MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Rossi compatit avec Lorenzo : "Difficile de tomber dès qu'on attaque"

partages
commentaires
Rossi compatit avec Lorenzo : "Difficile de tomber dès qu'on attaque"
Par :
28 juin 2019 à 17:45

Le pilote italien observe les grandes difficultés que rencontre Jorge Lorenzo, constatant que sa confiance prend des revers à chaque chute.

Valentino Rossi s'est montré plutôt compatissant avec son ancien coéquipier, Jorge Lorenzo, victime aujourd'hui d'une nouvelle chute qui l'a conduit à l'hôpital et qui lui vaut au moins deux courses d'absence. Accidenté dans le virage 7 de la piste d'Assen, le pilote majorquin a roulé dans le gravier, ce qui a eu pour effet d'accentuer les douleurs à la poitrine et dans le dos dont il se plaignait déjà à son arrivée aux Pays-Bas, conséquences d'une autre lourde chute subie la semaine dernière lors du test de Barcelone. Les examens ont fini par révéler qu'il souffre d'une fracture d'une vertèbre thoracique.

"J'ai l'impression qu'avec cette moto Lorenzo a un gros problème, qui est le feeling sur l'avant, parce qu'il tombe toujours de la même façon", constate Rossi. "Je ne sais pas si on peut parler de malchance ou quoi. À mon avis, il a vraiment un problème technique avec cette moto en ce moment."

Valentino Rossi a été l'une des victimes collatérales de l'accident du Majorquin dans le deuxième tour du Grand Prix de Catalogne. Le lendemain, Lorenzo tombait à nouveau, à grande vitesse, avant de subir aujourd'hui un troisième accident en 13 jours. Trois grosses chutes qui, en plus d'avoir blessé physiquement le quintuple Champion du monde, ont l'une après l'autre porté un coup d'arrêt à une adaptation toujours en cours avec la Honda.

"Comme tout le monde, mais certains plus et d'autres moins, Lorenzo n'aime pas tomber. C'est donc une situation difficile parce qu'il ne semble pas réussir à résoudre ce problème", observe le pilote Yamaha. "Désormais, pour être aussi rapide il faut avoir un bon feeling avec sa moto, mais si à chaque fois que tu pousses il t'arrive ça, tu n'arrêtes pas de le perdre, c'est donc une situation un peu difficile. Mais au final à Barcelone il était plutôt compétitif et il a fait une erreur."

Lire aussi :

"C'est difficile parce que dans les sensations qu'on a avec la moto, le feeling sur l'avant est la première chose. Il faut pouvoir être en confiance avec l'avant de la moto et donc si on ne cesse de tomber à chaque fois qu'on attaque, c'est quelque chose qui est psychologiquement très difficile à affronter, parce qu'à chaque fois on perd un peu de feeling et on ne cesse de reculer."

"C'est dur. C'est un moment difficile pour lui, mais il est quand même très fort. Il est cinq fois Champion du monde, sa vitesse ne fait aucun doute. Il faut qu'il réfléchisse un peu et surtout qu'il comprenne ce qui se passe."

Une portion moins naturelle et plus bosselée

Si certains pilotes ont pointé du doigt ce soir l'état de la piste d'Assen, estimant que celle-ci s'était dégradée, Valentino Rossi, vainqueur dix fois sur place, a jugé que les conditions étaient tout à fait favorables. "La piste n'est pas mal, surtout avec du beau temps comme ça. Pour moi, les conditions sont bonnes. Ici, à Assen, il y a toujours un assez bon grip", souligne-t-il.

Le pilote Yamaha concède toutefois que la portion dans laquelle Jorge Lorenzo est tombé est un peu à part et que l'asphalte y présente des irrégularités. "La partie des virages 6 et 7, celle où Lorenzo est tombé ce matin, est un peu difficile. Il y a beaucoup de bosses. C'est une partie modifiée de la piste, pas la piste réelle. Quand on roule, on sent donc que la piste n'est pas née comme ça, elle était née différemment et elle a été modifiée pour des raisons de sécurité, mais elle est maintenant rapide et un peu difficile. Ceci dit, en général à l'exception de cet endroit, la piste est en bonne condition."

Article suivant
Márquez : Les chutes de Lorenzo montrent que la Honda n’est pas facile

Article précédent

Márquez : Les chutes de Lorenzo montrent que la Honda n’est pas facile

Article suivant

Leader, Viñales se félicite d'entretenir une dynamique débutée à Jerez

Leader, Viñales se félicite d'entretenir une dynamique débutée à Jerez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Lieu Assen
Pilotes Valentino Rossi Boutique , Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa