Les pilotes Yamaha ravis de recevoir de nouveaux moteurs

partages
commentaires
Les pilotes Yamaha ravis de recevoir de nouveaux moteurs
Par : Léna Buffa
20 nov. 2018 à 17:53

Maverick Viñales et Valentino Rossi se sont classés dans le top 3 de la première journée d'essais à Valence, après avoir testé une première nouveauté de taille sur leur M1.

La journée de test a beau avoir été écourtée par la pluie, les pilots officiels Yamaha ne cachent pas leur satisfaction ce soir. Il faut dire que tous deux ont enfin reçu des nouveautés majeures pour cette séance, en l'occurrence deux évolutions moteurs qu'ils s'efforcent d'évaluer et de comparer à celle dont ils disposaient cette saison.

Un premier moteur a ainsi été testé aujourd'hui, avec de bons résultats, et un second sera au programme demain, le tout afin de collecter autant de données que possible en ce début d'intersaison.

Lire aussi :

"Ça a été une journée positive", se félicite Valentino Rossi, auteur du troisième temps en 1'31"845. "On n'a pas eu beaucoup de temps, mais j'ai pu faire 40 tours et réaliser le travail le plus important d'aujourd'hui qui était de comparer les moteurs. On a une évolution moteur, qu'on a déjà testée pendant la saison, et on l'a comparé avec le moteur standard."

Cette première spécification testée aujourd'hui semble s'attaquer avec réussite au Talon d'Achille de Yamaha, l'usure de son pneu arrière. "Ça n'est pas mal, parce qu'il aide à moins stresser le pneu", souligne le pilote italien. "On souffre toujours de l'usure des pneus, alors on a essayé de faire un moteur plus fluide, plus doux, pour moins stresser le pneu. Ça n'a pas été si mal, parce que mon temps a été assez bon et j'ai eu de bonnes sensations pour cette première journée."

"Je suis très content", témoigne quant à lui Maverick Viñales auprès du site officiel du MotoGP. "Je pense que la direction qu'on a prise est enfin la bonne. Dès que j'ai commencé à rouler avec le nouveau moteur, j'ai fait de bons temps. Je suis très enthousiaste ! Il reste encore beaucoup de choses à améliorer, mais rien qu'en faisant dix tours, j'ai eu de très bonnes sensations. Le feedback est très bon, je suis très content que Yamaha ait aussi bien travaillé."

Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing

Ce Maverick Viñales dithyrambique et souriant témoigne d'une journée très efficace en piste, puisque l'Espagnol s'est illustré en signant le meilleur temps de cette journée d'essais, juste avant l'arrivée d'une pluie qui allait pousser tout le monde à stopper son programme pour aujourd'hui. Mais l'Espagnol ne perd pas le nord : s'il identifie les progrès principalement au freinage et en entrée de virage, il en appelle désormais à une amélioration sur la phase de ré-accélération.

"Dès que j'ai pris le nouveau moteur, je me suis senti beaucoup mieux en entrée de virage. Je sens que je stresse beaucoup moins le pneu avant et que j'arrive à garder une vitesse bien meilleure en virage. C'est ce dont j'ai eu besoin pendant toute l'année, pour arriver plus vite au point de corde. […] Dès mon premier run [avec ce moteur], j'ai senti que j'arrivais à mieux tourner, et c'est très important."

"À l'accélération, on a encore besoin de plus de fluidité", pointe-t-il, estimant que le gain pourra s'obtenir en affinant les réglages, pour l'instant calqués sur ceux du moteur de 2018. "Je pense que ça n'est pas bien réglé et que ce ne sera pas très difficile de gagner en accélération, parce qu'on a trop de puissance au début et ensuite il n'y en a plus."

Lire aussi :

Une réaction positive du constructeur

Avec ces nouveaux moteurs qui sont proposés par le constructeur, les pilotes découvrent aussi un frein moteur quelque peu différent. "Ça nous aide un peu", témoigne Rossi, "parce que la moto devient plus facile à piloter et on arrive à être plus réguliers. C'est plus ou moins la même chose à l'accélération, on essaye d'avoir un caractère doux pour moins patiner."

"Ça nous aide déjà, mais pour moi ça n'est pas assez, on souffre quand même un peu trop de l'usure du pneu arrière. Il est vrai aussi qu'aujourd'hui les conditions étaient très mauvaises et habituellement le pneu souffre dans ces conditions. Au bout de quelques tours à peine on glisse trop, il faut donc qu'on continue à travailler, mais on semble quand même avoir pris une bonne direction."

Le programme pour mercredi est clair : tester l'autre évolution moteur proposée par Iwata, afin de recueillir des données complémentaires et de poursuivre ces comparaisons. Une première étape a quoi qu'il en soit été franchie, après des mois de tensions et de requêtes répétées des pilotes à l'encontre du management japonais.

"La sensation est positive, pas tant pour ce qu'ils ont apporté ici, mais pour la manière dont ils s'investissent. Depuis vendredi, beaucoup de gens sont arrivés, des ingénieurs… À mon avis, l'approche est bonne", juge Rossi. "Ces deux tests ne sont pas déterminants pour la saison prochaine, mais ils sont très importants pour bien travailler en février, alors Maverick et moi devons donner les bonnes indications. Ça a en tout cas été une bonne première journée."

Photos :

Article suivant
Essais Valence, J1 - Viñales donne le ton, avant la pluie

Article précédent

Essais Valence, J1 - Viñales donne le ton, avant la pluie

Article suivant

Pour sa première, Quartararo a été impressionné par les freins

Pour sa première, Quartararo a été impressionné par les freins
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Test Valence
Catégorie Mardi
Lieu Valencia
Pilotes Valentino Rossi Boutique , Maverick Viñales Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa