Rins surpris par les performances de Zarco

Álex Rins, qui a bataillé l'an dernier avec Johann Zarco pour le titre en Moto2 mais aussi pour un guidon chez Suzuki, assure que la rapidité d'adaptation au MotoGP du pilote français l'a surpris.

Álex Rins, qui n'a pas pu participer aux trois dernières courses en raison de sa blessure au bras gauche suite à sa chute lors des essais libres à Austin, est remonté pour la première fois sur une machine de supermotard samedi dernier.

Bien que sa rééducation se déroule à un bon rythme, le pilote espagnol reste inflexible sur le fait qu'il ne reprendra pas la piste tant qu'il ne sera pas remis à 100%, comme il en a été décidé avec Suzuki.

Si le délai prévu est respecté, le Barcelonais pourrait revenir au guidon de sa GSX-RR lors des tests qui auront lieu sur le circuit de Montmeló dans la foulée du Grand Prix de Catalogne, qui se tiendra dans moins de deux semaines. Mais si son bras reste douloureux, son retour sera alors décalé à Assen (le 25 juin).

Rapidité d'adaptation

La semaine passée, il était présent au Mans, où il a reconnu ne pas être à l'aise avec le fait de regarder les courses à la télévision, et où il a également admis que le début de saison tonitruant de Johann Zarco, pour ce qui constitue la première saison du Français dans la catégorie reine, a attiré son attention.

Difficile de douter du talent d'une personne capable de devenir le premier pilote à défendre son titre avec succès en Moto2, d'autant plus que le natif de Cannes a fait montre d'une grande facilité d'adaptation dans un écosystème aussi compétitif que celui du MotoGP.

"Zarco m'a surpris, oui. Je me souviens qu'à Jerez j'étais en train de regarder la course à la maison, et que j'étais énervé. De sa façon de rouler et de sa façon de piloter", reconnaît Rins, qui a pu vivre sur place le premier podium du Français en MotoGP.

"Il avait déjà démontré son talent en Moto2, mais il est très rapide et il s'est adapté à la perfection", ajoute l'Espagnol, qui s'est battu avec Zarco l'an passé pour le titre dans la catégorie jusqu'à la dernière partie du championnat.

Sur sa situation, le pilote Suzuki estime que le manque de chance a joué un rôle décisif dans l'accumulation des blessures dont il est victime depuis ses débuts dans la catégorie reine, même s'il ne souhaite pas s'étendre davantage sur le sujet. 

"Il s'agit de l'un des débuts de saison où j'ai eu le plus d'accidents dans ma carrière. Mais je ne me suis pas posé la question d'en savoir la raison. Peut-être que je pourrais penser que ces chutes résultent d'un manque d'expérience, ou bien de trop d'envie. Mais au final, je les ai analysées, et je me rends compte que ce n'est pas le cas", conclut Rins.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Johann Zarco , Álex Rins
Type d'article Actualités
Tags Johann Zarco, alex rins, motogp, motogp 2017, rins, zarco, zarco motogp