Présentations MotoGP 2017

Rossi - "Je pense que la relation sera bonne avec Viñales"

Vice-champion du monde du dernier exercice, le pilote Yamaha espère plus que jamais reconquérir le titre en 2017. Mais si la concurrence s'annonce rude, le danger pourrait aussi bien venir de son nouveau coéquipier, Maverick Viñales.

À bientôt 38 ans, Valentino Rossi est désormais rompu aux cérémonies de lancement. L’Italien a participé jeudi à sa 12e présentation avec Yamaha, avec toujours autant de fraîcheur, et la jovialité qu’on lui connaît.

Après une saison 2016 solide qui l’a vu reprendre le dessus sur son désormais ancien coéquipier Jorge Lorenzo, parti chez Ducati, le nonuple champion du monde devra cette fois-ci composer avec une jeune gâchette, un autre Espagnol : Maverick Viñales.

Rossi espère donc travailler en bonne intelligence avec son nouveau coéquipier, après un rapport parfois tendu avec Lorenzo. "La rivalité en piste est toujours très dure, en particulier avec votre coéquipier, mais je pense que nous pouvons avoir une bonne relation", espère le numéro 46. "En 2013, quand je suis revenu chez Yamaha [après un passage de deux saisons non concluant chez Ducati, en 2011 et 2012, ndlr], ma relation avec Lorenzo n’était pas si mauvaise. Nous avons eu quelques problèmes à la fin de l’année 2015. Je pense que nous pouvons avoir une bonne relation, mais surtout que nous pouvons travailler ensemble sur la moto pour l’améliorer."

L’objectif est donc clair : mettre les individualités de côté pour se concentrer sur le développement de la nouvelle YZR-M1, et ne pas retomber dans les travers qui ont pu amener à une ambiance parfois délétère au sein de l’équipe nippone. Une collaboration et un accent mis sur le collectif qui ont pour but ultime la reconquête du titre après le retour aux affaires de Honda l'an passé.

Alors que la nouvelle machine d’Iwata présente de nombreuses améliorations sur différents segments à défaut d’une refonte complète, qu’il s’agisse du bras oscillant, du moteur ou bien encore des suspensions, Rossi espère disposer d’une machine capable de l’amener à un dixième titre mondial, huit ans désormais après son dernier sacre, déjà avec Yamaha.

 

Démarrer la nouvelle saison du bon pied

Interrogé sur ses chances de succès cette saison, celui-ci estime qu’un nouveau titre sera conditionné en partie par un meilleur début d’exercice qu’en 2016. "Je pense que sur le papier, ce n’est pas plus facile ou plus dur. Cela dépend de moi et de l’équipe. Nous allons essayer d’arriver fin prêts au Qatar, et de rester concentrés toute la saison. C’est très important, car l’an passé j’avais une bonne pointe de vitesse. J’étais compétitif sur de nombreux tracés, dans beaucoup de différentes conditions, mais j’ai fait des erreurs, j’ai été un peu malchanceux, donc nous devons essayer de faire mieux."

La première partie de la saison 2016 avait en effet été des plus délicates pour Rossi, contraint à l’abandon à trois reprises sur les huit premières manches, aux États-Unis sur le Circuit des Amériques (sortie de piste), au Mugello (problème moteur) et à Assen.

Cependant, la nouvelle Yamaha semble bien née et le pilote italien se montre optimiste, même si certains domaines restent encore à améliorer. "Notre moto est très bonne, très forte. Avec les nouveaux pneus nous sommes rapides dès le premier tour, ce qui est bon. Là où nous devons travailler reste la seconde partie de course, car il est apparu lors de la seconde partie de saison, en particulier si on compare avec Honda, que nous devons travailler dans ce secteur, essayer de ménager les pneus, et essayer d’être plus régulier à la fin."

Une remise en question permanente

Si les pneus ont constitué un casse-tête pour Rossi et son équipe l’an passé, "the Doctor" reconnaît qu’il faudra maintenir un développement soutenu et continu tout au long de la saison pour entrevoir un nouveau titre.  "Nous devons beaucoup travailler sur l’électronique et essayer de comprendre si le nouveau châssis est meilleur sur ce point. Il est important de ne pas arrêter de s’améliorer. La préparation pour moi est assez similaire à celle des dernières saisons. Dès le premier test en Malaisie je vais travailler sur moi, sur mon style de pilotage et ma position sur la moto, et essayer de franchir un nouveau cap."

Savoir se remettre en question, une qualité essentielle qui a pour l’instant réussi au pilote italien, et qui lui permet de continuer à faire jeu égal, sinon mieux, avec un plateau toujours plus jeune. 

Veste à capuche femme Valentino Rossi
Veste à capuche femme Valentino Rossi, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement Présentation Yamaha MotoGP
Sous-évènement Présentation
Pilotes Valentino Rossi , Maverick Viñales
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Actualités
Topic Présentations MotoGP 2017