Remy Gardner rejoindra Tech3 et le MotoGP en 2022

Remy Gardner est la première recrue de l'équipe Tech3 pour la saison 2022.

Remy Gardner rejoindra Tech3 et le MotoGP en 2022
Charger le lecteur audio

Remy Gardner fera l'an prochain ses débuts en MotoGP ! Actuel leader du championnat Moto2 et vainqueur de la dernière manche en date au Mugello, l'Australien rejoindra Tech3 en 2022 et pilotera l'une des deux KTM de l'équipe française. 

Âgé de 23 ans, fils du Champion du monde 500cc 1987 Wayne Gardner, il a fait ses débuts en Grand Prix en 2014 et a signé son premier podium Moto2 en 2019, dont il est ensuite devenu l'un des pilotes les plus en vue. Il a d'ailleurs déjà couru deux années pour Tech3 dans cette catégorie. Aujourd'hui, Gardner est le premier pilote confirmé par l'équipe d'Hervé Poncharal pour la saison prochaine, tandis que KTM a annoncé mardi la prolongation jusqu'en 2024 de Brad Binder dans son équipe d'usine mais n'a pas activé l'option figurant dans le contrat de Danilo Petrucci, actuellement aligné chez Tech3 aux côtés d'Iker Lecuona

Lire aussi :

"C'est un véritable plaisir pour nous d'amener Remy en MotoGP la saison prochaine, car nous connaissions sa rapidité et ses capacités en Moto2, et il a confirmé ce potentiel", explique Pit Beirer, directeur de KTM Motorsport. "Nous pensons qu'il y a beaucoup plus à venir et c'est important qu'il dispose de cette opportunité de continuer à grandir. Remy est un véritable compétiteur. Il est super déterminé et n'abandonne jamais. C'est passionnant de le voir et nous avons hâte de l'observer dans son travail lors de cette prochaine étape. Une nouvelle fois, nous montrons que la KTM GP Academy peut donner la bonne opportunité aux pilotes qui veulent tracer leur chemin."

Le pilote australien se montre "extrêmement heureux" de décrocher une telle opportunité. "C'est un rêve qui devient réalité pour moi et pour lequel nous avons travaillé jusqu'à présent", souligne-t-il. "C'est une chance incroyable pour moi et j'ai hâte de piloter la moto. Je veux remercier KTM de croire en moi. Dans l'immédiat, nous devons nous concentrer sur le fait de bien terminer 2021. Je tiens aussi à remercier tous ceux qui m'ont soutenu pour atteindre le MotoGP. Nous ne faisons que commencer."

Deux des quatre pilotes KTM pour 2022 sont donc connus, tandis que Miguel Oliveira reste pressenti pour poursuivre l'aventure dans l'équipe officielle aux côtés de Binder. Raúl Fernández, actuel coéquipier de Gardner et deuxième du championnat Moto2, pourrait le rejoindre chez Tech3.

Pour Hervé Poncharal, patron de la structure française, cette annonce ouvre un nouveau chapitre avec un timing idéal. "Nous sommes très fiers, heureux et confiants d'accueillir Remy", assure-t-il. "Nous pensons qu'il sera un atout solide pour le line-up KTM en MotoGP et je pense que le fait d'avoir pris cette décision maintenant aidera Remy à se concentrer à 100% sur son Championnat du monde Moto2 et nous aidera nous aussi, l'équipe Tech3 KTM Factory Racing, à nous concentrer sur notre saison 2021."

Le plateau MotoGP 2022

Équipe Pilotes confirmés
(fin de contrat)
Pilotes pressentis
Repsol Honda Team Marc Márquez (2024)
Pol Espargaró (2022)
 
Ducati Team Jack Miller (2022)
Pecco Bagnaia (2022)
 
Monster Energy Yamaha Maverick Viñales (2022)
Fabio Quartararo (2022)
 
Team Suzuki Ecstar Álex Rins (2022)
Joan Mir (2022)
 
Red Bull KTM Factory Racing

Brad Binder (2024)

 

Miguel Oliveira
Aprilia Racing Team Aleix Espargaró (2022) Andrea Dovizioso
Joe Roberts
Petronas Yamaha SRT Franco Morbidelli (2022)

Valentino Rossi ?
?
Pramac Racing

Jorge Martín (2022)

 

Johann Zarco
LCR Honda Álex Márquez (2022)
Takaaki Nakagami (2022)
 
 KTM Tech3 Remy Gardner (2022) Raúl Fernández
Pedro Acosta
 Aramco Racing Team VR46  

Luca Marini

Marco Bezzecchi

 Gresini Racing   Fabio Di Giannantonio
Enea Bastianini

partages
commentaires
Espargaró n'a pas retrouvé la puissance de l'Aprilia en course
Article précédent

Espargaró n'a pas retrouvé la puissance de l'Aprilia en course

Article suivant

Où se situe le respect ?

Où se situe le respect ?
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021