MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Rossi, une journée qui finit en queue de poisson

partages
commentaires
Rossi, une journée qui finit en queue de poisson
Par :
17 juil. 2016 à 17:30

Le pilote Yamaha a pour la seconde fois d'affilée laisser échapper des gros points, dans des conditions qu'il n'a pas maîtrisées.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Comme à Assen, Valentino Rossi était en parfaite position pour refaire son retard au championnat. Mais comme aux Pays-Bas, le nonuple Champion du monde a fauté, et repart du circuit avec le sentiment d'avoir manqué son rendez-vous.

Dans cette course que l'on pourrait séparer en deux (partie humide et sèche), Rossi a réussi la première partie. Après un départ correct, la Yamaha est resté menaçante, sur les talons des Ducati. Sur ce point-là rien à dire ; pas même le principal intéressé n'est revenu sur ces premières boucles lors de sa conférence de presse.

Mais là où la machine s'est enrayée, c'est lorsque la trajectoire devenait sèche. Alors que son équipe inscrivait en grand le mot ''BOX'' sur le panneau d'informations, Rossi a préféré poursuivre son duel avec Andrea Dovizioso. Quelques tours d'entêtement plus tard, les deux hommes changent de monture. Mais en ressortant de la voie des stands, le mal est fait : Marc Márquez, qui a compris l'intérêt de s'arrêter tôt, a déjà filé ! Trop occupé à vouloir suivre la Ducati, Rossi en a oublié son erreur de Misano l'an passé, dans des circonstances similaires.

L'impair passe mal d'autant plus que Rossi est souvent décrit comme un maître de la stratégie, grâce à son expérience inestimable (20 années de compétition mondiale). ''C'est vraiment dommage, nous avons perdu une bonne opportunité aujourd'hui'', explique-t-il. ''J'aurais pu m'arrêter une poignée de tours avant, mais cela n'aurait pas changé grand-chose.''

''Je n'avais aucun feeling avec la moto''

Cependant, cette huitième place finale n'est semble-t-il pas due à ce manque de coordination.''Le plus gros souci, c'était mon rythme avec les pneus intermédiaires en fin de course. Rien que sur mon tour de lancement, j'ai perdu une dizaine de secondes sur Dovizioso.''

Rossi dresse ensuite un constat pour le moins inquiétant. ''Je n'avais aucun feeling avec la moto, dans ces conditions délicates je ne suis pas à l'aise. Surtout, la moto ne donne pas énormément d'infos pour pourvoir attaquer en toute confiance.''

La star du plateau estime que l'arrivée de communications radio entre le pilote et son staff pourrait être une bonne idée. ''Nous ne sommes pas en Formule 1, mais si nous avions des échanges avec le box, ça pourrrait faciliter les choses. Par exemple à Assen, on aurait évité un abandon si les ingénieurs m'avaient prévenu de mon avance de deux secondes sur les poursuivants.''

Au moment de partir en pause estivale, Rossi accuse un retard de 59 points sur Márquez. ''C'est très compliqué pour le classement général, car sur ces dernières manches je n'ai pas pris autant de points qu'espéré. L'écart est désormais conséquent, mais il reste neuf courses et nous allons essayer de tout donner.''

 

 

T-shirt Valentino Rossi "46" 2016 noir
T-shirt Valentino Rossi "46" 2016 noir
Article suivant
Dovizioso, les regrets d'un mauvais timing

Article précédent

Dovizioso, les regrets d'un mauvais timing

Article suivant

À la recherche de Lorenzo, pilote naufragé

À la recherche de Lorenzo, pilote naufragé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Lieu Sachsenring
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Medhi Casaurang-Vergez