Deux chutes en course et 2e abandon de suite pour Crutchlow

Le pilote anglais a chuté à deux reprises lors du Grand Prix du Japon, avant de devoir renoncer. Avec trois points de marqués en autant de courses, le pensionnaire de LCR veut tourner la page et attend Phillip Island avec impatience.

Deux chutes en course et 2e abandon de suite pour Crutchlow
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Charger le lecteur audio

Si la tournée aux antipodes et ses trois courses qui s'enchaînent à une semaine d'intervalle constituent sans nul doute un véritable défi pour les pilotes, il y a fort à parier que Cal Crutchlow soit finalement heureux de passer rapidement à autre chose.

L'Anglais retrouvera en effet en cette fin de semaine le lieu de sa deuxième et dernière victoire à ce jour en MotoGP, obtenue l'an passé après la chute de Marc Márquez. De quoi lui permettre de tourner la page du Japon, qui ne restera sans doute pas gravé dans sa mémoire.

Car en dépit du fait que le pilote LCR a enfin retrouvé la pleine mobilité de son index – il avait été contraint de piloter avec des gants adaptés lors des deux dernières manches, ce qui n'a pas été sans causer des problèmes dans les phases de freinage –, il a connu un week-end nippon cauchemardesque. Déjà, par son manque de rythme en qualifications, qui lui a valu de prendre le départ depuis la 15e place sur la grille, avec les désagréments qui vont avec, notamment en matière de visibilité sur le mouillé au moment du départ. 

Du mieux en course

Pourtant, celui-ci a plutôt bien redressé la barre en course, puisqu'il a été crédité du dixième meilleur tour, bien qu'ayant à peine dépassé la mi-course avant d'être contraint à l'abandon. "Je pense que j'étais davantage compétitif qu'hier [en qualifs, ndlr], mais je n'ai pas réussi à rester sur la moto, c'est tout", a-t-il déclaré, résigné, après l'épreuve. 

Une résignation à la hauteur de son opiniâtreté en course, puisque Crutchlow a chuté deux fois avant de rendre les armes. "Je suis déçu du résultat, car je me suis bien battu jusqu'à mon accident", reprend-il. "Il y avait une rigole, et j'ai mis trop de frein à l'arrière, donc je suis parti en highside. J'essayais de remonter sur les gars de devant. Bon, je ne pensais pas pouvoir les rattraper car dès le début j'étais déjà trop loin derrière. J'avais peut-être le rythme pour remonter en cinquième position, mais j'ai fait une erreur, c'est comme ça. Je n'ai pas pu faire monter mes pneus en température."

Cap sur l'Australie

Reste qu'il s'agit de son second résultat vierge en autant de courses, après sa chute lors de la dernière manche en Aragón. Et, avec une lointaine 13e place obtenue à Misano début septembre, il faut donc remonter au Grand Prix de Grande-Bretagne pour trouver trace d'un top 10 – une quatrième place précisément – de l'Anglais. 

Pas de quoi pavoiser donc, même si Crutchlow nourrit tout de même de grands espoirs pour la prochaine épreuve, en Australie. "Je manque forcément de confiance après trois courses comme celles-là, mais j'ai tout de même hâte d'être à Phillip Island", tient-il à souligner, avant d'exposer son objectif pour dimanche prochain : "Ça va ressembler à une blague, mais mon objectif là-bas, c'est bien la victoire."

partages
commentaires

Pour Smith, KTM a péché par manque d'expérience sous la pluie

Pedrosa pénalisé par la règle sur l'allocation des pneus