MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Rossi : Quartararo ? "Il était plus rapide, bravo à lui"

partages
commentaires
Rossi : Quartararo ? "Il était plus rapide, bravo à lui"
Par :
11 août 2019 à 16:19

Le pilote Yamaha salue la performance du jeune Français, qui l'a devancé en Autriche en s'offrant son troisième podium de la saison, un de plus que le #46. Son bilan reste cependant positif, encouragé par les progrès en cours.

Valentino Rossi a obtenu en Autriche son meilleur résultat depuis son podium en Argentine, une quatrième position qui n'avait rien d'acquis sur une piste peu favorable à la Yamaha et alors que le #46 s'élançait de la dixième place seulement. La clé a été, selon lui, de réussir à compenser cette faible qualification dès les premiers instants de la course, lui qui avait annoncé dès hier que les premiers virages seraient absolument déterminants.

"J'ai pris un très bon départ et j'ai surtout fait de très bons premiers tours. J'ai réussi à être fort et à récupérer beaucoup de positions", raconte le pilote italien. "Mon problème c'est que je suis parti trop loin. J'aurais dû partir sixième ou au maximum septième, mais en partant dixième c'est le maximum que j'ai pu faire. Heureusement, j'ai été rapide dans les premiers tours de la course."

Lire aussi :

Après avoir pris l'avantage sur Crutchlow, Nakagami et Bagnaia dans le premier tour, Rossi a dépassé Viñales et Rins, puis il s'est confronté à Miller durant quatre boucles jusqu'à la chute de l'Australien. Dès lors, le #46, qui tournait sur les mêmes chronos que Quartararo et Dovizioso, voire plus vite, comptait huit dixièmes de retard sur le trio de tête, cependant son rythme allait bientôt baisser.

"J'étais dans une bonne position pour me battre pour le podium, mais les gars devant moi, surtout Dovi et Márquez mais aussi un peu Quartararo, étaient plus forts que moi, je n'ai donc pas pu suivre Fabio", admet-il. "Sur la fin j'ai un peu souffert et Viñales et Rins ont pu combler leur retard sur moi, mais j'ai bien piloté et j'ai pu finir devant eux. Au final, la quatrième place ça n'est pas si mal. […] Naturellement, ça aurait été mieux de monter sur le podium, mais ça a été une bonne course étant donné qu'on est en Autriche."

Peu à peu distancé par Quartararo, Rossi a terminé à 1"6 du pilote satellite Yamaha. "Ce week-end, Quartararo a fait un travail fantastique et il était plus rapide. Bravo à lui", salue-t-il. "Il faut dire aussi que Quartararo avait sept ou huit dixièmes d'avance sur moi à un certain moment et il a fini par réussir à s'échapper. Il était plus fort ce week-end. Il a fait du bon travail", félicite le pilote officiel. "Il a semblé moins en difficulté avec le pneu arrière et il a pu mettre le soft. Aujourd'hui, c'étaient de bonnes conditions pour cela parce qu'il faisait plus frais qu'hier, mais pour ma part j'étais très en difficulté avec le pneu arrière soft, y compris dans le time attack, je pense donc que le meilleur choix pour moi pour la distance de la course c'était le medium. Cependant, quand vous courez avec le medium, vous avez un peu moins de grip."

Lire aussi :

"Au final, c'est un bon week-end, avec une assez bonne course, parce que sur le papier on était supposés souffrir plus ici. Dès les EL1 on a vu de bonnes choses, parce qu'on a amélioré surtout la régularité et le grip sur les pneus", retient Valentino Rossi, qui égale son meilleur résultat personnel sur cette épreuve, une quatrième place déjà obtenue en 2016. S'il s'est montré à titre personnel plus rapide de 7"5 par rapport à cette première édition, le pilote Yamaha a cette fois concédé un plus gros retard (7"719) au vainqueur, mais il veut le voir comme "un résultat positif".

Repartir du bon pied

Le bilan général est bon pour le #46, qui n'a pas oublié à quel point Yamaha avait touché le fond il y a un an sur ce même Grand Prix. Désormais, les signes positifs se multiplient et Rossi veut se montrer patient même si le podium et la victoire, cette fois encore, lui ont échappé. "On est assez contents, parce qu'il semble que la deuxième moitié de la saison a bien commencé, alors que dans la première moitié on a connu des courses très négatives. Les choses semblent bouger chez Yamaha, et ils commencent à travailler dur et mieux pour améliorer la moto."

"Quand on est arrivé ici vendredi, on a compris qu'on avait progressé sur l'électronique et l'accélération et qu'on pouvait être plus compétitifs, alors que l'on a toujours souffert sur cette piste. C'est le plus important. Bien sûr, il reste beaucoup de travail à faire parce que Dovi et Márquez, avec la Ducati et la Honda officielles, sont plus rapides que nous, mais c'est en tout cas une bonne façon de repartir."

P. # Pilote Moto Temps Écart
1 4 Italy Andrea Dovizioso Ducati 39'34.771  
2 93 Spain Marc Márquez Honda 39'34.984 0.213
3 20 France Fabio Quartararo Yamaha 39'40.888 6.117
4 46 Italy Valentino Rossi Yamaha 39'42.490 7.719
5 12 Spain Maverick Viñales Yamaha 39'43.445 8.674

Article suivant
Dovizioso : "C'était le dernier virage, il fallait que j'essaye !"

Article précédent

Dovizioso : "C'était le dernier virage, il fallait que j'essaye !"

Article suivant

Dall'Igna : Lorenzo ? Il est de mon devoir d'avoir les meilleurs pilotes

Dall'Igna : Lorenzo ? Il est de mon devoir d'avoir les meilleurs pilotes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Catégorie Course
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa