Rossi - Viñales, un problème au moins aussi grand que Lorenzo

Après une relation longue et quelque peu tumultueuse avec Jorge Lorenzo, Valentino Rossi a accueilli récemment un nouveau coéquipier qui n'a rien de moins menaçant…

Rossi - Viñales, un problème au moins aussi grand que Lorenzo
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Le poleman Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, le deuxième Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, et le troisième Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Le poleman Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, le troisième Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Le trois premiers du championnat MotoGP : le Champion du monde Marc Marquez, Repsol Honda Team, Honda; le deuxième Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP, Yamaha; le troisième Jorge Lorenzo, Movistar Yamaha MotoGP, Yamaha
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo et Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Il y a une semaine, Yamaha concluait son programme d'essais de l'année avec ses titulaires, dans la discrétion de Sepang, d'où aucune information n'a filtré. Une semaine plus tôt, en revanche, Maverick Viñales s'était illustré aux yeux du monde en dominant la séance d'essais collectifs de Valence, qui marquait ses débuts au guidon de la Yamaha.

En marge du Monza Rally Show, au programme cette semaine, Valentino Rossi était l'invité ce jeudi de Radio Deejay. Interrogé sur ce nouveau coéquipier, qui peut paraître très encombrant, le Docteur s'en est sorti avec une pirouette. "C'est moi qui l'ai choisi ? Ça n'est pas vrai ! J'aurais préféré quelqu'un comme Pedrosa, quelqu'un d'un peu plus vieux", a-t-il d'abord expliqué, rappelant que le nom du pilote Honda avait circulé au printemps.

Au final, quelques jours après cette rumeur, c'est le jeune Viñales, de 16 ans son cadet, qui a été confirmé par l'équipe d'Iwata. Si la nouvelle a été bien accueillie par Rossi, le recrutement du Catalan n'en est pas moins synonyme d'une concurrence interne exacerbée. "J'espérais avoir un problème un peu plus petit [qu'avec Lorenzo], mais Maverick sera au minimum [un problème] identique. Mais plus sympathique", a-t-il précisé malgré tout.

Peu d'échanges avec Lorenzo et Márquez

L'Italien ne s'en est jamais caché, ses rapports avec Jorge Lorenzo, dont il a été le coéquipier durant sept ans, n'ont cessé de devenir de plus en plus glacials. "Avec Jorge, nos rapports se sont détériorés fin 2015 parce qu'on s'est disputé assez fortement et, à partir de là, notre relation n'a plus décollé. Mais, après la dernière course, il est venu me voir et me donner l'accolade, il m'a dit qu'il m'avait toujours respecté. Ça a été un beau moment", souligne-t-il.

La fin de saison polémique de 2015 avait aussi laissé des traces dans la relation amicale qu'entretenait Rossi avec Márquez, dont il a attendu le Grand Prix de Catalogne, marqué par le décès de Luis Salom, pour se rapprocher quelque peu. Si le geste était beau, il ne présageait en rien d'un retour à leur relation précédente et, depuis, la situation a stagné.

"Je pense que 2015 a démontré beaucoup de choses à son sujet. Entre nous, il n'y aura plus rien à part un rapport normal de travail et de respect", prévient le pilote italien. "En tout cas, c'est vraiment un grand pilote, il est vraiment fort. Il ne lâche jamais, il donne toujours tout pour gagner. Il a le talent de pilotage de la dernière génération. Et puis, il a un style particulier, avec le coude collé au sol. Il perd souvent l'avant, mais il arrive à ne pas tomber. Il est un peu trop fort... j'aurais aimé qu'il le soit un peu moins !"

Avec Matteo Nugnes

Veste à capuche 46 Valentino Rossi
Veste à capuche 46 Valentino Rossi, en vente sur Motorstore.com
partages
commentaires
Bautista commence tout juste à s'habituer à la Ducati

Article précédent

Bautista commence tout juste à s'habituer à la Ducati

Article suivant

Márquez et la pression : "Elle t'affecte physiquement et mentalement"

Márquez et la pression : "Elle t'affecte physiquement et mentalement"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021