MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
11 oct.
Warm-up dans
10 jours
16 oct.
Prochain événement dans
15 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
22 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
36 jours
13 nov.
Prochain événement dans
43 jours
20 nov.
Prochain événement dans
50 jours

Rossi : un pneu avant intéressant, mais attention au pneu arrière

partages
commentaires
Rossi : un pneu avant intéressant, mais attention au pneu arrière
Par :

Le pilote Yamaha se satisfait de retrouver une carcasse plus rigide, sans toutefois miser sur ce produit pour la course argentine de ce week-end.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
La caméra de Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, se balance
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

En délicatesse avec le pneu avant mis en place cette saison, Valentino Rossi accueille avec un certain soulagement la fourniture d'un produit présentant une carcasse plus rigide, à l'occasion du Grand Prix d'Argentine.

Le pilote Yamaha semble d'ailleurs penser ne pas avoir été le seul à apporter un feedback négatif au manufacturier au sujet du choix plus souple opéré cette année, qui a généré pour lui trop d'instabilité. "Quand j'ai parlé à Michelin de mon problème avec l'avant, au début de la saison, ils m'ont dit que j'étais le seul, mais s'ils apportent ce pneu, c'est peut-être que d'autres pilotes ont le même feeling que moi", sourit-il. "En tout cas, on a progressé au Qatar, mais il sera intéressant de tester ce pneu pour voir s'il est meilleur ou non."

Néanmoins, l'Italien estime que cette carcasse qui, sur le papier, a ses faveurs, sera associée à une gomme trop tendre pour envisager l'utiliser sur les 25 tours de course, sur une piste très exigeante côté pneumatiques : "Je pense que le pneu qui présente la carcasse 'standard', plus ancienne, n'a pas le mélange pour faire la course. On peut quand même l'essayer [ce mélange] pour faire quelques tours avec la nouvelle [carcasse], mais je crois qu'il est un petit peu trop tendre pour faire la course."

Attention au pneu arrière

"Plus qu'au pneu avant, ici il faudra faire très attention au pneu arrière", rappelle par ailleurs le pilote italien. Tout le monde a en effet en mémoire le souvenir d'une édition 2016 profondément marquée par la délamination du pneu de Scott Redding en essais et la décision de réduire la course tout en la scindant en deux afin de ne pas utiliser les pneus d'alors sur une trop longue durée. Un épisode marquant dans les premiers pas de Michelin en tant que manufacturier unique, sept ans après son départ du championnat qui avait laissé Bridgestone écrire les premières pages de ce chapitre alors nouveau pour le MotoGP.

"L'année dernière, on a connu tout un tas de problèmes et on a même dû s'arrêter [pour changer de moto]. Cette année, il y a différentes options et ils nous ont demandé de faire beaucoup de tours avec le dur", explique Rossi, conscient que la piste argentine peut se révéler particulièrement complexe pour les gommes.

"C'est un circuit sur lequel on passe beaucoup de temps sur l'angle et sur lequel il y a beaucoup de patinage, si bien que la température du pneu arrière peut être très élevée, comme l'année dernière. Ils veulent donc voir si on est au point avec un pneu plus dur, ou bien si on peut utiliser un medium. Il nous permettra sûrement d'être plus rapides, mais il faut voir s'il peut faire toute la course."

À titre personnel, Valentino Rossi a-t-il résolu ses problèmes de train avant grâce au travail abattu à Losail ? "J'espère que oui, mais toutes les pistes sont différentes. En tout cas, on essaiera d'être plus compétitifs dès les premiers essais", prévient le pilote Yamaha, misant sur la prudence. Les progrès accomplis pendant la course qatarie demanderont donc à être confirmés en Amérique du Sud, et ce dès les deux premières séances d'essais libres de ce vendredi, au programme à partir de 14h55 heure française.

Veste Yamaha
Veste Yamaha, en vente sur Motorstore.com
Lorenzo espère du mieux après les essais menés par Ducati

Article précédent

Lorenzo espère du mieux après les essais menés par Ducati

Article suivant

Aprilia envisage d'avoir un team satellite, possiblement dès 2018

Aprilia envisage d'avoir un team satellite, possiblement dès 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Jeudi
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Valentino Rossi
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa