Rossi sous la menace d'une plainte après un incident dans le paddock

partages
commentaires
Rossi sous la menace d'une plainte après un incident dans le paddock
Oriol Puigdemont
Par : Oriol Puigdemont
14 nov. 2016 à 11:03

La femme qui a été poussée par Valentino Rossi samedi, dans le paddock de Valence, a indiqué qu'elle envisageait de déposer plainte contre le pilote italien pour l'avoir heurtée délibérément.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Le trois premiers du championnat MotoGP : le Champion du monde Marc Marquez, Repsol Honda Team, Honda; le deuxième Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP, Yamaha; le troisième Jorge Lorenzo, Movistar Yamaha MotoGP, Yamaha
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

O.P., Cheste - L'incident dans lequel a été impliqué Rossi samedi après-midi pourrait lui causer plus de problèmes qu'il n'a pu le penser initialement. La fan qu'il a poussée, alors qu'elle s'était mise sur son chemin lorsqu'il se déplaçait à scooter d'un point à un autre du paddock, envisage de porter plainte après avoir vu la vidéo devenir virale sur les réseaux sociaux.

Les images montrent Rossi, accompagné par l'un de ses assistants, se frayer un chemin dans la foule et trouver sur sa route Ana Cabanillas, une fan espagnole de Puerto de Santa Maria, qui ne le voit pas venir puisqu'au même moment elle prend un selfie à l'aide d'une perche.

Interrogé sur le sujet, Valentino Rossi a présenté ses excuses tout en insistant sur les difficultés qu'il rencontre pour se déplacer selon la quantité de fans se trouvant dans le paddock, qui le prennent d'assaut et lui rendent la vie compliquée.

"Avant toute chose, je dois demander pardon à cette dame et j'espère qu'elle va bien", a fait savoir le pilote Yamaha. "Mais pour moi, il est vraiment très difficile de vivre dans le paddock. Ici, à Valence, c'est une situation incontrôlable, mais cela vaut aussi ailleurs. Cela fait plusieurs courses que je le dis et que je demande de m'aider. Quand je sors de mon motorhome pour aller jusqu'au stand, ce ne sont que des claques, des gens qui me volent la casquette, qui me freinent pour faire une photo quand je suis à scooter… C'est un peu difficile."

"Là, je sortais de tout un groupe de personnes qui m'assaillaient. Malheureusement, il y avait cette dame, qui m'a heurté et même freiné pour faire un selfie, et j'ai même eu peur pour ma sécurité. Mais je lui demande pardon. Ce serait bien de pouvoir aller d'un bout à l'autre du paddock sans devoir sans cesse batailler comme ça", a ajouté Valentino Rossi.

Quant à Ana Cabanillas, si elle avait indiqué dans un premier temps ne pas envisager de porter les faits en justice, elle a changé d'avis après avoir visionné la vidéo. "Si cela n'avait pas été intentionnel, j'aurais accepté les excuses, mais après avoir regardé la vidéo, je vais déposer plainte parce que ce n'était pas seulement un coup de pied, il m'a aussi heurté avec le coude de manière complètement intentionnelle. On ne peut pas tolérer cela", a-t-elle fait savoir à la radio espagnole COPE.

Article suivant
Le bilan de Rossi : de meilleures qualifs, des résultats décevants

Article précédent

Le bilan de Rossi : de meilleures qualifs, des résultats décevants

Article suivant

La KTM n'aura pas été au bout de son Grand Prix

La KTM n'aura pas été au bout de son Grand Prix
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Lieu Valencia
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Auteur Oriol Puigdemont
Type d'article Actualités