2019 a fait vibrer les pilotes Suzuki, 2020 doit être meilleure encore

Quatrième force du championnat, mais battue de justesse par le team Petronas au championnat par équipes l'an dernier, Suzuki aborde la saison 2020 avec ambition. Il s'agira de ne pas faire moins que les deux victoires célébrées en 2019.

2019 a fait vibrer les pilotes Suzuki, 2020 doit être meilleure encore

Depuis la reprise de son programme MotoGP en 2015, Suzuki a gravi les échelons avec avidité, raflant déjà d'importants succès puisque trois victoires ont été célébrées et un total de 16 podiums obtenus par les pilotes qui se sont succédé au sein de l'équipe. Le line-up jeune et 100% espagnol de la saison dernière est toujours en service cette année, et les ambitions nourries par Álex Rins et Joan Mir sont bien entendu de continuer à progresser et de faire toujours mieux. "Les pilotes sont prêts et excités, aussi je crois que nous avons fixé notre objectif : améliorer encore et encore la performance de l'équipe avec les deux pilotes", annonce Davide Brivio.

Lire aussi :

Celui sur qui reposent les plus grandes ambitions au sein de l'équipe, c'est Álex Rins, victorieux à deux reprises l'année dernière. Bien que classé à une très belle quatrième place au championnat, sa saison avait été quelque peu irrégulière et il lui faut à présent capitaliser sur ses trois ans d'expérience en MotoGP pour se stabiliser parmi les leaders de la catégorie.

"La saison dernière m'a fait vivre l'une des sensations les plus excitantes sur terre, qui a été de gagner ma première course MotoGP. C'était un rêve qui devenait réalité et ma deuxième victoire a aussi été géniale. Je vais commencer la saison 2020 avec en moi ces émotions, ainsi que la conscience des progrès que nous avons accomplis. L'une des leçons les plus importantes que j'ai apprises est comment mieux gérer une course, surtout quand je suis en tête ou en bagarre", déclare le pilote espagnol.

Joan Mir, Alex Rins, Team Suzuki MotoGP et Davide Brivio, Team manager du Team Suzuki MotoGP

"Je vais porter la livrée spéciale pour les 60 ans de course et cela me rend fier", se félicite Rins. "L'une des meilleures choses qu'il y ait dans le fait d'être avec Suzuki c'est que je ressens vraiment une ambiance familiale. Je ne sais pas si c'était comme cela également par le passé mais j'ai le sentiment que c'est quelque chose qui appartient à l'ADN de Suzuki, tout comme le fait d'avoir constamment envie de gagner, et je pense que cela fait vraiment la différence. Maintenant, en 2020, nous devons rester concentrés et obtenir de bons résultats, plus de podiums certainement et j'espère aussi plus de victoires. C'est la voie du succès, je crois : petit à petit, pas à pas, avec beaucoup de travail réalisé tous ensemble."

Mir : "Je ne suis plus un rookie"

Álex Rins reste secondé cette année par Joan Mir, 22 ans, qui a déjà tapé dans l'œil des observateurs avec sa première année dans la catégorie. Classé 12e au championnat, il s'est hissé jusqu'au top 5 en course, bien que sa saison ait été marquée par une lourde chute et des ennuis respiratoires qui l'ont ensuite longuement suivi. La pause hivernale est désormais passée par là et c'est un Joan Mir requinqué qui affronte 2020 avec des ambitions nouvelles.

"Il est clair que mes attentes pour 2020 sont beaucoup plus élevées que celles de l'année dernière, car je ne suis plus un rookie", prévient-il. "On a terminé la saison dernière sur une bonne lancée, avec des améliorations constantes qui m'ont aidé à dépasser les difficultés nées de ma chute à Brno et m'ont mené à réaliser des courses très positives à la fin de la saison. La première année a été une année d'apprentissage, la MotoGP est tellement puissante qu'il faut apprendre comment la contrôler, et j'ai reçu un soutien énorme de la part de mon équipe. Maintenant je veux capitaliser sur mon expérience et commencer à placer mon nom parmi ceux des top pilotes."

Lire aussi :

"Je me suis très bien entraîné pendant l'hiver, je me suis concentré sur ma préparation physique ainsi que sur la fluidité de mon pilotage, ce qui est l'une des choses requises par la GSX-RR, je pense. Au-delà de cela, j'ai vraiment hâte d'enfourcher à nouveau ma MotoGP à Sepang et de commencer à progresser. Il s'agira d'une année importante pour Suzuki et la livrée bleue et argent est incroyable sur la GSX-RR. Je suis fier de faire partie de cette année historique et d'afficher un tel héritage sur mon carénage", conclut Joan Mir.

partages
commentaires
Une nouvelle livrée Suzuki entre histoire et avenir

Article précédent

Une nouvelle livrée Suzuki entre histoire et avenir

Article suivant

Yamaha présente sa YZR-M1 2020

Yamaha présente sa YZR-M1 2020
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021