Présentations MotoGP 2017
Dossier

Présentations MotoGP 2017

Rossi a les titres en ligne de mire, pour lui-même et pour Yamaha

partages
commentaires
Rossi a les titres en ligne de mire, pour lui-même et pour Yamaha
Par : Léna Buffa
25 janv. 2017 à 11:00

Le pilote star du MotoGP repart à la conquête d'un dixième titre, dans un contexte plus serein qu'il y a un an mais pas moins concurrentiel.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Lin Jarvis, directeur général de Yamaha Factory Racing, Massimo Meregalli, directeur d'équipe de Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Kouichi Tsuji, directeur général de la division développement sport mécanique, Yamaha Motors
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Lin Jarvis, directeur général Yamaha Factory Racing, Massimo Meregalli, directeur de l'équipe Yamaha Factory Racing , Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
La moto de Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

À bientôt 38 ans, Valentino Rossi entame un contrat de deux ans. Cela lui permet de disposer d'une double possibilité d'aller chercher le dixième titre mondial après lequel il court depuis 2010, une couronne qui serait sa huitième en catégorie reine.

Cette saison 2017 constitue-t-elle sa meilleure chance de s'imposer à nouveau au championnat ? "Je ne sais pas. Je pense que, sur le papier, ça n'est ni plus simple ni plus difficile", a-t-il suggéré lorsque la question lui a été posée à la présentation Yamaha, jeudi à Madrid.

"Cela dépendra de moi et de l'équipe. On va essayer d'arriver au Qatar en étant prêts et de rester concentrés toute la saison. C'est très important", a-t-il rappelé, déterminé à ne pas commettre les mêmes erreurs que l'année dernière.

"Cette saison sera très intéressante, parce que trois top pilotes ont changé de moto", a-t-il rappelé. "Lorenzo, en particulier, fait un changement historique, il sera donc très intéressant de voir quelles seront ses performances, ainsi que celles de Viñales avec la Yamaha et de Iannone avec la Suzuki. Je pense que ce sera très intéressant, mais assurément pas plus simple."

Rapporter les lauriers perdus à Yamaha

Outre ses ambitions personnelles, Valentino Rossi doit par ailleurs contribuer au retour de Yamaha au premier plan, après que deux des trois titres qui constituent le championnat MotoGP aient été raflés par Honda l'an passé. La marque à l'aile dorée avait eu l'avantage au classement Constructeurs grâce à un plus grand nombre de victoires, dont trois avaient été acquises par ses pilotes satellites alors que Yamaha n'avait pu faire gagner que ses machines officielles. Quant au championnat Pilotes, Rossi a plusieurs fois expliqué sa défaite par l'accumulation de quelques erreurs, d'une casse mécanique et d'une progression trop faible en cours de saison par rapport à la concurrence.

La marque d'Iwata n'avait pu conserver que le titre Teams, primée en cela par une paire de pilotes plus complémentaire que ne l'a été celle du clan rival, compte tenu des lourdes difficultés parfois rencontrées par Dani Pedrosa au cours de la saison, puis de sa blessure. Même si Yamaha avait réussi à conserver cet avantage, il ne fait aujourd'hui aucun doute que l'objectif de la saison qui se présente doit être de reprendre les autres lauriers à Honda.

"Ces dernières années, ça s'est plutôt bien passé pour notre équipe", juge Rossi, "car les deux pilotes ont toujours été compétitifs. En 2015, on a remporté les trois championnats et l'année dernière on a réussi à gagner le championnat Teams, on a été la paire de pilotes qui a marqué le plus grand nombre de points."

"Naturellement, le championnat le plus important pour tout le monde c'est celui des pilotes, puis vient celui des constructeurs et enfin celui des équipes. L'année dernière, on a terminé deuxième et troisième [au championnat Pilotes] ; il faudrait essayer de faire un peu plus. À titre personnel, il serait important que je gagne des courses et que j'essaye d'en remporter plus que l'année dernière ; ce serait un bon objectif."

"Ces trois dernières années, j'ai toujours terminé deuxième, il faudrait donc trouver le moyen de faire ce petit quelque chose en plus. Mon objectif, c'est d'essayer de me battre pour le titre, d'être en lice du début à la fin et compétitif tous les dimanches. Après, on verra, c'est encore difficile à dire. On verra lors des tests à quel point notre moto est compétitive par rapport à nos adversaires - Honda, Ducati, Suzuki - et où ils se situent."

"Et puis, il faudrait essayer de prendre immédiatement un bon départ et de faire le maximum", poursuit Valentino Rossi, qui aimerait ne pas devoir attendre Jerez, comme en 2016, avant d'ouvrir son compteur de victoires. "L'année dernière, Márquez a été très bon en début de championnat. Il a réussi à être compétitif, il a remporté deux courses et il a fait peu d'erreurs. Il est certain que l'Argentine et Austin sont des pistes très positives pour Honda et Márquez. Mais, à mon avis, nous pouvons nous aussi y être pas mal."

"En tout cas, il sera fondamental de marquer beaucoup de points au début, pour être toujours dans le coup. Les premières courses sont toujours très, très importantes car après il est difficile de rattraper [les points perdus]", estime-t-il.

Rossi dans de meilleures dispositions

L'an dernier, alors que la défaite au championnat se profilait, Valentino Rossi avait expliqué qu'un autre facteur que les paramètres purement sportifs avait pesé sur sa saison, en l'occurrence les conséquences de la lourde polémique qui avait entaché la fin de saison 2015 et l'avait vu perdre le titre à la dernière course, après notamment avoir fait en vain appel au TAS pour se défendre. Une situation électrique qui l'avait perturbé dans sa préparation.

"Le championnat de l'année dernière a été très différent de celui de 2015 et j'ai donc passé un hiver assez serein et calme. J'aborde cette saison avec plus de tranquillité et c'est important pour rester concentré", assure à présent le Docteur. Le décor de ce début d'année se veut donc prometteur - à moins que Rossi n'ait déjà perçu en son nouveau coéquipier la menace qui fera une nouvelle fois s'éloigner ce fameux dixième titre…

Veste à capuche Yamaha Valentino Rossi
Veste à capuche Yamaha Valentino Rossi, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
Pedrosa assure avoir appris d'une "année difficile" en 2016

Article précédent

Pedrosa assure avoir appris d'une "année difficile" en 2016

Article suivant

À la découverte du "frein à main" de Dovizioso sur la Ducati GP17

À la découverte du "frein à main" de Dovizioso sur la Ducati GP17
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités