Rins souhaite "tourner la page" et viser la 2e place du championnat

Le pilote Suzuki a commis ses premières erreurs de la saison coup sur coup et souhaite désormais aller de l’avant pour viser la seconde place du classement général, qui semble plus accessible que le titre de Champion du monde.

Rins souhaite "tourner la page" et viser la 2e place du championnat

Álex Rins n’a pas conclu sa première partie de saison de la meilleure des façons en cumulant deux résultats blancs consécutifs à Assen et au Sachsenring, mais ne s’en inquiète pas et a déjà le regard tourné vers ce qui l’attend dès la reprise, conscient de son potentiel sur les circuits qui arrivent au calendrier.

Lire aussi :

"Je crois que nous refermons la première partie de saison avec du positif. Nous partons en vacances avec une victoire, un podium à Jerez et en étant compétitifs lors des essais, qui était quelque chose que nous devions améliorer." L’Espagnol tire ainsi un bilan satisfaisant de ses neuf premières courses de 2019, où il a fait preuve d’une grande régularité, avec six arrivées dans les cinq premiers. Néanmoins, les deux derniers Grands Prix viennent entacher cette constance, avec la répétition de la même erreur à une semaine d’intervalle : une perte de l’avant en début de course. "Il est vrai que les deux résultats blancs consécutifs pèsent un peu mais il faut tourner la page, il reste encore beaucoup de courses."

Le pilote Suzuki avait commencé à monter en puissance lors de la seconde partie du championnat l’an dernier, avec sept courses dans le top 6, dont trois podiums. Il se sait donc compétitif sur les pistes qui vont clôturer la saison, malgré quelques bémols, comme notamment le Red Bull Ring. "Sincèrement cela ne me fait pas peur", commente-t-il. "C’est comme au Qatar ou au Mugello, je n’avais pas peur. Je savais que nous allions souffrir un peu plus, et là il y aura l’Autriche, mais nous pouvons être compétitifs à Silverstone, Motorland [Aragón], Brno, les pistes hors Europe." Et de rajouter : "À présent, les pistes qui arrivent sont des pistes sur lesquelles j’adore rouler, je pense que nous avons une moto compétitive, donc nous pouvons montrer notre véritable potentiel."

Malgré son optimiste, force est de constater que ses deux erreurs lui coûtent cher au championnat. Il a ainsi perdu sa troisième place en faveur de Danilo Petrucci, et a vu son écart sur l’Italien ainsi que sur Andrea Dovizioso et Marc Márquez s’accroître. Si les deux pilotes Ducati ont été en difficulté, ils n’en ont pas moins marqué des points importants, quand Rins n’en comptabilise aucun en deux courses. Quant à Márquez, il a profité des erreurs et des bas de ses adversaires pour caracoler en tête avec 58 points d’avance.

Lire aussi :

Si le pilote Suzuki avait encore un retard gérable sur son compatriote il y a encore deux épreuves, les choses se sont quelque peu compliquées et il a revu son objectif à la baisse pour plutôt viser le titre de vice-Champion du monde. "Il a désormais un bon écart sur le second, donc je pense que cela sera difficile de le battre dans mon cas, ou pour Dovi ou Petrux. Nous essaierons évidemment de gagner des courses, mais il a une bonne avance de points", constate-t-il, sans pour autant perdre son optimisme : "Mais il ne faut pas baisser les bras, il faut se battre. Je pense que nous pouvons obtenir la deuxième place, donc en avant."

partages
commentaires
Pour Ciabatti, Puig essaye de "créer une polémique"

Article précédent

Pour Ciabatti, Puig essaye de "créer une polémique"

Article suivant

Dovizioso : Avant de battre Márquez, se battre contre nous-mêmes

Dovizioso : Avant de battre Márquez, se battre contre nous-mêmes
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021