Rossi : "Dani méritait au moins un titre"

Quelques heures maintenant après l'annonce du retrait en fin de saison de Pedrosa, de nombreuses voix se sont élevées parmi les pilotes pour saluer les mérites et la carrière de l'Espagnol.

Rossi : "Dani méritait au moins un titre"
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team en conférence de presse
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team en conférence de presse
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Podium : Marc Marquez, Repsol Honda Team
Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Le doute aura longuement plané sur son avenir, et Dani Pedrosa a finalement décidé de mettre un terme à sa carrière en fin de saison après une 13e année passée en MotoGP. C'est donc l'un des pilotes les plus importants et rapides du plateau qui fera ses adieux à Valence en novembre prochain, où il sera par ailleurs officiellement désigné comme Légende du MotoGP.

Et il n'a pas fallu attendre longtemps pour entendre les premiers hommages formulés par ses pairs sur la grille, et notamment lors de la conférence de presse en préambule du Grand Prix d'Allemagne.

Avec 31 victoires depuis 2006 et au moins un succès chaque année passée dans la catégorie reine, preuve du niveau soutenu que Pedrosa a toujours maintenu dans la discipline, c'est avec regret que certains pilotes voient partir un concurrent qui aurait selon eux sans doute mérité un titre.

C'est en tout cas le point de vue de Valentino Rossi. "C'est très dommage pour le MotoGP, je pense", a réagi l'Italien. "Notre sport perd l'un des meilleurs pilotes des années passées. C'est aussi vraiment dommage que Dani n'ait jamais gagné de titre MotoGP ; je pense qu'il en méritait au moins un. Son choix est très personnel ; je m'attendais à ce qu'il continue avec Yamaha, mais il a changé d'avis et beaucoup réfléchi. C'est très dommage pour tous."

Lors des débuts de Pedrosa en MotoGP, en 2006, Rossi abordait déjà sa septième saison dans la catégorie reine. De quoi observer la progression de ce jeune Catalan et, pourquoi pas, lui servir de référence.

Un pilote devenu une référence pour ses contemporains

Plus tard, le pilote Honda a pu servir à son tour de référence pour d'autres pilotes débutant dans la catégorie, à l'image de Maverick Viñales. "Je pense que Dani était notre référence quand nous étions juste enfants, et il gagnait en 125 quand je commençais à monter sur une moto", sourit le numéro 25, de neuf ans le cadet de Pedrosa. "C'est un plaisir de piloter avec ses idoles et c'est dommage de ne plus courir avec lui car il était l'un des meilleurs !"

Andrea Dovizioso a pour sa part débuté sur la scène des Grands Prix en même temps que l'Ibère, en 2001 dans la catégorie 125cc. Les deux hommes se sont croisés pour la première fois au Mugello précisément, alors que l'Italien bénéficiait d'une wild-card.

Une course dont il se souvient principalement à cause de ses piètres performances, à lui ainsi qu'à Pedrosa. "Je suis arrivé en Championnat du monde un an après lui et je me rappelle de ma wild-card en 2001 au Mugello : il avait commencé à pleuvoir et j'avais très peu d'expérience et nous étions très lents !" sourit le Transalpin. "Dani était mon équipier chez HRC et il était toujours un peu plus rapide que moi ; j'essayais d'apprendre quelque chose de son talent et son application."

Un style de pilotage à part

Au fur et à mesure de sa progression et de sa percée en MotoGP, Pedrosa s'est rapidement distingué par son style de pilotage, tranchant par rapport aux canons de la discipline. "Dani est toujours un pilote très technique, son style est intelligent et propre", reprend Rossi. "Il est chouette à suivre et comprendre ; il est toujours très propre au freinage et a été l'un des premiers à lancer la moto très tôt à l'accélération, qui est je pense une particularité de son style."

Un sentiment très largement partagé dans le paddock, et source d'inspiration pour tous les nouveaux venus dans la discipline. Ce fut le cas notamment de celui qui partage son garage depuis ses débuts en MotoGP, Marc Márquez. "Je peux dire que quand je suis arrivé en MotoGP, il m'a appris comment piloter la moto", affirme celui qui a décroché depuis quatre titres de Champion du monde. 

Avec Guillaume Navarro

partages
commentaires
Márquez : Pedrosa "m'a appris à piloter la moto"

Article précédent

Márquez : Pedrosa "m'a appris à piloter la moto"

Article suivant

Dovizioso : "On sait que ce n'est pas la meilleure piste pour nous"

Dovizioso : "On sait que ce n'est pas la meilleure piste pour nous"
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021