Schwantz - Suzuki doit gagner en puissance et garder Viñales

Kevin Schwantz juge que le team officiel Suzuki a été à la hauteur, pour la saison qui marquait le retour de la marque en MotoGP après trois ans d'absence.

Pour le Champion du Monde 1993, le championnat 2015 a été "aussi bon que ce que l'on pouvait raisonnablement espérer" et ce qu'il retient, c'est surtout l'évolution connue par Suzuki au cours de la saison.

"Si j'étais un sponsor potentiel, je penserais aux progrès qu'ils ont accomplis cette année, de la première à la dernière manche, comme étant une excellente raison de s'impliquer avec cette équipe," a déclaré Kevin Schwantz à Motorsport.com.

"Je sais que ces ingénieurs Suzuki au Japon sont aussi bons que n'importe lequel de leurs homologues au sein des autres équipes. Ils sont tout simplement moins nombreux à travailler sur ce projet, si bien que les choses prennent un peu plus de temps. Mais être aux deux premières places sur la grille de Barcelone - qui n'était que la septième manche de la saison - c'était une grande réussite."

A eux deux, Aleix Espargaró et Maverick Viñales ont décroché trois sixièmes places. Pour sa cinquième saison en catégorie reine, l'aîné s'est classé onzième au championnat, tandis que son coéquipier a conclu sa première année au douzième rang.

Pour Schwantz, le manque de puissance pure sera le plus gros souci que devra régler l'équipe durant l'intersaison. "Voir Rossi remonter le peloton à Valence nous a donné une bonne comparaison entre Yamaha et Suzuki, n'est-ce pas? Quand Rossi a passé Aleix, ils sont sortis du virage côte-à-côte et ils étaient très similaires. Mais dans la seconde moitié de la ligne droite, cette puissance pure supplémentaire est entrée en jeu et la Yamaha était nettement devant. Au moins, l'équipe a une indication claire pour l'avenir," estime l'ancien pilote Suzuki.

Viñales, une pépite pour l'avenir

Sacré en Moto3 il y a deux ans et troisième du Championnat Moto2 l'an dernier, Viñales n'a terminé qu'à huit points d'Espargaró au championnat. Pour Schwantz, le rookie espagnol s'est montré de plus en plus impressionnant tout au long de la saison.

"Je crois que Maverick a vraiment pris ses marques avec le pilotage d'une MotoGP," constate-t-il. "Je dois l'admettre, quand Suzuki l'a choisi à la fin de la saison dernière, je me suis dit : "Mince, ils ont pris un gars de 20 ans qui n'a jamais piloté une moto de la sorte jusqu'ici. Qu'est-ce que ça va donner dans un team qui fait son retour? Sans compter qu'ils ont pris à ses côtés un gars plutôt jeune mais qui n'a rien prouvé jusqu'ici." Aujourd'hui, je pense que c'est un très bon line-up. Il serait difficile d'avoir de meilleurs pilotes alors que l'équipe est encore relativement jeune. Au final, je crois que les deux pilotes ont fait du super boulot."

"Je crois que Maverick sera un jour parmi les meilleurs. Est-ce que ce sera avec une Suzuki, je ne sais pas. D'ailleurs, je crois que ce sera l'un des problèmes de l'équipe dans un futur proche : essayer de le garder," prédit le pilote américain.

Depuis le sacre de Kevin Schwantz en 1993, Suzuki n'a remporté le titre de la catégorie reine qu'une fois, en 2000 avec Kenny Roberts Jr. En 2016, l'équipe dirigée par Davide Brivio alignera à nouveau Aleix Espargaró et Maverick Viñales.

Propos recueillis par David Malsher

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Aleix Espargaró , Maverick Viñales
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Actualités
Tags kevin schwantz