Rossi et Lorenzo se méfient de Márquez pour le Championnat

partages
commentaires
Rossi et Lorenzo se méfient de Márquez pour le Championnat
Par : Léna Buffa
8 août 2015 à 12:11

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing et Andrea Iannone, Ducati Team
Le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le vainqueur Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing et Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Depuis qu'il est revenu à son ancien châssis, Marc Márquez a retrouvé du mordant. Deuxième aux Pays-Bas puis vainqueur en Allemagne, le voici remonté au quatrième rang du Championnat du Monde. Certes, son retard de 65 points sur le leader est loin d'être anecdotique, mais les pilotes Yamaha savent trop bien de quel bois se chauffe un Márquez en pleine forme pour sous-estimer son rôle dans la course au titre.

"On n'a jamais considéré qu'il était en dehors de la course au titre," rappelle Jorge Lorenzo. "Il est capable d'enchaîner de nombreuses victoires, comme il l'a fait l'année dernière. A neuf courses de la fin, il reste encore beaucoup de points en jeu et il peut en récupérer beaucoup, ou bien on peut faire des fautes. Alors, oui, il fait bien sûr partie des favoris pour le titre."

Valentino Rossi partage l'avis de son coéquipier : "Marc a eu des problèmes de feeling avec sa moto et il a perdu des points dans la première partie du Championnat, mais depuis Assen il est revenu en force. Bien sûr, il est encore assez loin mais on en est à peine à mi-saison : il reste neuf courses et c'est encore long."

Reboosté par les sensations retrouvées au guidon de sa Honda RC213V, le double Champion du Monde en titre sait lui aussi que personne n'est à l'abri d'une mauvaise passe telle que celle qu'il a connue en début de saison. Et c'est précisément sur une faiblesse de ses adversaires, aussi hypothétique soit-elle, qu'il doit compter pour espérer faire main basse sur la couronne. En attendant, on peut être certains d'une chose : il mettra toutes les chances de son côté et fera tout pour se mêler à la bagarre sur chaque manche.

"65 points, c'est beaucoup... mais j'ai perdu du terrain sur la première moitié de la saison et peut-être qu'ils peuvent à leur tour en perdre sur la seconde moitié!" suggère Marc Márquez. "Ca n'est pas facile, je sais que je suis très loin, mais on va essayer de se concentrer comme on l'a fait sur les deux dernières courses. On va essayer de faire de notre mieux, attaquer à la limite et on verra bien."

L'an dernier, le Grand Prix d'Indianapolis avait marqué la dernière des dix victoires consécutives (!) signées par l'Espagnol, par ailleurs invaincu au Championnat depuis qu'il a rejoint la catégorie reine. Autant dire qu'il n'est pas vraiment habitué à être le chasseur et non la proie.

"Bien sûr, la situation de l'année dernière était bien meilleure, mais cette année c'est comme ça. Je sais qu'ils sont vraiment très loin, mais le plus important c'est que je prenne maintenant du plaisir sur la moto," rappelle-t-il. "Depuis les essais d'intersaison en Malaisie, ce feeling était difficile à trouver et c'est aux Pays-Bas que c'est arrivé. J'ai globalement pris beaucoup de plaisir sur les dernières courses et j'espère que ça va continuer et que les résultats vont suivre. En tout cas, je prends les courses les unes après les autres et on verra bien où j'en serai à Valence."

Prochain article MotoGP
EL3 - Marc Márquez prend les commandes

Article précédent

EL3 - Marc Márquez prend les commandes

Article suivant

Un vendredi à oublier pour Valentino Rossi

Un vendredi à oublier pour Valentino Rossi