Rossi admet avoir "beaucoup de points d'interrogation" et être inquiet

Le vétéran du MotoGP reprend la piste pour une 22e saison mondiale, pourtant il assure ne pas être en quête de la fameuse dixième couronne qui manque à son palmarès. Il faut dire que l'intersaison n'a pas tourné à son avantage.

À l'aube de sa 18e campagne en catégorie reine et du haut de ses 38 ans, Valentino Rossi est un vétéran que tout le monde garde à l'œil. Toujours incisif et prêt à saisir sa chance, il est toutefois en quête d'une victoire qui lui échappe depuis le printemps dernier et sort d'une pré-saison qui a vu son nouveau coéquipier s'accaparer les feux des projecteurs.

Dans ce contexte, la rentrée est pour Rossi l'occasion d'annoncer des objectifs plus modestes que ceux qu'on lui prête habituellement. "Depuis que j'ai fait mon retour chez Yamaha, franchement je n'ai jamais commencé dans l'idée de gagner le championnat", assure-t-il. "Mon objectif est toujours de gagner des courses mais surtout d'être fort, compétitif et d'essayer de me battre pour le podium chaque week-end. C'est aussi mon objectif cette année. Il est clair que ce sera très difficile, mais ça l'était aussi ces dernières années."

Très difficile, en effet, de faire son trou dans un championnat qui a vu neuf pilotes s'imposer l'an dernier et qui aligne à nouveau ces neuf vainqueurs au départ de cette nouvelle campagne, sur un total de 23 concurrents.

"Comme toujours, le niveau est très élevé et il l'est encore plus cette année", prévient Valentino Rossi. "On peut avoir sept ou huit pilotes au départ qui vont essayer de gagner des courses et de se battre pour le titre, ce qui est génial. Il faut qu'on essaye de rester dans ce groupe, [mais on sort] d'une intersaison assez difficile. Je n'ai jamais été très fort, on a eu un peu de mal à trouver le bon feeling. Il faut qu'on travaille et qu'on progresse, mais à partir de demain c'est une nouvelle longue saison qui démarre et j'espère être fort et compétitif."

"On arrive de tests difficiles, cet hiver ça s'est plutôt mal passé, j'ai toujours été un peu en difficulté", constate le pilote Yamaha. "On commence la saison avec beaucoup de points d'interrogation, on est donc un peu inquiets, mais il y a des choses à faire alors on verra à partir de demain quel sera mon feeling avec la moto et si je serai assez compétitif. Cette année encore, il y a énormément de pilotes très rapides qui partent pour gagner le championnat ou au moins quelques courses, et ce sera dur."

À l'instar du reste du paddock, Valentino Rossi voit se détacher deux favoris à ce stade de l'année : "À mon avis Viñales et Márquez sont les plus coriaces, parce que ce sont ceux qui ont été les plus forts pendant l'hiver. Mais les pilotes Ducati aussi ont été forts tous les deux, aussi bien Dovizioso que Lorenzo. Et Pedrosa aussi a été très, très fort, il a fait de bons temps à peu près partout. J'en ai déjà dit six ou sept !"

Quel que soit le résultat qui scellera ce nouveau championnat dans huit mois, pour le pilote de Tavullia, toujours aussi motivé qu'un adolescent, c'est bien l'excitation de la rentrée qui prévaut aujourd'hui, à la veille des premiers essais libres : "C'est toujours une émotion de débuter le championnat. On commence à être très concentré et à penser aux courses. Et puis c'est différent des tests. Il y a toujours une grande curiosité pour comprendre comment cela va se passer."

Tasse Yamaha Valentino Rossi
Tasse Yamaha Valentino Rossi, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Sous-évènement Mercredi
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Valentino Rossi
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Preview