Rossi - ''Les conditions n'étaient pas normales''

partages
commentaires
Rossi - ''Les conditions n'étaient pas normales''
Par : Medhi Casaurang-Vergez
29 oct. 2016 à 10:18

Qualifié en première ligne, le pilote italien a dû s'adapter à des conditions de piste particulièrement compliquées. Sa deuxième place sur la grille lui permet d'espérer un septième succès à Sepang.

Le poleman Andrea Dovizioso, Ducati Team, le deuxième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, le troisième, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, s'entraîne au départ
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Valentino Rossi confirme son aisance dans l'exercice chronométré. En dépit des conditions climatiques variables, la star italienne est parvenue à sécuriser le deuxième rang sur la grille de départ de Sepang.

Un résultat qui n'a surpris personne dans le paddock asiatique. Rossi s'est en effet constamment montré dans le top 5 de la séance. Comme la majeure partie de ses rivaux, le pilote officiel Yamaha ne s'est jamais arrêté aux stands pour effectuer un retour d'informations à ses ingénieurs. C'est donc avec des pneus ''pluie'' usés que le nonuple champion du monde chipait le deuxième meilleur temps à son équipier Jorge Lorenzo, au baisser du drapeau à damier. "Je suis satisfait, mais ce résultat n'est pas très important ; ce qui compte, c'est la course", balaie Rossi en conférence de presse. "Les conditions n'étaient pas normales, car la piste met beaucoup de temps à évacuer l'eau."

Les qualifications s'étant déroulées sur une piste humide, Rossi a dû s'adapter. "Normalement, vous faites deux runs sur le sec et vous attaquez, vous êtes à 100 %. Vous parlez avec votre équipe à mi-séance. Mais avec seulement un quart d'heure, c'est dur de parvenir à la limite avec les ''pluie''. Alors on n'a pas fait d'arrêt au stand. C'était finalement la bonne stratégie, car j'ai fait mon meilleur chrono lors de mon dernier tour !"

"Le Grand Prix est exigeant"

La météo pour la course étant variable, Rossi souhaiterait courir sous le soleil malaisien. "Je n'étais pas si mal sous la pluie. Si les conditions sont totalement sèches ou mouillées, nous pouvons être forts. Mais tout le monde espère une épreuve sèche et une belle bagarre. On a vu ce matin que les quatre premiers se tenaient en environ un dixième, le rythme est très similaire entre les meilleurs." La lutte directe avec autrui, voilà ce qu'espère Rossi dimanche.

Faisant fi du souvenir douloureux de l'édition précédente, le pilote transalpin explique son amour du tracé de Sepang. "J'y ai remporté beaucoup de courses (six succès). Mais la dernière fois remonte à 2008 (2010 en réalité), cela commence à dater ! Des pilotes comme Lorenzo ou Marc Márquez sont très forts ici. Et puis, le Grand Prix en lui-même est très exigeant."

À l'instar de ses camarades de route, Rossi a sa petite opinion concernant la modification du virage 15, l'épingle en bout de ligne droite opposée. "On m'a dit que la raison de ces travaux, c'était d'arriver avec moins de vitesse au premier virage. C'est une raison de sécurité, alors ça ne me dérange pas. Sur le sec, ça ne change pas grand-chose, mais sur le mouillé, le patinage est beaucoup plus important, alors il faut essayer différentes trajectoires en sortie de virage."

L'Italien a enfin été à l'initiative de l'image du week-end, en effectuant un wheeling d'hommage pour son ami, le regretté Marco Simoncelli. "Honnêtement, je fais ça après chaque séance. C'est juste pour lui dire ''ciao''", s'est contenté de dire Rossi, tout en montrant des signes d'émotion. "J'ai vu que Márquez m'avait imité" a conclu le porteur du numéro 46.

Coque iPhone Valentino Rossi sur Motorstore.com
Coque iPhone Valentino Rossi sur Motorstore.com
Article suivant
Rossi et Márquez rendent hommage à Simoncelli

Article précédent

Rossi et Márquez rendent hommage à Simoncelli

Article suivant

"Pas à 100%", Márquez se contente du 4e chrono

"Pas à 100%", Márquez se contente du 4e chrono
Charger les commentaires