Sur fond de rumeurs de rachat par VR46, Avintia rejette Marini

L'équipe Avintia intéresse Ducati pour y placer deux jeunes pilotes en Luca Marini et Enea Bastianini, qui dit disposer de la garantie de rouler avec une moto 2019 l'an prochain. Seulement voilà, tant qu'elle s'appelle Esponsorama Avintia, l'équipe alignera bien Tito Rabat, assure son propriétaire.

Sur fond de rumeurs de rachat par VR46, Avintia rejette Marini

L'équipe Avintia dispose d'une relation désormais renforcée avec Ducati. Néanmoins, dans la mesure où l'un des guidons 2021 de l'équipe semble promis à Tito Rabat en raison des finances qu'il apporte depuis plusieurs années, le constructeur italien ne semble disposer que d'une cartouche pour placer l'un des jeunes pilotes qu'il souhaite soutenir et faire monter en MotoGP.

Alors qu'Enea Bastianini annonçait lui-même avoir signé avec Avintia pour la saison prochaine lors de la dernière épreuve en date, chose confirmée "à 99%" par le team manager de l'équipe au micro de MotoGP.com ce même week-end, un peu de sel est venu s'ajouter avant ce week-end avec la tentative insistante de Luca Marini de se faire une place chez le constructeur de Borgo Panigale, qui ne laisse pas celui-ci indifférent…

Lire aussi :

Le discours de Bastianini, repris par les différentes parties prenantes de la situation, ont aussi incité le jeune italien à se montrer moins catégorique concernant les détails de son avenir : voici maintenant que celui-ci annonce simplement avoir un contrat Ducati mais ne pas savoir "avec quelle équipe". Penser que Bastianini est considéré pour le guidon factory ou Pramac sur la base de cette déclaration n'engagerait cependant que ceux qui s'y risquent. Car ce que signifie plus véritablement cette petite phrase de celui qui espère conclure la saison sur le titre Moto2 fait en réalité référence au parcours de Luca Marini, qui en plus d'être son rival en piste pour la couronne, pourrait devenir son équipier en 2021 si Avintia venait à changer de mains.

L'heure d'un team VR46 en MotoGP ?

À Misano, le paddock bruisse de rumeurs de plus en plus insistantes concernant le fait que la structure VR46 pourrait enfin opérer la montée dans la catégorie reine en se positionnant pour racheter d'Avintia, toujours en association avec Ducati, à compter de la saison 2021. Et ainsi mettre Tito Rabat et son sponsor Esponsorama à l'écart pour placer le frère de Valentino Rossi.

Du côté des figures du team Avintia, l'heure est publiquement aux démentis fermes : l'engagement du sponsor-titre se veut maintenu, assure-t-on, et la place de Rabat n'est pas menacée. Si Ducati souhaite faire monter deux jeunes en MotoGP, il faudra s'y prendre autrement ou en choisir un des deux, quitte à revenir sur l'accord établi avec Bastianini si l'élu est finalement Marini, assure Raoul Romero, propriétaire de l'équipe Avintia.

"Nous avons un contrat avec Tito Rabat et souhaitons continuer avec lui", indique l'Espagnol. "Il nous semble qu'il nous aide à nous rapprocher du sommet chaque jour et qu'il ne lui manque qu'une demi-seconde. En plus, il nous apporte des avantages commerciaux. Bastianini a signé avec Ducati et s'ils veulent faire venir Marini, il leur faudra alors se concentrer sur lui. Les places dans l'équipe m'appartiennent et l'an prochain, je serai toujours avec Rabat."

"Je suis vraiment excité au sujet de l'année prochaine et du fait de monter en MotoGP", commentait de son côté Bastianini ce vendredi matin sur MotoGP.com. "J'ai signé avec Ducati, mais pour le moment il n'a pas été confirmé avec quelle équipe je serai, on verra !" Le premier test de Bastianini avec la machine italienne n'aura sans doute pas lieu en cette fin d'année. "Je pense que ce sera l'année prochaine mais pour le moment je ne sais pas. Je pense que ça sera en Malaisie l'année prochaine, en février, mais ce n'est pas confirmé pour le moment."

partages
commentaires
EL2 - Binder étincellant , Zarco chute mais fait le travail

Article précédent

EL2 - Binder étincellant , Zarco chute mais fait le travail

Article suivant

Zarco a fait son meilleur temps avec une moto endommagée

Zarco a fait son meilleur temps avec une moto endommagée
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021