Rossi - "Ça avait mal commencé" avec la nouvelle Yamaha

Deux mois après l'avoir découverte, le Docteur est de plus en plus enthousiaste en multipliant les tours avec la dernière évolution en date de la Yamaha.

Rossi - "Ça avait mal commencé" avec la nouvelle Yamaha
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
La moto de Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Diminué hier par des maux de tête, Valentino Rossi assure être désormais à 100%. Cela s'est ressenti dans son programme, sachant qu'il a réalisé le double de tours de lundi, et ce alors que la matinée a été passablement gâchée par l'humidité.

"Au final, ça a été une bonne journée. Ce matin on a perdu beaucoup de temps à attendre que les conditions [s'améliorent], mais par la suite on a pu faire du bon travail, plus de 50 tours", se satisfait-il. "On avait des choses assez importantes à tester, tout a été plus ou moins positif et mon rythme a été plutôt bon. J'ai tenté un time attack à la fin et je suis en quatrième position. Le top 5, ça va."

Classé à huit dixièmes du leader, le pilote italien se réjouit surtout des bonnes sensations que lui procure la nouvelle version de la YZR-M1, et ce malgré des débuts poussifs en novembre dernier lors des essais de Valence puis de Sepang.

"Ça avait mal commencé", reconnaît-il. "Les deux jours à Valence puis la première journée ici (en novembre, ndlr), on était très pessimiste, mais durant la deuxième journée on a beaucoup progressé car on a compris ce qu'il fallait à cette version 2017 pour qu'elle soit plus compétitive. C'est surtout que l'on s'attendait à avoir dès Valence une moto qui soit prête et on était très curieux, au lieu de quoi, comme nous l'a dit Yamaha, la bonne moto serait arrivée en février (en janvier, ndlr). Et ça a été le cas, en effet."

D'une moto qui le satisfaisait déjà au début de cette séance, Valentino Rossi loue les progrès d'ores et déjà accomplis. "Tout ce que l'on a pu tester a apporté une amélioration, ce qui est positif", souligne-t-il. "On a sans cesse progressé. On avait déjà progressé pendant la dernière journée [de novembre] et, ici, on est tous les deux très rapides [dans le team]. Zarco et Folger ont eux aussi été compétitifs, ils ont été bons. Quant à Viñales, il est très fort. On verra demain, mais en tout cas aujourd'hui je suis content."

Motus sur le nouveau carénage

Le stand Yamaha a été au cœur de toutes les attentions, ce mardi, sachant que les pilotes titulaires ont étrenné un nouveau carénage, plus large, dans lequel ont été incorporées des ailettes destinées à stabiliser le train avant de la moto en l'absence des ailerons aérodynamiques extérieurs désormais interdits.

"On m'a dit que je ne pouvais pas parler du carénage !" sourit Valentino Rossi. "Mais sincèrement, la première chose c'est qu'il est très beau, il me plaît. Ça ne fait pas tellement de différence", précise-t-il toutefois. "On va continuer à l'utiliser et à le tester demain, on verra. Plus que le carénage, ce qui était important c'était d'avoir un châssis différent, et il me plaît. Ça n'est pas encore décidé, mais la première impression a été qu'il apportait un bénéfice."

"On tente d'avoir une moto plus simple [à piloter] et en particulier sur la seconde moitié de la course, avec moins de stress sur les pneus", souligne le pilote italien, qui poursuivra son travail demain.

Rossi n'est pas certain de réaliser une réelle simulation de course pour ce dernier jour d'essais de la semaine, mais n'exclut toutefois pas de boucler des run plus longs que ceux de ces deux derniers jours. "Demain on aura les pneus à tester et ce sera important. On a encore quelques choses intéressantes à tester sur les réglages, puis on continuera la comparaison des deux châssis", annonce-t-il.

Veste à capuche 46 Valentino Rossi
Veste à capuche 46 Valentino Rossi, en vente sur Motorstore.com
partages
commentaires
Viñales - "Je comprends bien la moto et on ne cesse de progresser"

Article précédent

Viñales - "Je comprends bien la moto et on ne cesse de progresser"

Article suivant

Tito Rabat blessé dans une chute à Sepang

Tito Rabat blessé dans une chute à Sepang
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021