MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Dans le rétro - Le GP de Grande-Bretagne 2016

partages
commentaires
Dans le rétro - Le GP de Grande-Bretagne 2016
Par :
23 août 2017 à 18:30

Il y a un an, le MotoGP poursuivait une saison exceptionnelle en célébrant un septième vainqueur en la personne de Maverick Viñales. Retour en images sur le week-end qui a mené à ce premier succès de l'Espagnol.

Diapo
Liste

Smith out, Lowes in

Smith out, Lowes in
1/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Lorsque s'ouvre la semaine britannique, la liste des blessés commence à être longue. Touché en Autriche, Miller parvient à faire son retour à Silverstone, Dovizioso est présent lui aussi mais serre les dents après un accident à l'entraînement. Smith, en revanche, doit déclarer forfait pour son Grand Prix à domicile suite à un lourd accident alors qu'il participait à une manche d'Endurance. Il est remplacé par Lowes – Alex, pas encore Sam.

Viñales frappe le premier

Viñales frappe le premier
2/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Dès les premiers essais, Maverick Viñales affiche ses ambitions. Encore sur Suzuki à l'époque, le prometteur pilote espagnol est promis à un brillant avenir chez Yamaha et espère mener le constructeur d'Hamamatsu à la victoire avant de partir.

Iannone passe devant

Iannone passe devant
3/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Distancé le matin, Andrea Iannone se hisse au sommet de la feuille des temps dans les EL2 et termine la première journée en leader, devant Maverick Viñales, auteur du meilleur temps le matin et notoirement à l'aise dans la fraîcheur.

Trois séances et trois leaders

Trois séances et trois leaders
4/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Samedi matin, alors que le MotoGP passe entre les gouttes, c'est au tour de Marc Márquez de prendre l'avantage face aux deux hommes forts de la veille, avec seulement trois millièmes d'avance sur Maverick Viñales.

Crutchlow en pole à domicile

Crutchlow en pole à domicile
5/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Il n'y a pas longtemps à attendre avant que la pluie ne vienne troubler la catégorie reine et c'est en pneus rainurés que se disputent les qualifications. Alors que les chutes se multiplient, Cal Crutchlow remporte l'exercice, un joli succès à domicile après sa victoire à Brno ! Il est le premier Britannique en pole à domicile en catégorie reine depuis Barry Sheene en 1977.

Sur le mouillé, ça se gâte

Sur le mouillé, ça se gâte
6/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Iannone dégringole à la huitième place de la grille de départ, tandis que la première ligne est complétée par Rossi et Viñales – encore lui.

Encore un peu de pluie pour la route

Encore un peu de pluie pour la route
7/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Les conditions météo restent très variables, au point de gâcher le warm-up de dimanche matin, auquel ne participent que quelques pilotes. La course, en revanche, sera bien disputée sur le sec.

Grosse chute au départ

Grosse chute au départ
8/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Dès le départ, le drapeau rouge est exposé, après la lourde chute de Loris Baz et Pol Espargaró, qui se sont accrochés au milieu du peloton dans Maggotts. Les deux pilotes finiront par être évacués en ambulance, conscients et ayant échappé aux blessures majeures qui pouvaient être craintes dans un premier temps.

Viñales plus menaçant que le ciel

Viñales plus menaçant que le ciel
9/20

Photo de: Yamaha MotoGP

Une fois le paddock rassuré, la course peut reprendre. Au second comme au premier départ, Maverick Viñales ne tarde pas à prendre la tête des opérations, d'abord au détriment de Valentino Rossi puis de Cal Crutchlow.

Une fusée nommée Viñales

Une fusée nommée Viñales
10/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Rapidement, le pilote Suzuki s'échappe, déconcertant d'aisance, tandis qu'une lutte survoltée pour la deuxième place se met en place entre cinq pilotes.

Les hauts et les bas de Iannone

Les hauts et les bas de Iannone
11/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Iannone profite d'une course sèche pour mettre à profit l'aisance affichée plus tôt dans le week-end. Longtemps positionné en queue du groupe de poursuivants, il avale ses adversaires les uns après les autres à partir du neuvième tour pour se placer en deuxième position... mais finit par chuter peu de temps après.

Du grand show pour la deuxième place

Du grand show pour la deuxième place
12/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

La confrontation devient alors acharnée entre Crutchlow, Márquez, Rossi et Pedrosa, qui offrent au public un nombre incalculable de dépassements.

Crutchlow décroche la timballe

Crutchlow décroche la timballe
13/20

Photo de: Repsol Media

Tandis que Márquez commet une petite faute en fin de course, Crutchlow tire son épingle du jeu et s'en va chercher la deuxième place tant convoitée.

Podium pour Rossi

Podium pour Rossi
14/20

Photo de: Yamaha MotoGP

Rossi sauve quant à lui la troisième place devant les deux Repsol, ce qui lui permet de réduire de trois points son retard sur Márquez, qui reste leader du championnat mais qu'il a désormais systématiquement battu depuis trois courses.

Viñales crée l'Histoire

Viñales crée l'Histoire
15/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Mais cette course célèbre aussi et avant tout la première victoire de Maverick Viñales, qui ramène Suzuki sur la plus haute marche du podium pour la première fois depuis le Grand Prix de France 2007, remporté à l'époque par Chris Vermeulen.

Lorenzo à 19 secondes du vainqueur

Lorenzo à 19 secondes du vainqueur
16/20

Photo de: Yamaha MotoGP

Bien plus en difficulté, Jorge Lorenzo est absent des avant-postes et doit se contenter d'une bagarre pour la septième place contre Aleix Espargaró, un duel qu'il perd.

Pas une, mais deux chutes pour Redding

Pas une, mais deux chutes pour Redding
17/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Devant son public, Scott Redding est moins vernis que Cal Crutchlow. Il part à la faute, deux fois, et termine bon dernier.

La bonne affaire

La bonne affaire
18/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Grâce à sa victoire, Maverick Viñales prend l'ascendant sur Dani Pedrosa au championnat et se trouve à présent quatrième. Cal Crutchlow passe, lui, de la dixième à la huitième place et Valentino Rossi se maintient au deuxième rang.

Ça plane pour lui

Ça plane pour lui
19/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Premier Britannique sur le podium de son GP national en catégorie reine depuis la troisième place de Jeremy McWilliams à Donington, en 2000, Cal Crutchlow est aussi celui qui a marqué le plus de points sur les quatre dernières courses.

Des débuts rondement menés

Des débuts rondement menés
20/20

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Alex Lowes réussit, lui, son pari et marque ses premiers points pour son premier Grand Prix MotoGP, qu'il conclut à la 13e place.

Article suivant
En Autriche, Dovizioso est devenu "Professeur Dovi"

Article précédent

En Autriche, Dovizioso est devenu "Professeur Dovi"

Article suivant

Officiel - Thomas Lüthi courra en MotoGP en 2018, avec Marc VDS

Officiel - Thomas Lüthi courra en MotoGP en 2018, avec Marc VDS
Charger les commentaires