MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
11 oct.
Warm-up dans
11 jours
16 oct.
Prochain événement dans
15 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
22 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
36 jours
13 nov.
Prochain événement dans
43 jours
20 nov.
Prochain événement dans
50 jours

Rossi : "Je vais me donner à 100% pour monter sur le podium"

partages
commentaires
Rossi : "Je vais me donner à 100% pour monter sur le podium"
Par :

Le podium du Mugello centralise les émotions les plus fortes de la saison pour Valentino Rossi, qui fera tout pour être de la fête dimanche. Encore faut-il dompter les plus de 350 km/h de la ligne droite...

S'il affiche le plus gros palmarès au Mugello dans la catégorie reine, avec sept pole positions et sept victoires, Valentino Rossi n'est plus monté sur la plus haute marche du podium de son Grand Prix national depuis 2008. Piste fascinante s'il en est, elle lui inspire les émotions les plus fortes et alimente ses ambitions à l'heure de repartir à l'assaut d'une épreuve qu'il a tant dominée par le passé.

"C'est la course la plus importante et même si ça fait très longtemps que je cours, les jours qui précèdent le Mugello sont différents, on ressent plus la tension, et ce pour un ensemble de choses", témoigne le numéro 46. "Le Mugello est le circuit le plus spécial de la saison pour moi, mais aussi pour tous les pilotes italiens parce que c'est le Grand Prix d'Italie. Misano aussi est génial, et c'est tout près de la maison, mais ici c'est plus spécial encore parce que la piste est fantastique et elle est différente des autres. Et puis il y a aussi l'ambiance autour du circuit et tous les fans. Quand on regarde autour de soi le dimanche, c'est riche en émotions. Il est donc très important de donner le maximum."

Lire aussi :

"Cette piste est vraiment historique. En 1996, quand j'ai fait ma première année en Championnat du monde, le Grand Prix d'Italie se courait au Mugello, mais cette piste était déjà très célèbre dans les années 1970 et elle est restée la même. Habituellement, les autres pistes qui ont une longue histoire ont connu plus de modifications. Le Mugello est le Mugello depuis les années 1970. Gagner ici est donc quelque chose de spécial, je pense que ça l'est pour tout le monde mais encore plus pour un pilote italien parce qu'ici il y a un plus gros soutien de la part des fans."

Reste que cette piste, aussi magique soit-elle, impose l'une des lignes droites les plus longues du championnat et les vitesses de pointe les plus élevées. Pas forcément une bonne nouvelle pour le pilote Yamaha, qui déplore cette année un déficit de V-max assez net, cependant il espère pouvoir s'appuyer sur d'autres points forts de la M1.

"La Yamaha est toujours une très bonne moto à piloter. En comparaison de l'année dernière, on a progressé sur certains aspects, mais on souffre en ligne droite et ici elle est très longue", concède le Docteur. "Il faut qu'on étudie chaque virage et qu'on essaye de tirer le maximum de chaque secteur de la piste pour avoir une bonne vitesse. Il y a beaucoup de chicanes, des virages à vitesses moyennes à élevées, alors sur le papier c'est une bonne piste pour notre moto."

Lire aussi :

"L'accélération est l'endroit où l'on perd le plus, mais on est aussi très loin en vitesse de pointe. Mais au moins il n'y a qu'une ligne droite, alors qu'au Mans il y avait beaucoup d'accélérations, alors peut-être qu'on arrivera à rester plus proche. Il est vrai aussi que, dernièrement, les Honda mais aussi les Ducati ont été très fortes en virage, alors il ne faut pas qu'on se vante de trop. Il faut qu'on soit prêts à 100% et qu'on exploite la moto au maximum."

"Il est beaucoup plus difficile de dépasser dans les virages qu'en ligne droite. Il faut donc qu'on essaye au moins d'avoir une vitesse correcte pour garder l'aspiration. Mais il faut voir demain, franchement c'est difficile de faire une prévision. Par exemple au Mans je m'attendais à ce que ça se passe un peu mieux, mais on a eu du mal", admet-il, classé cinquième en France"Cela dépendra beaucoup de la position de départ et de comment on arrive à passer la ligne droite. On verra. Ce serait magnifique et je vais me donner à 100% pour essayer de monter sur le podium, parce qu'ici le podium est le plus beau de l'année."

Lorenzo : "Je m’imagine difficilement me battre pour la victoire"

Article précédent

Lorenzo : "Je m’imagine difficilement me battre pour la victoire"

Article suivant

Au Mugello, Márquez entend soigner ses statistiques

Au Mugello, Márquez entend soigner ses statistiques
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Lieu Mugello
Pilotes Valentino Rossi
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa