Selon Rins, impossible de connaître la vérité sur l'état de Márquez

Sept mois après sa blessure, que sait-on véritablement de la condition physique de Marc Márquez ? Pour Álex Rins, pas grand-chose.

Selon Rins, impossible de connaître la vérité sur l'état de Márquez

À un mois du premier voyage de l’année de la caravane MotoGP, qui doit se rendre à Losail pour ses essais de pré-saison et deux premiers Grands Prix, on ignore toujours si Marc Márquez sera en mesure de reprendre sa place ou non. Stoppé depuis le mois de juillet dernier par une fracture de l'humérus dont la guérison s'est avérée bien plus complexe qu'espéré, le champion espagnol s'affiche de plus en plus sur les réseaux sociaux pour attester de la reprise de ses entraînements, mais avec une épaule droite toujours immobilisée et un programme indéniablement plus léger que celui qu'il est censé suivre pendant l'hiver.

Pour Álex Rins, il est toutefois impossible de se faire une idée précise de la guérison du pilote au numéro #93. "C'est très dur, parce qu'on ne connait pas sa condition. Tout le monde parle beaucoup, mais je crois que jusqu'au dernier moment personne ne saura la réalité ou la vérité, parce que par le passé déjà Marc a toujours beaucoup couvert la réalité", a suggéré le pilote Suzuki lundi soir dans une visioconférence.

Lire aussi :

Dans les colonnes du journal AS, il renchérit : "Je ne sais rien, et je pense que les gens ne savent pas grand-chose, et on ne sait pas si ce qu'ils savent est la vérité ou non. On a déjà vu qu'il garde beaucoup de choses pour lui au sujet de sa situation. Honda est sûrement au courant, mais moi je ne sais pas."

Accidenté à la première course de 2020, Marc Márquez avait tenté un retour dès le week-end suivant, quatre jours après avoir été opéré pour cette fracture du bras droit. S'il avait rapidement renoncé pendant les essais, l'effort fourni a eu des conséquences désastreuses au point qu'un simple geste de la vie quotidienne a vu la plaque posée sur l'os blessé se briser quelques jours plus tard. Entre complications et prudence, son retour a par la suite été maintes fois repoussé, le privant finalement de l'intégralité du championnat.

Après sa troisième opération réalisée début décembre, aucune date de retour, pas même approximative, n'a été suggérée par Honda pour son pilote star. S'il devait manquer le début de la nouvelle saison, dans quelle mesure cela affecterait-il les autres prétendants au titre ? "Ça dépend de comment il va physiquement. S'il va bien, il peut rapidement retrouver le niveau qui était le sien et creuser cette petite marge que l'on voyait quand il était là. Et dans le cas contraire, ce pourrait être intéressant", souligne Álex Rins auprès de AS.

"Évidemment, j'espère qu'il sera à la première course, pour qu'il puisse se mettre dans un rythme et se battre comme il l'a fait les saisons précédentes", ajoute le pilote espagnol. "Je ne sais pas grand-chose, mais j'aime le voir sur la piste parce que c'est un pilote très talentueux et dont on peut beaucoup apprendre."

Assurant pour sa part que "ce serait une erreur" de ne pas compter sur la présence de Marc Márquez pour le début de la saison, Joan Mir témoigne de sa solidarité à l'égard de son prédécesseur au championnat. "Franchement, j'espère vraiment de tout mon cœur [qu'il sera au Qatar]. Je veux qu'il soit là, parce que j'imagine ce qu'il traverse. Un jour, je l'ai vu alors que je m'entraînais à Olván [près de Barcelone, ndlr] et qu'il était venu son frère Álex, et je l'ai vu abattu", explique-t-il.

"On voit bien qu'il ne traverse pas un bon moment, et c'est normal. J'imagine qu'avec le rythme de vie auquel il est habitué, ça doit être difficile de s'arrêter pendant un an, sans courses, et de ne pas savoir si on va courir à nouveau. J'espère qu'il reviendra et qu'il sera à nouveau comme avant, afin qu'il puisse nous rendre la vie super difficile et nous pousser à être tous meilleurs", conclut le Champion du monde en titre.

partages
commentaires

Voir aussi :

Brno renonce aux championnats du monde

Article précédent

Brno renonce aux championnats du monde

Article suivant

Le Qatar allège son protocole COVID pour le MotoGP

Le Qatar allège son protocole COVID pour le MotoGP
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Marc Márquez , Álex Rins
Équipes Team Suzuki MotoGP , Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021