MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
15 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
27 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
41 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
55 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
69 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
83 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
97 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
104 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
118 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
125 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
139 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
167 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
174 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
188 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
202 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
223 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
237 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
245 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
251 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
265 jours

Rossi voit en Viñales un coéquipier qui lui ferait concurrence

partages
commentaires
Rossi voit en Viñales un coéquipier qui lui ferait concurrence
Par :
9 avr. 2016 à 06:30

Valentino Rossi ne s'en cache pas : accueillir Maverick Viñales chez Yamaha l'an prochain pourrait être un défi pour lui.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP

Le MotoGP associera-t-il l'an prochain son pilote le plus âgé avec l'un des plus jeunes ? C'est le scénario qui prend forme, peu à peu, tandis que le départ de Jorge Lorenzo pour Ducati - qui reste toutefois à confirmer - ne surprendrait plus personne.

Avant même que le Majorquin ait dévoilé ses plans, le paddock bruisse de spéculations sur l'identité de son remplaçant au sein de l'équipe officielle Yamaha. Et il est un nom qui revient sans cesse : celui de Maverick Viñales.

Qu'en pense Valentino Rossi, sous contrat jusque fin 2018 ? "Pour moi, aucun problème", a fait savoir le nonuple Champion du monde. "Cela ne fait pas de grande différence si Lorenzo reste ou si Viñales arrive - ou bien Iannone ou Pedrosa, je ne sais pas."

Pas de grande différence, et pourtant le Docteur est conscient du potentiel de ce pilote de 21 ans (plus âgé que Jack Miller pour... 6 jours), déjà très bien acclimaté à la catégorie reine : "Il est certain qu'avec Viñales, ce serait très dur, parce qu'il est très jeune, il a du talent et il peut devenir très bientôt l'un des pilotes de pointe du MotoGP."

Compétitif sur toutes les pistes

Champion du monde Moto3 en 2013, Viñales n'a passé qu'une saison éclair en Moto2 avant d'accéder au MotoGP, dont il a été le rookie de l'année en 2015. Dans la lignée de ces débuts réussis, le jeune Espagnol démontre depuis cet hiver qu'il a franchi un cap et peut à présent se mêler aux stars du plateau.

Les contrées s'enchainent et, au Texas comme au Qatar ou en Argentine, le pilote Suzuki a confirmé vendredi qu'il avait sa place parmi les acteurs majeurs du championnat, en signant le troisième temps de la première journée d'essais libres.

"Je crois que Viñales a démontré [vendredi] qu'il pouvait rester avec les pilotes de pointe toute la saison", estime Valentino Rossi. "On s'est rendu sur des pistes très différentes et, sur les trois, la Suzuki a été très forte avec lui. Il pilote très bien, c'est un pilote intelligent et il comprend comment il faut utiliser la MotoGP. Lui et sa moto grandissent beaucoup ensemble."

"On peut être heureux parce qu'on est au top sur toutes les pistes sur lesquelles on va", se félicite quant à lui Maverick Viñales. Et il a beau s'être classé vendredi à huit dixièmes de Márquez, il garde son calme : "On est loin, mais je crois que ce n'est que pour une raison : on n'a pas monté de pneu neuf. On a encore une chance [samedi]."

"Il reste beaucoup à améliorer. Quoi qu'il en soit, j'exploite la moto à 100% et on est beaucoup plus rapides que l'année dernière ici", souligne l'Espagnol, qui peut compter sur la bonne vitesse de passage de courbe de sa moto dans les deux premiers secteurs, même s'il souhaite progresser sur la seconde moitié du circuit.

Vendredi après-midi, Viñales a parcouru la distance de la course avec le pneu avec lequel il prévoit de courir. "Il n'a donné aucun problème", a-t-il fait savoir, précisant néanmoins : "Il est très dur et la moto bouge beaucoup, de plus en plus au fur et à mesure que l'on roule. Au Qatar, on avait peu de grip, en Argentine encore moins… et encore moins ici aussi. La moto est difficile à piloter dans ces circonstances."

Avec Oriol Puigdemont

Article suivant
Rossi - Ne pas baisser les bras face à Márquez

Article précédent

Rossi - Ne pas baisser les bras face à Márquez

Article suivant

Les problèmes de Honda ? Rossi y voit une tactique de Márquez

Les problèmes de Honda ? Rossi y voit une tactique de Márquez
Charger les commentaires