MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Rossi : "En réalité on est vraiment lents"

partages
commentaires
Rossi : "En réalité on est vraiment lents"
Par :
4 août 2018 à 16:24

Le Docteur a "tout donné" pour bien se placer sur la grille de départ, convaincu qu'il lui fallait mettre quelques chances supplémentaires de son côté, sachant qu'il n'est pas au niveau pour rivaliser avec les Honda et les Ducati en course.

Le deuxième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Le poleman Andrea Dovizioso, Ducati Team, le deuxième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, le troisième, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Valentino Rossi a signé ce samedi le deuxième temps des qualifications, idéal pour être placé en conférence de presse aux côtés de son frère, Luca Marini, qui vient de décrocher sa première pole en Moto2, mais aussi pour se positionner dimanche entre les deux pilotes qu'il voit comme les favoris : Andrea Dovizioso, poleman, et Marc Márquez, troisième.

En revanche, Rossi se gardera bien d'annoncer un quelconque objectif ambitieux pour son propre cas, conscient que son chrono sur le tour lancé masque en réalité un rythme trop faible pour jouer la gagne en l'état actuel des choses.

"On est un peu en difficulté sur le rythme et, si la course avait lieu aujourd'hui, ce serait dur", concède-t-il. "Je savais que je pourrais être rapide en pneus neufs et j'ai essayé de tout donner pour partir devant. Je suis en bonne position, parce que je suis entre Márquez et Dovi, qui sont ceux qui ont le meilleur rythme. Si j'arrive à rester avec eux dans les premiers tours, ce sera important, mais en réalité on est vraiment lents. On pourrait donc faire une course de défense parce qu'au bout de quelques tours l'arrière glisse beaucoup et notre rythme n'est pas génial."

Lire aussi :

Septième hier, Valentino Rossi s'est propulsé en tête des EL3 ce matin, une progression de dernière minute visant à sauver sa place dans le top 10 et obtenue grâce à un pneu arrière neuf et soft. Redescendu au septième rang lors des EL4, il a encore joué avec le feu en qualifications et dû attendre son ultime tour lancé pour faire mouche et passer de la 12e à la deuxième place.

"Depuis hier et surtout ce matin, je savais que je pourrais faire un bon tour en pneus neufs. J'ai cherché à rester concentré pour essayer de trouver le bon moment et d'être en bonne position. Je suis content parce que j'ai réussi et mon temps est bon, 1'54"9. J'ai réussi à améliorer mon chrono de l'année dernière et aussi à être plus rapide que ce matin alors qu'il faisait un peu plus froid. C'était un très bon tour, j'ai piloté vraiment à la limite, sans faire de fautes. Étant donné que mon rythme de course n'est pas génial, il est d'autant plus important de partir de la première ligne."

"Lent... de manière constante !"

Reste maintenant à affiner les réglages de la moto en vue des 21 tours de la course et à faire le bon choix de pneus, dans une gamme à la fois ouverte mais qui ne semble pas correspondre pleinement aux attentes du pilote italien.

"On fait beaucoup de tests, mais en général je ne suis pas très rapide, quels que soient les pneus", observe-t-il. "Pour moi, c'était une erreur de ne pas essayer le pneu hard hier, parce qu'en ayant fait plus de tours je pourrais peut-être mieux le comprendre. En tout cas, je l'ai essayé ce matin et cet après-midi. Le problème c'est que je ne suis pas très rapide."

Lire aussi :

Après avoir passé le pneu arrière le plus dur ce matin, Rossi en a fait de même à l'avant lors des EL4, où il a associé les deux, tournant alors en 1'57"3 contre 1'56"1 pour Márquez chaussé des mêmes pneus durant cette même séance. "J'avais le hard à l'avant, qui ne me plaît pas, mais j'ai testé le pneu hard neuf à l'arrière aussi bien ce matin que cet après-midi et je suis lent... de manière constante !" observe le numéro 46.

"On verra, demain est un autre jour, les prévisions disent que le temps va changer, il pourrait donc être un peu plus frais. Pour le moment, on a toutes les cartes en main : soft, medium et hard, les trois sont possibles. On verra quelles seront les températures demain, parce qu'aujourd'hui il y avait 50°C, alors si ça se rafraîchit un peu peut-être qu'on sera un peu plus rapides. Quoi qu'il en soit, en termes de rythme de course on n'est pas au niveau de Honda et de Ducati. C'est particulièrement le cas de la Honda avec Márquez et de la Ducati avec Dovi, mais la Ducati a aussi un rythme fort avec Lorenzo et Petrux, et chez Honda Pedrosa et Crutchlow sont rapides."

Article suivant
Zarco espère lutter pour le podium en course

Article précédent

Zarco espère lutter pour le podium en course

Article suivant

Márquez se méfie toujours de Dovizioso pour la course

Márquez se méfie toujours de Dovizioso pour la course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de République Tchèque
Catégorie Qualifications
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa