Schwantz - Si Honda reste en retrait, Michelin va changer

En observateur attentif du MotoGP, l'ancien Champion du monde Kevin Schwantz partage l'avis général : Jorge Lorenzo se présente au Qatar en homme fort du moment, conforté par des essais hivernaux réussis après avoir coiffé la couronne 2015.

Schwantz - Si Honda reste en retrait, Michelin va changer
Kevin Schwantz
Nicolas Goubert, directeur technique Michelin Motorsport, et des ingénieurs Michelin
Kevin Schwantz
Des ingénieurs Michelin
Des ingénieurs Michelin
Logo Michelin dans la pitlane
Kevin Schwantz
Des ingénieurs Michelin
Kevin Schwantz

À l'heure où le MotoGP accueille un changement de manufacturier, la bonne maîtrise de cette nouvelle donne peut s'avérer déterminante, et c'est justement là que l'Américain voit l'avantage actuel du Majorquin. "Jusqu'ici, Jorge semble avoir mieux compris les nouveau pneus Michelin que quiconque", constate-t-il auprès de Motorsport.com.

"Ce que je comprends, c'est que Lorenzo aime les pneus qui offrent beaucoup de grip sur le flanc", poursuit-il, en se remémorant les difficultés parfois rencontrées par le Majorquin l'an dernier : "Quand Bridgestone a apporté un pneu moyen, qui était correct partout mais pas génial à un endroit donné, Rossi le battait neuf fois sur dix en course. En revanche, quand les pneus avaient un bon grip à un stade avancé de la course, Lorenzo était le plus rapide et la plupart du temps il battait Rossi."

"Je ne sais pas trop si le passage de Bridgestone à Michelin a effacé cette imprécision des Bridgestone et donné à Jorge un pneu Michelin qui corresponde plus à ses goûts, avec du grip sur le flanc", poursuit Kevin Schwantz.

Quoi qu'il en soit, le Champion du monde 1993 est d'avis que la hiérarchie qui s'installera en début de saison pourrait être amenée à évoluer si les pneus confirment l'importance de leur impact sur la performance.

"Il faut se souvenir que, même si la Dorna pense contrôler la situation, Michelin a la capacité de faire évoluer ses gommes de sorte que les choses peuvent prendre une autre tournure et modifier la dynamique de la saison", suggère-t-il. "Dès le départ, Michelin fera tout pour concevoir un pneu compétitif, mais une fois qu'ils auront appris à mieux connaître les pilotes, les motos et les circuits, je vous le dis, il y a toujours une possibilité de changement à un moment donné de la saison."

"Il se pourrait qu'un type de pneu s'avère favorable à d'autres pilotes que Lorenzo, ou bien qu'il convienne à un autre constructeur", poursuit-il. "Et je vous le dis, si [les pilotes] Honda continuent à être aussi peu compétitifs qu'ils ne l'ont été en essais, je parie que quelque chose va changer du côté des pneus, parce qu'Honda a toujours beaucoup de poids dans le paddock."

Une hiérarchie plus ouverte ?

Au-delà même de ce qui peut changer en cours d'année du côté des pneus, Kevin Schwantz estime, à en juger par les essais de pré-saison, que de nouveaux prétendants au top 3 vont émerger cette année.

"En ce qui concerne les bagarres pour le podium, je pense que l'on verra un mélange de pilotes que l'on n'a pas vus à un si haut niveau jusqu'à présent. Cela, en conditions normales. Dans des conditions difficiles, ce pourrait être n'importe qui", prévient-il.

"En regardant la première manche, on verra ce que les pilotes vont faire sur une course entière. Ensuite, on en saura un peu plus, même si le Qatar ne va pas nous donner toutes les réponses puisqu'on y court de nuit."

Propos recueillis par David Malsher

partages
commentaires
Pedrosa en forme, Honda en retard

Article précédent

Pedrosa en forme, Honda en retard

Article suivant

Le programme du Grand Prix du Qatar

Le programme du Grand Prix du Qatar
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021