Cette fois, Rins veut jouer la victoire jusqu'au dernier virage

Álex Rins entend reprendre son costume de fer de lance du team Suzuki en Autriche, où il entrevoit une possibilité de jouer la victoire.

Cette fois, Rins veut jouer la victoire jusqu'au dernier virage

Entre un Álex Rins revanchard et un Joan Mir bien décidé à confirmer, le clan Suzuki nourrit de gros espoirs pour le deuxième week-end de course sur le Red Bull Ring. Si l'on y ajoute une moto qui semble franchement apprécier les caractéristiques du tracé autrichien, les ingrédients pour signer a minima un podium semblent bien réunis. La première journée d'essais libres l'a confirmé, avec un tir groupé des deux pilotes espagnols, sixième et septième du classement combinés après avoir signé leur meilleur chrono l'après-midi. Le tout après avoir insisté sur la tenue des gommes en rythme de course.

Lire aussi :

En lice pour disputer la victoire à Andrea Dovizioso la semaine dernière, Rins avait chuté et s'en était énormément voulu d'avoir laissé échapper une telle opportunité. Pas question pour lui de renouveler une telle erreur, ni de laisser celle-ci altérer une relative sérénité. Jouer la victoire ce week-end ? C'est l'objectif clairement affiché après une "journée positive" qui a permis de travailler de manière productive.

"La conclusion de ces essais est plutôt bonne donc maintenant nous devons continuer de travailler pour demain", résume Rins. "Finalement, durant la première séance, nous avons pu essayer cet aspect que nous ne pouvions pas essayer la semaine dernière. Je suis satisfait de la moto que j’ai maintenant, tout est sous contrôle. [...] Bien-sûr nous nous battrons pour la victoire, la semaine dernière nous y étions presque. Les KTM et Ducati seront présentes évidemment, nous verrons aussi si les Yamaha essayeront d’être dans le top 3. Ce qui est sûr, c’est que cela ne sera pas facile. Tout le monde est très motivé, le dernier virage du dernier tour de course sera sympa !"

Une Suzuki taillée pour la course

Joan Mir, Team Suzuki MotoGP

Sur un circuit où la vitesse de pointe est importante, les performances de la Suzuki constituent un peu la surprise du chef puisque ce n'est pas vraiment son point fort. Mais la GSX-RR a d'autres atouts, que la concurrence a d'ailleurs déjà relevés : sa constance en course sur le tracé de Spielberg et sa bonne tenue des pneumatiques. "Nous avons juste amélioré la moto, nous pilotons avec un châssis et un moteur différents, et cela ne cesse de s'améliorer", souligne quant à lui Álex Rins. "Le feeling est bien mieux que celui de l’année dernière, il y a plus de stabilité au freinage, nous avons amélioré la puissance aussi."

Sur la lancée de son tout premier podium en MotoGP, Joan Mir espère pour sa part confirmer toutes les belles choses vues le week-end dernier. L'Espagnol insiste sur ses excellentes sensations et sur le programme sans encombre du jour, qui lui a permis de se focaliser sur la course.

"Nous avons un peu travaillé pour la course, c’était notre objectif principal de la journée car nous savons que nous devons vraiment nous améliorer face aux Ducati qui sont très performantes dans les deux premiers secteurs, où nous avons un peu de mal", précise-t-il. "Alors nous avons travaillé un peu sur ce point-là. Nous nous sommes bien améliorés aujourd’hui et j’en suis content. Je suis davantage content car nous nous sommes améliorés en roulant avec des pneus usés."

"Nous avons travaillé un peu pour faire un bon résultat avec les pneus neufs, dans les deux sessions nous avons été compétitifs, pas forcément les meilleurs, mais toujours dans le top 5. Donc, même dans la seconde séance, nous avons fait un bon résultat. Avec cette chaleur, la piste a un peu changé. Dans la matinée, c’était plus simple de faire un bon tour, c’est donc la raison pour laquelle peu de personnes ont amélioré leur temps. Dans mon cas, j’ai amélioré mon temps, c’est une bonne chose pour demain car les qualifications seront dans ces conditions. C’est important d’être compétitif dans ce genre de conditions extrêmes."

Avec Marie-Amélie Coulardot

partages
commentaires
Dovizioso mise sur les mêmes candidats à la victoire en Autriche

Article précédent

Dovizioso mise sur les mêmes candidats à la victoire en Autriche

Article suivant

Zarco mécontent de sa pénalité, mais serein avant son retour

Zarco mécontent de sa pénalité, mais serein avant son retour
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021