Rins se plaint de Márquez : "Il n'a pas de respect pour les autres"

Álex Rins et Marc Márquez ont eu maille à partir durant la séance qualificative du Grand Prix de République Tchèque, et le pilote Suzuki n'a pas manqué de critiquer son compatriote.

Rins se plaint de Márquez : "Il n'a pas de respect pour les autres"

Álex Rins ne cachait pas son agacement d'avoir été gêné par Marc Márquez lors de la séance qualificative du Grand Prix de République Tchèque, à Brno. Le pilote Suzuki a dû ralentir lorsque son rival a fait une erreur juste devant lui et estime qu'il aurait dû avoir la place de passer. Une fois arrivés dans les stands ensemble, Rins n'a pas cherché à laisser la place à Marquez et estime que le pilote Honda, qui a poussé la Suzuki pour montrer à son pilote qu'il était là, aurait dû ralentir.

Lire aussi :

"C'est un peu délicat, n'est-ce pas ?", s'interroge Rins, avant d'expliquer le paradoxe de la situation. "Car bien sûr, il est maintenant nettement devant tout le monde. Il a mis le pneu slick et il était super rapide. Mais je pense qu'il n'a pas de respect pour les autres pilotes. Il roule tout seul. Au virage 5, il est allé un peu large, et derrière lui il y avait [Jack] Miller et moi. Quand il est sorti au large, il a regardé derrière et il nous a vus, Jack et moi. Jack l'a passé, mais il est allé sur la trajectoire. Et sincèrement, il m'a perturbé."

"J'attaquais, je n'étais pas très rapide mais j'attaquais, donc au virage à gauche suivant, j'ai essayé de prendre ma trajectoire, il a un peu ouvert la porte et j'y suis allé. On s'est touchés, mais je pense que c'est sa faute. S'il est lent, il doit ouvrir la porte et c'est tout, non ? Puis dans le dernier virage, il a freiné très fort pour me dépasser. Rien de plus. En arrivant dans la voie des stands, j'étais devant lui et je suis allé tout droit, il n'avait pas d'espace pour passer à côté de moi. Si j'avais été lui, j'aurais lâché l'accélérateur."

Rins pense que Márquez a tenté de l'intimider sur la piste, et rappelle que celui qui a décroché la pole position à Brno a aussi eu un incident du genre avec Maverick Viñales vendredi matin : "C'est possible oui, car ce n'est pas la première fois. Tout le monde connaît Márquez, et tout le monde sait qu'il a un talent incroyable, non ? Mais ce qui s'est passé avec Viñales en EL1, c'était à peu près la même chose. Marc aime jouer ce jeu pour essayer de perturber ses rivaux. Mais en ce qui me concerne, je suis très calme. Je dis la vérité et c'est tout."

Des versions différentes pour les deux incidents

Le pilote Suzuki ne veut pas rentrer dans le jeu supposé de son compatriote, et admet toutefois qu'il serait tenté de le faire s'ils luttaient l'un contre l'autre au Championnat : "Je ne pense pas. Au final, je veux piloter pour moi et c'est tout. Bien sûr, si j'étais en lutte pour le Championnat du monde avec lui, je voudrais faire quelque chose, mais il a 80 points d'avance sur moi, peut-être qu'il a peur, je ne sais pas !"

De son côté, Márquez déplore le comportement de Rins et livre une toute autre version des faits, que ce soit pour l'incident en piste ou celui dans les stands : "Je ne suis pas d'accord avec lui, mon objectif est tout autre, c'est la pole et le championnat. Dans le virage 5, je n'ai vu que Jack me dépasser et j'ai essayé de le suivre car je savais qu'il avait un bon rythme en EL4."

"J'avais un peu moins de rythme, et ensuite et on s'est retrouvé au contact [avec Rins], mais c'est la course. Mais ce qui a été marrant, c'est quand on est arrivés dans le box : il y avait les pneus sur le côté, je n'avais pas de place comme il allait sur le côté. Je ne sais pas si c'était volontaire ou pas, mais mon but était la pole et je ne perds pas de temps avec ça."

partages
commentaires
Márquez, poleman déchaîné : "Trop risqué, mais c'est mon caractère"!

Article précédent

Márquez, poleman déchaîné : "Trop risqué, mais c'est mon caractère"!

Article suivant

Quartararo se pâme d'admiration pour Márquez sur le mouillé

Quartararo se pâme d'admiration pour Márquez sur le mouillé
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021