MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
36 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
50 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
64 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
78 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
92 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
106 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
120 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
127 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
141 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
148 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
162 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
190 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
197 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
211 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
225 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
246 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
260 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
268 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
274 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
288 jours

Redding - "Je savais que j'avais le rythme pour ces conditions"

partages
commentaires
Redding - "Je savais que j'avais le rythme pour ces conditions"
Par :
27 juin 2016 à 09:43

Le Grand Prix des Pays-Bas a décidément souri à Scott Redding : après une qualification en première ligne, il y a décroché son premier podium de la saison.

Scott Redding, Pramac Racing, et Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Scott Redding, Pramac Racing, et Jack Miller, Marc VDS Racing Honda
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing, sur le podium après sa troisième place
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing, sur le podium après sa troisième place
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing, sur le podium après sa troisième place
Scott Redding, Pramac Racing mène
Scott Redding, Pramac Racing
Le troisième, Scott Redding, Pramac Racing

Le pilote anglais s'est illustré dès le départ de la première course, en entrant dans le premier virage en tête… à sa plus grande surprise ! "J'ai signé un holeshot énorme, c'était le départ de ma vie ! Mais j'ai presque été trop bon, je ne m'y attendais pas. Je suis arrivé dans le premier virage et je me suis dit 'Oh non, je suis premier, je ne sais pas où freiner !' Normalement je freine trop tôt et là j'ai freiné trop tard", raconte-t-il sur le site officiel du championnat.

Passé par Rossi dans ce premier virage, Redding s'est calmé et s'est efforcé d'aborder la suite de la course de façon constructive. "Je savais que j'avais le rythme pour ces conditions. J'ai donc juste pris mon temps pour bien sentir la piste", explique-t-il. "Quand la pluie est arrivée, j'ai vu les autres ralentir. J'ai utilisé cela à mon avantage et j'ai conservé ma vitesse."

"Le seul problème, c'est que je n'y voyais rien à travers ma visière", poursuit le pilote Pramac Racing. "J'en suis arrivé au point où je n'arrivais même pas à distinguer les différentes couleurs entre les vibreurs et l'herbe. C'était donc assez dangereux, alors je suis content que la course ait été interrompue."

De l'importance de doser son attaque

Lorsque les drapeaux rouges ont été exposés, Scott Redding était remonté de la 10e à la 4e place et se trouvait dans le groupe de tête aux côtés de Valentino Rossi, Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci. Il a donc pris le départ de la seconde épreuve depuis la deuxième ligne et a repris sa quête d'un solide résultat pour les 12 tours restants.

"C'était la même chose, je ne voulais pas trop attaquer, je ne voulais pas perdre la course dans les premiers tours. [Miller et Márquez] s'échappaient, ils avaient beaucoup de grip arrière. J'ai attaqué plus que je ne le voulais et ils se détachaient quand même, alors je me suis dit 'Ok, je suis sur le point de tomber, alors il faut que je baisse d'un cran et que je conserve ma position'. Et là j'ai vu les autres tomber et tomber encore. J'ai pensé que mon niveau était le bon."

Ce n'est que plus tard, lorsqu'il s'est senti suffisamment en confiance après que la piste a été nettoyée au fil des tours, qu'il a commencé à se rapprocher de Pol Espargaró et de la troisième place. Après avoir longtemps collé à la roue de celui qui fut son adversaire en Moto2, il finira par le passer à deux tours de l'arrivée pour s'octroyer ce podium, le premier pour lui depuis Misano l'an dernier.

"Plusieurs fois, je me suis demandé si je devais me contenter de la 4e place… Je ne pouvais pas !" sourit-il. "On a eu une bagarre ici en Moto2 où il m'a battu pour quelque chose comme deux dixièmes (c'était même 0"117 en 2013, ndlr) et j'ai pensé à ça. J'ai pris beaucoup de risques, j'ai failli tomber. Je me suis dit 'Je suis arrivé jusque-là aujourd'hui, alors je donne tout'."

Premiers points depuis le Texas

Arrivé chez Pramac cette année avec de grandes attentes, Scott Redding a connu un début de saison pour le moins compliqué, marqué notamment par l'impressionnant incident pneumatique qui l'a touché en Argentine. Lui qui n'avait marqué de points qu'au Qatar et au Texas, il savoure cette bouffée d'air frais.

"On a eu un début de saison vraiment mauvais. On a juste vraiment joué de malchance, mais on n'a pas baissé les bras. Partir de la première ligne c'était déjà bien, et maintenant finir sur le podium c'est génial. Je suis vraiment content !"

Article suivant
Viñales a déchanté sous la pluie

Article précédent

Viñales a déchanté sous la pluie

Article suivant

Dovizioso - "Valentino et moi, on s'est éliminés l'un l'autre"

Dovizioso - "Valentino et moi, on s'est éliminés l'un l'autre"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Course
Lieu Assen
Pilotes Scott Redding
Équipes Pramac Racing
Auteur Léna Buffa