La méforme de Rossi n'est pas due à son âge, selon Meregalli

Le responsable de l'équipe officielle Yamaha voit Valentino Rossi toujours aussi motivé et en forme, malgré son manque de résultats depuis le début de la saison.

La méforme de Rossi n'est pas due à son âge, selon Meregalli

Alors que Valentino Rossi vient de connaître les neuf premières manches les plus difficiles de sa carrière, en ne marquant qu'un total de 80 points, beaucoup sautent sur l'occasion pour spéculer sur une fin prématurée de sa carrière. Bien qu'il soit aujourd'hui de 20 ans plus âgé que le plus jeune de ses adversaires, Massimo Meregalli assure toutefois que ce n'est pas l'âge du pilote italien qui explique sa méforme du moment.

"C'est souvent dû à de petites choses. Ces motos sont tellement sensibles, un simple petit mouvement peut avoir un gros effet. On peut très facilement prendre la mauvaise direction quand le pilote décrit un feeling que l'on suit, et cela peut donc avoir l'effet opposé", explique le team manager de l'équipe Yamaha à Motorsport.com. "Pour moi, il a semblé être de plus en plus compétitif ces dernières années. Bien sûr, il a 40 ans, mais je ne pense pas que ce soit la raison de quelques mauvaises courses."

Lire aussi :

"Je peux comprendre que dans certaines situations, quand c'est mouillé ou peut-être en essais libres, il exploite l'expérience de son âge pour ne pas prendre trop de risques, mais ensuite en course il n'y pense pas et son âge ne se ressent pas", poursuit Massimo Meregalli, convaincu que la soif de victoires de Valentino Rossi est intacte. "Laissez-moi vous donner un exemple. Le dimanche, à Assen, il était très déçu de sa chute et de la solution tardive qui avait été trouvée [lors du warm-up, ndlr]. Mais au Sachsenring, il était deuxième dès son deuxième tour dans les premiers essais libres. Je pense qu'il voulait se le prouver à lui-même, pas aux autres. Il veut toujours essayer de gagner."

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Face aux critiques dont il a pu faire l'objet, Valentino Rossi a pu compter sur le soutien d'autres grands champions, à l'instar de Giacomo Agostini qui a rappelé ces derniers jours à quel point la décision de mettre un terme à une telle carrière devait être personnelle. Freddie Spencer, lui, reste convaincu que le #46 peut encore gagner, et ce même si son dernier succès à ce jour date de 2017. "Je suis absolument certain que Valentino peut remporter un autre Grand Prix, mais les conditions et la moto doivent être au point ce jour-là", explique le triple Champion du monde auprès du site officiel MotoGP. "Il l'a montré en Malaisie l'année dernière, où il en est passé tout près. La clé, c'est qu'il doit être dans le groupe de tête dès le début de la course. Je suis sûr qu'il peut y arriver."

Commencer à préparer 2020

Valentino Rossi, lui, fait fi des rumeurs qui ont alimenté la pause estivale et réaffirme son implication, alors que le MotoGP reprend cette semaine avec une manche tchèque qui, comme de coutume, sera immédiatement suivie par un test traditionnellement tourné vers la saison suivante. Ayant reçu confirmation que Yamaha y proposera à ses pilotes le prototype 2020, reprenant ainsi un rythme qu'il regrettait d'avoir vu se perdre dernièrement, le #46 sait qu'il va pouvoir travailler sur le court, mais aussi le moyen terme.

Lire aussi :

"Durant cette pause estivale, il était important de prendre un peu de repos après la première partie de la saison. Mais maintenant j'ai hâte d'être de retour en piste et sur ma M1, et de me concentrer sur cette seconde moitié de championnat", assure le pilote italien. "Nous allons avoir deux Grands Prix consécutifs, où il sera nécessaire de bien travailler et d'obtenir les meilleurs résultats possibles. Ce sera une seconde moitié de saison importante, parce qu'il faut que l'on progresse, et on va aussi commencer à préparer 2020 et ce dès le test de lundi. Brno est une piste que j'ai toujours aimée. Je veux bien travailler avec mon team pour que ce soit un bon week-end. On a besoin d'obtenir un bon résultat et on va faire de notre mieux."

partages
commentaires
Pour Baz, tous les teams factory devraient penser à Quartararo
Article précédent

Pour Baz, tous les teams factory devraient penser à Quartararo

Article suivant

Zarco prêt à mieux accepter sa situation actuelle

Zarco prêt à mieux accepter sa situation actuelle
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021