Redding révèle comment il est "de nouveau tombé amoureux" de sa moto

Le pilote Pramac explique que son bon début de saison doit beaucoup à une amélioration technique sur la fourche avant de sa moto, ce qui lui a redonné de nouveau de la confiance.

C.B., Austin - Scott Redding occupe la quatrième place du championnat à l'approche du Grand Prix des Amériques, qui se déroule ce week-end à Austin. Après des essais de pré-saison désastreux, des changements apportés aux éléments internes de la fourche de sa Ducati GP16 ont métamorphosé son rythme – et deux courses solides l'ont ainsi propulsé devant Marc Márquez et Cal Crutchlow au championnat. 

"Ce n'est certainement pas ce à quoi je m'attendais", a admis Redding à propos de ses résultats convaincants. "Mais les premières courses sont toujours un peu mouvementées en MotoGP. Ce serait bien de finir [la saison] là – ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit ! – mais ce sera très difficile. Il y a beaucoup d'action aux avant-postes, des gens qui essayent de prouver différentes choses, beaucoup de rookies, différentes stratégies et affaires qui échouent. Je travaille mieux avec une approche course par course de toute façon. Beaucoup de courses forment le championnat, tout peut arriver, donc mes objectifs sont toujours fixés course après course."

Des avancées sur la fourche avant

Redding a expliqué qu'un changement apporté sur des éléments internes de sa fourche avant a transformé ses sensations sur la moto, et lui a permis d'attaquer de nouveau en entrée de virage. 

"Nous avons changé les réglages de la fourche avant – je veux dire, les essais de Phillip Island ont juste été de la merde [sic] pour moi, [je n'avais] aucune sensation à l'avant, pas de grip à l'arrière et [je rencontrais] beaucoup de difficultés", a-t-il rappelé. "J'ai pensé que ça allait être une longue et difficile saison. Ce fut la même chose au Qatar, et puis nous avons changé les réglages de la fourche avant – cela me donne plus de jeu et plus de sensations – et je suis de nouveau tombé amoureux de ma moto. J'ai pu progresser, emmagasiner de la confiance, et je me suis senti bien mentalement et physiquement. Bien que les essais aient été difficiles, j'ai toujours cru en moi. Je ne me suis pas laissé aller, j'ai persévéré et j'ai trouvé un chemin."

Un changement d'approche

Redding estime qu'une approche plus méthodologique de ses problèmes de maniabilité ont porté leurs fruits, menant à des progrès en course. "Lors des courses, j'ai vraiment été solide", a-t-il déclaré. "La stratégie que j'ai avec l'équipe est bonne, nous approfondissons beaucoup l'aspect technique dans des domaines clés. Nous ne perdons pas notre temps, nous ciblons les départs de course, le rythme lors des premiers tours – les choses qui apportent de réels progrès. Lorsque je rentre au stand à présent, je sais quoi faire. Si nous faisons un changement, je suis bien plus confiant à propos de cela. Nous travaillons bien mieux avec les données, et l'usure du pneu. Je suis très intéressé par cela cette année."

Avec l'avant de sa Ducati à présent amélioré, Redding se concentre sur les défauts situés à l'arrière de sa machine, et qui selon lui, lui coûtent du temps. "Tout de suite, la température pneumatique semble être un problème pour moi", a-t-il admis. "Nous constatons que mes températures de pneu sont trop basses dans les premiers tours, cela ne fonctionne pas, et c'est à moi de faire en sorte que le pneu garde une température élevée. Je suis en train de travailler sur cela ce week-end. Nous allons aussi rouler avec plus de carburant dans la moto lors des essais libres. Vous savez, ce n'est pas en milieu de course que ça se joue – c'est au départ et à la fin. J'ai rencontré des difficultés en Argentine au départ, les gars se sont échappés et je suis resté à quai. Les Michelin son très sensibles à la façon dont vous utilisez les pneus, et comment vous les amenez à la bonne température, donc c'est ce sur quoi nous travaillons en ce moment."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Scott Redding
Équipes Pramac Racing
Type d'article Interview