MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
46 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
60 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
74 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
88 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
102 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
116 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
130 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
137 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
151 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
158 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
172 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
200 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
207 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
221 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
235 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
256 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
270 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
278 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
284 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
298 jours

Redding a tenté sa chance et en est récompensé

partages
commentaires
Redding a tenté sa chance et en est récompensé
Par :
26 juin 2016 à 08:30

Malgré une chute durant la séance précédente, Scott Redding a parfaitement réussi les qualifications du Grand Prix des Pays-Bas et s'est octroyé son premier positionnement en première ligne.

Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Le poleman Andrea Dovizioso, Ducati Team, le deuxième Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, et le troisième Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Octo Pramac Racing

Pour la première fois depuis qu'il a rejoint le MotoGP en 2014, l'Anglais s'installera aujourd'hui sur la première ligne de la grille de départ, grâce au troisième chrono établi hier derrière Andrea Dovizioso et Valentino Rossi. C'est la récompense d'une stratégie identique à celle des deux leaders, puisque lui aussi est passé par les stands avant de porter une ultime attaque en fin de séance.

"J'ai vu que j'étais 5e quand je suis rentré aux stands. [Dovizioso et Rossi] n'avaient pas prévu de s'arrêter, mais moi oui, c'était prévu", explique-t-il. "Alors je me suis dit : 'Ok je suis 5e, je n'ai pas grand-chose à perdre : je peux rester 5e, peut-être rétrograder, mais si je prends des risques je peux grimper'. Et puis je me suis retrouvé dans une bonne position à la sortie de la pitlane, avec Vale et Dovi, et je me suis dit : 'Allez, on va bien voir ce qu'on peut faire'."

"Parfois, j'aime contrôler un peu au freinage ou en milieu de virage (en posant le pied au sol, ndlr) et ça glissait avec le pied mais ça adhérait avec les pneus. Alors je suis dit que j'allais juste tenter le coup et voir comment ça allait se passer", poursuit Scott Redding"J'ai tout donné, j'ai fait quelques fautes en dehors de la trajectoire, c'était très glissant. Au final, je suis content d'être en première ligne pour la première fois."

Une glissade sous la pluie

Quarante minutes avant de débuter la qualification, Scott Redding avait chuté durant les Essais Libres 4, la séance la plus humide qu'ait eu à gérer la catégorie reine à ce stade du week-end. Sept pilotes y sont partis à la faute en l'espace de dix minutes, en particulier dans le troisième secteur, entre les virages 8 (celui qui l'a piégé) et 11.

Comme ses comparses, le pilote Pramac a expliqué ne pas vraiment avoir compris pour quelle raison il a glissé. "Je me sentais bien sous la pluie, je ne sais pas vraiment pourquoi je suis tombé, j'imagine que je poussais trop sur l'avant", suggère-t-il.

Qu'attendre de la course dans ces conditions météo incertaines ? "S'il pleut, se sera difficile pour tout le monde", souligne l'Anglais. "Je crois qu'il y a eu beaucoup de chutes en EL4, parce que tout le monde a essayé de trouver la limite très tôt afin d'être prêt pour les qualifs. Mais une fois en course, avec le réservoir plein, les conditions qui changent et les pneus qui s'usent, ce sera assez difficile à gérer. Mais on sait qu'on est tous dans la même situation, on sait qu'on n'a pas de bon feeling avec l'avant. Quand je suis tombé aujourd'hui, je me sentais plutôt bien et puis, en un instant, j'étais dans le gravier."

"Dans le cas d'une course flag-to-flag, si on part sur le sec et que ça commence à s'assécher, il faut monter les pneus slicks le plus tôt possible, mais on prend alors plus de risques. Il faut donc avoir un peu de chance - comme moi l'année dernière à Misano, où je suis tombé et revenu", sourit-il en se remémorant ce qui est à ce jour son seul podium en catégorie reine.

Article suivant
Dani Pedrosa est au plus bas

Article précédent

Dani Pedrosa est au plus bas

Article suivant

Les pneus intermédiaires, un pari pas si évident

Les pneus intermédiaires, un pari pas si évident
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Qualifications
Lieu Assen
Pilotes Scott Redding
Équipes Pramac Racing
Auteur Léna Buffa