Rins se plaint de Márquez : "Il n'a pas de respect pour les autres"

Álex Rins et Marc Márquez ont eu maille à partir durant la séance qualificative du Grand Prix de République Tchèque, et le pilote Suzuki n'a pas manqué de critiquer son compatriote.

Rins se plaint de Márquez : "Il n'a pas de respect pour les autres"

Álex Rins ne cachait pas son agacement d'avoir été gêné par Marc Márquez lors de la séance qualificative du Grand Prix de République Tchèque, à Brno. Le pilote Suzuki a dû ralentir lorsque son rival a fait une erreur juste devant lui et estime qu'il aurait dû avoir la place de passer. Une fois arrivés dans les stands ensemble, Rins n'a pas cherché à laisser la place à Marquez et estime que le pilote Honda, qui a poussé la Suzuki pour montrer à son pilote qu'il était là, aurait dû ralentir.

Lire aussi :

"C'est un peu délicat, n'est-ce pas ?", s'interroge Rins, avant d'expliquer le paradoxe de la situation. "Car bien sûr, il est maintenant nettement devant tout le monde. Il a mis le pneu slick et il était super rapide. Mais je pense qu'il n'a pas de respect pour les autres pilotes. Il roule tout seul. Au virage 5, il est allé un peu large, et derrière lui il y avait [Jack] Miller et moi. Quand il est sorti au large, il a regardé derrière et il nous a vus, Jack et moi. Jack l'a passé, mais il est allé sur la trajectoire. Et sincèrement, il m'a perturbé."

"J'attaquais, je n'étais pas très rapide mais j'attaquais, donc au virage à gauche suivant, j'ai essayé de prendre ma trajectoire, il a un peu ouvert la porte et j'y suis allé. On s'est touchés, mais je pense que c'est sa faute. S'il est lent, il doit ouvrir la porte et c'est tout, non ? Puis dans le dernier virage, il a freiné très fort pour me dépasser. Rien de plus. En arrivant dans la voie des stands, j'étais devant lui et je suis allé tout droit, il n'avait pas d'espace pour passer à côté de moi. Si j'avais été lui, j'aurais lâché l'accélérateur."

Rins pense que Márquez a tenté de l'intimider sur la piste, et rappelle que celui qui a décroché la pole position à Brno a aussi eu un incident du genre avec Maverick Viñales vendredi matin : "C'est possible oui, car ce n'est pas la première fois. Tout le monde connaît Márquez, et tout le monde sait qu'il a un talent incroyable, non ? Mais ce qui s'est passé avec Viñales en EL1, c'était à peu près la même chose. Marc aime jouer ce jeu pour essayer de perturber ses rivaux. Mais en ce qui me concerne, je suis très calme. Je dis la vérité et c'est tout."

Des versions différentes pour les deux incidents

Le pilote Suzuki ne veut pas rentrer dans le jeu supposé de son compatriote, et admet toutefois qu'il serait tenté de le faire s'ils luttaient l'un contre l'autre au Championnat : "Je ne pense pas. Au final, je veux piloter pour moi et c'est tout. Bien sûr, si j'étais en lutte pour le Championnat du monde avec lui, je voudrais faire quelque chose, mais il a 80 points d'avance sur moi, peut-être qu'il a peur, je ne sais pas !"

De son côté, Márquez déplore le comportement de Rins et livre une toute autre version des faits, que ce soit pour l'incident en piste ou celui dans les stands : "Je ne suis pas d'accord avec lui, mon objectif est tout autre, c'est la pole et le championnat. Dans le virage 5, je n'ai vu que Jack me dépasser et j'ai essayé de le suivre car je savais qu'il avait un bon rythme en EL4."

"J'avais un peu moins de rythme, et ensuite et on s'est retrouvé au contact [avec Rins], mais c'est la course. Mais ce qui a été marrant, c'est quand on est arrivés dans le box : il y avait les pneus sur le côté, je n'avais pas de place comme il allait sur le côté. Je ne sais pas si c'était volontaire ou pas, mais mon but était la pole et je ne perds pas de temps avec ça."

partages
commentaires
Márquez, poleman déchaîné : "Trop risqué, mais c'est mon caractère"!

Article précédent

Márquez, poleman déchaîné : "Trop risqué, mais c'est mon caractère"!

Article suivant

Quartararo se pâme d'admiration pour Márquez sur le mouillé

Quartararo se pâme d'admiration pour Márquez sur le mouillé
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021