Rossi et Lorenzo se méfient de Márquez pour le Championnat

Rossi et Lorenzo se méfient de Márquez pour le Championnat
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing et Andrea Iannone, Ducati Team
Le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le vainqueur Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing et Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Depuis qu'il est revenu à son ancien châssis, Marc Márquez a retrouvé du mordant. Deuxième aux Pays-Bas puis vainqueur en Allemagne, le voici remonté au quatrième rang du Championnat du Monde. Certes, son retard de 65 points sur le leader est loin d'être anecdotique, mais les pilotes Yamaha savent trop bien de quel bois se chauffe un Márquez en pleine forme pour sous-estimer son rôle dans la course au titre.

"On n'a jamais considéré qu'il était en dehors de la course au titre," rappelle Jorge Lorenzo. "Il est capable d'enchaîner de nombreuses victoires, comme il l'a fait l'année dernière. A neuf courses de la fin, il reste encore beaucoup de points en jeu et il peut en récupérer beaucoup, ou bien on peut faire des fautes. Alors, oui, il fait bien sûr partie des favoris pour le titre."

Valentino Rossi partage l'avis de son coéquipier : "Marc a eu des problèmes de feeling avec sa moto et il a perdu des points dans la première partie du Championnat, mais depuis Assen il est revenu en force. Bien sûr, il est encore assez loin mais on en est à peine à mi-saison : il reste neuf courses et c'est encore long."

Reboosté par les sensations retrouvées au guidon de sa Honda RC213V, le double Champion du Monde en titre sait lui aussi que personne n'est à l'abri d'une mauvaise passe telle que celle qu'il a connue en début de saison. Et c'est précisément sur une faiblesse de ses adversaires, aussi hypothétique soit-elle, qu'il doit compter pour espérer faire main basse sur la couronne. En attendant, on peut être certains d'une chose : il mettra toutes les chances de son côté et fera tout pour se mêler à la bagarre sur chaque manche.

"65 points, c'est beaucoup... mais j'ai perdu du terrain sur la première moitié de la saison et peut-être qu'ils peuvent à leur tour en perdre sur la seconde moitié!" suggère Marc Márquez. "Ca n'est pas facile, je sais que je suis très loin, mais on va essayer de se concentrer comme on l'a fait sur les deux dernières courses. On va essayer de faire de notre mieux, attaquer à la limite et on verra bien."

L'an dernier, le Grand Prix d'Indianapolis avait marqué la dernière des dix victoires consécutives (!) signées par l'Espagnol, par ailleurs invaincu au Championnat depuis qu'il a rejoint la catégorie reine. Autant dire qu'il n'est pas vraiment habitué à être le chasseur et non la proie.

"Bien sûr, la situation de l'année dernière était bien meilleure, mais cette année c'est comme ça. Je sais qu'ils sont vraiment très loin, mais le plus important c'est que je prenne maintenant du plaisir sur la moto," rappelle-t-il. "Depuis les essais d'intersaison en Malaisie, ce feeling était difficile à trouver et c'est aux Pays-Bas que c'est arrivé. J'ai globalement pris beaucoup de plaisir sur les dernières courses et j'espère que ça va continuer et que les résultats vont suivre. En tout cas, je prends les courses les unes après les autres et on verra bien où j'en serai à Valence."

partages
commentaires
Un vendredi à oublier pour Valentino Rossi

Article précédent

Un vendredi à oublier pour Valentino Rossi

Article suivant

EL3 - Marc Márquez prend les commandes

EL3 - Marc Márquez prend les commandes
Charger les commentaires
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021