on l'a fait, il y a toute cette pression que l'on se met soi-même pour continuer à le faire. Et puis la presse nous demande 'Pourquoi ne gagnes-tu pas ?'. Alors on s'entraîne plus fort, on commence à piloter d'une façon un peu plus agressive, ou bien on se dit qu'on aurait dû prendre cette trajectoire différente quand on en a eu l'opportunité. On est donc chaque fois plus préparé, mais quand on le fait tout cet amusement qu'il prend maintenant change. Et, surtout, une fois qu'on gagne beaucoup d'argent, on est censé gagner et on a besoin des titres."

Lire aussi :

Bien qu'ayant été implacable au championnat en 2019, Marc Márquez a de toute évidence investi beaucoup d'efforts pour retarder la première victoire de Fabio Quartararo. Une approche qui ne surprend finalement pas tellement l'Américain : "Márquez a été suffisamment intelligent pour comprendre qu'il s'agissait du moment dans lequel il serait le plus facile de battre Fabio dans sa carrière. Il sait que Fabio ne va cesser de devenir de plus en plus fort et qu'il ne sera pas aussi facile l'année prochaine."

"Il va rivaliser avec Márquez", prévient le triple Champion du monde, qui voit toutefois une faiblesse que le #93 : "Márquez pourrait désormais avoir une distraction avec son frère dans l'équipe. Cela pourrait jouer en faveur de Fabio". Quel que soit le niveau affiché par le pilote Honda en 2020, Rainey se montre en tout cas impatient d'assister à de belles bagarres entre les deux hommes. "Tant que Fabio garde la forme, il va gagner des courses, c'est sûr, mais il faut qu'il arrive à se battre sans retenue. Il va courir contre Márquez comme s'ils étaient dans un combat. Maintenant on se bat ! Je ne sais pas s'il l'a déjà fait, mais il va falloir qu'il le fasse s'il veut vraiment jouer sa carte face à Márquez."

Propos recueillis par Gerald Dirnbeck

partages
commentaires
Les contrôles antidopage sont-ils trop rares en MotoGP ?
Article précédent

Les contrôles antidopage sont-ils trop rares en MotoGP ?

Article suivant

Le top 10 des plus jeunes vainqueurs en Grand Prix

Le top 10 des plus jeunes vainqueurs en Grand Prix
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021