Sur fond de rumeurs de rachat par VR46, Avintia rejette Marini

L'équipe Avintia intéresse Ducati pour y placer deux jeunes pilotes en Luca Marini et Enea Bastianini, qui dit disposer de la garantie de rouler avec une moto 2019 l'an prochain. Seulement voilà, tant qu'elle s'appelle Esponsorama Avintia, l'équipe alignera bien Tito Rabat, assure son propriétaire.

Sur fond de rumeurs de rachat par VR46, Avintia rejette Marini

L'équipe Avintia dispose d'une relation désormais renforcée avec Ducati. Néanmoins, dans la mesure où l'un des guidons 2021 de l'équipe semble promis à Tito Rabat en raison des finances qu'il apporte depuis plusieurs années, le constructeur italien ne semble disposer que d'une cartouche pour placer l'un des jeunes pilotes qu'il souhaite soutenir et faire monter en MotoGP.

Alors qu'Enea Bastianini annonçait lui-même avoir signé avec Avintia pour la saison prochaine lors de la dernière épreuve en date, chose confirmée "à 99%" par le team manager de l'équipe au micro de MotoGP.com ce même week-end, un peu de sel est venu s'ajouter avant ce week-end avec la tentative insistante de Luca Marini de se faire une place chez le constructeur de Borgo Panigale, qui ne laisse pas celui-ci indifférent…

Lire aussi :

Le discours de Bastianini, repris par les différentes parties prenantes de la situation, ont aussi incité le jeune italien à se montrer moins catégorique concernant les détails de son avenir : voici maintenant que celui-ci annonce simplement avoir un contrat Ducati mais ne pas savoir "avec quelle équipe". Penser que Bastianini est considéré pour le guidon factory ou Pramac sur la base de cette déclaration n'engagerait cependant que ceux qui s'y risquent. Car ce que signifie plus véritablement cette petite phrase de celui qui espère conclure la saison sur le titre Moto2 fait en réalité référence au parcours de Luca Marini, qui en plus d'être son rival en piste pour la couronne, pourrait devenir son équipier en 2021 si Avintia venait à changer de mains.

L'heure d'un team VR46 en MotoGP ?

À Misano, le paddock bruisse de rumeurs de plus en plus insistantes concernant le fait que la structure VR46 pourrait enfin opérer la montée dans la catégorie reine en se positionnant pour racheter d'Avintia, toujours en association avec Ducati, à compter de la saison 2021. Et ainsi mettre Tito Rabat et son sponsor Esponsorama à l'écart pour placer le frère de Valentino Rossi.

Du côté des figures du team Avintia, l'heure est publiquement aux démentis fermes : l'engagement du sponsor-titre se veut maintenu, assure-t-on, et la place de Rabat n'est pas menacée. Si Ducati souhaite faire monter deux jeunes en MotoGP, il faudra s'y prendre autrement ou en choisir un des deux, quitte à revenir sur l'accord établi avec Bastianini si l'élu est finalement Marini, assure Raoul Romero, propriétaire de l'équipe Avintia.

"Nous avons un contrat avec Tito Rabat et souhaitons continuer avec lui", indique l'Espagnol. "Il nous semble qu'il nous aide à nous rapprocher du sommet chaque jour et qu'il ne lui manque qu'une demi-seconde. En plus, il nous apporte des avantages commerciaux. Bastianini a signé avec Ducati et s'ils veulent faire venir Marini, il leur faudra alors se concentrer sur lui. Les places dans l'équipe m'appartiennent et l'an prochain, je serai toujours avec Rabat."

"Je suis vraiment excité au sujet de l'année prochaine et du fait de monter en MotoGP", commentait de son côté Bastianini ce vendredi matin sur MotoGP.com. "J'ai signé avec Ducati, mais pour le moment il n'a pas été confirmé avec quelle équipe je serai, on verra !" Le premier test de Bastianini avec la machine italienne n'aura sans doute pas lieu en cette fin d'année. "Je pense que ce sera l'année prochaine mais pour le moment je ne sais pas. Je pense que ça sera en Malaisie l'année prochaine, en février, mais ce n'est pas confirmé pour le moment."

partages
commentaires
EL2 - Binder étincellant , Zarco chute mais fait le travail

Article précédent

EL2 - Binder étincellant , Zarco chute mais fait le travail

Article suivant

Zarco a fait son meilleur temps avec une moto endommagée

Zarco a fait son meilleur temps avec une moto endommagée
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021