Une journée "quasi historique" à Misano, avec le retour des pilotes

Avant d'accueillir dimanche un Grand Prix MotoGP et une course MotoE, mais virtuellement, le circuit de Misano a repris ses activités et accueilli jeudi de premiers pilotes. D'autres roulages sur piste ont également lieu en Andorre et en Autriche.

Une journée "quasi historique" à Misano, avec le retour des pilotes

Après la France ou encore Andorre, c'est l'Italie qui a vu certains de ses pilotes reprendre la piste jeudi grâce à la réouverture du circuit de Misano. Des roulages y sont à présent possibles, à destination des pilotes d'intérêt national et résidant dans la région, et ils ont été 13 à en profiter dès cette première journée. Plusieurs pilotes des catégories Moto2 et Moto3 du Championnat du monde avaient répondu présents jeudi, comme Enea Bastianini, Nicolò Bulega ou encore Mattia Pasini, de même que Michele Pirro ou Lorenzo Savadori, pilotes d'essais respectivement pour Ducati et Aprilia en MotoGP.

Lire aussi :

S'agissant bien entendu d'un entraînement et non d'un test à proprement parler, aucun d'eux ne disposait de sa véritable moto de course, l'unique objectif étant de reprendre des sensations de pilotage et non de travailler sur les machines utilisées dans les championnats des pilotes en question. En revanche, ils ont pu découvrir à cette occasion le nouvel asphalte posé à Misano juste avant l'entrée dans le confinement, alors que le circuit situé sur la côte adriatique espère toujours accueillir en septembre le Grand Prix de Saint-Marin. En attendant, les compétitions nationales pourraient reprendre dès le mois prochain.

Les gestes barrières étaient bien évidemment à l'ordre du jour, chacun s'efforçant de respecter une certaine distance physique, alors que les masques et l'usage de gel hydroalcoolique, fourni grâce à des distributeurs, sont également la norme. Une nouvelle manière de vivre à laquelle chacun peu à peu s'habitue mais qui n'empêche plus désormais de suivre un entraînement plus classique après deux mois de confinement qui ont fortement limité les exercices physiques.

"Cela a été une grande émotion. Nous avions hâte de donner un signal de reprise. Dans un moment comme celui-ci, avec la pandémie qui a frappé le monde, cette journée a été quasi historique", commente Giovanni Copioli, président de la Fédération italienne de motocyclisme.

 

Dans le même temps, l'entraînement en piste s'est poursuivi également en Andorre, où Álex Rins et Tito Rabat ont continué à rouler sur le petit circuit de Pas de la Casa préparé pour l'occasion. Ils ont été rejoints par Joan Mir, alors qu'ils sont neuf en MotoGP à résider sur place et à pouvoir profiter de cette piste pour recommencer eux aussi à limer le bitume.

"Normalement, c'est un circuit qui est surtout connu pour les courses sur glace qui s'y déroulent l'hiver", explique Alex Bercianos, directeur du circuit Pas de la Casa, "mais nous avons une très bonne base d'asphalte et ils peuvent travailler principalement sur la technique, car c'est un circuit très venteux, très large et sûr. Le but est que les pilotes qui vivent en Andorre et qui normalement disputent les championnats de MotoGP, Moto2, Moto3 et de Superbike disposent d'un endroit où ils peuvent préparer au mieux le retour à la compétition."

Rossi privé de test sur le Red Bull Ring

Sur le Red Bull Ring également, l'activité a repris puisqu'un test se tient depuis hier, avec la présence notamment de Jonas Folger et Marcel Schrötter. Si le passage de la frontière entre l'Allemagne et l'Autriche s'est avéré simple à organiser, d'autres pilotes ont dû renoncer à ce test à cause des restrictions de déplacement, et parmi eux Valentino Rossi, Franco Morbidelli ou encore Michael van der Mark.

"Malheureusement, cela ne s'est pas fait à la dernière seconde en raison des règles d'entrée [sur le territoire]", regrette auprès de Motorsport.com Mandy Kainz, team manager du YART, qui organisait ce roulage. "Malheureusement, cela n'a pas fonctionné car il y a des règles d'entrée qui ne peuvent pas être annulées, même avec des noms connus."

Pour le moment, Valentino Rossi s'en tient au tout-terrain, lui qui enchaîne les séances au Ranch et sur des terrains de motocross avec certains membres de la VR46 Riders Academy. Le motocross est également privilégié par Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci. Marc et Álex Márquez, pour leur part, devraient pouvoir reprendre les entraînements à moto dans quelques jours en Catalogne, où ils se trouvent actuellement.

Avec Gerald Dirnbeck

Les photos de la journée de roulage à Misano :

Cliquez sur les flèches pour passer d'une image à l'autre.

Nicolò Bulega

Nicolò Bulega
1/11

Photo de: FMI

Mattia Pasini

Mattia Pasini
2/11

Photo de: FMI

Massimo Roccoli

Massimo Roccoli
3/11

Photo de: FMI

Mattia Pasini

Mattia Pasini
4/11

Photo de: FMI

Lorenzo Savadori

Lorenzo Savadori
5/11

Photo de: FMI

Lorenzo Dalla Porta

Lorenzo Dalla Porta
6/11

Photo de: FMI

Michele Pirro

Michele Pirro
7/11

Photo de: FMI

Photo de groupe

Photo de groupe
8/11

Photo de: FMI

Enea Bastianini

Enea Bastianini
9/11

Photo de: FMI

Lorenzo Savadori

Lorenzo Savadori
10/11

Photo de: FMI

Lorenzo Savadori

Lorenzo Savadori
11/11

Photo de: FMI

partages
commentaires
Le GP de France espère un report en octobre

Article précédent

Le GP de France espère un report en octobre

Article suivant

Petronas : Rossi est une légende, mais pas au-dessus de notre équipe

Petronas : Rossi est une légende, mais pas au-dessus de notre équipe
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , Moto2 , Moto3
Lieu Misano World Circuit Marco Simoncelli
Auteur Léna Buffa
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021