Silverstone veut des données avant de blâmer l'asphalte

partages
commentaires
Silverstone veut des données avant de blâmer l'asphalte
Jamie Klein
Par : Jamie Klein
Co-auteur: Léna Buffa
27 août 2018 à 14:19

Si la direction de course met en cause la qualité du bitume, le circuit de Silverstone souhaite attendre de recevoir le résultat de l'enquête lancée pour faire la lumière sur les problèmes ayant engendré l'annulation du Grand Prix.

Stuart Pringle, directeur exécutif du circuit de Silverstone
La grille de départ sous la pluie
Loris Capirossi, représentant Dorna à la direction de course
La piste mouillée de Silverstone
Les motos évacuées de la grille de départ
Jorge Lorenzo, Ducati Team, quitte la réunion de la Commission de sécurité

Stuart Pringle, directeur exécutif du circuit de Silverstone, s'est adressé aux médias dimanche, à la suite de l'annulation du Grand Prix de Grande-Bretagne. Alors que la direction de course imputait la responsabilité des événements au revêtement du circuit anglais, le responsable des lieux a jugé qu'il serait injuste de blâmer l'entreprise en charge du resurfaçage de la piste, avant qu'une enquête puisse avoir été menée.

"Si vous pensez qu'il y a des personnes qui sont déçues des performances de la piste aujourd'hui, vous pouvez être assurés sur je suis en tête de file", a-t-il déclaré. "Nous devons mener une investigation sérieuse et nous avons besoin de comprendre ce qui s'est passé."

"Je sais que l'entrepreneur – Aggregate Industries – a fait cela parce qu'ils sont fiers de la qualité de leur travail, fiers de la qualité de leurs produits, et ils l'ont fait pour obtenir des bons points et pour le bénéfice que cela leur apporterait, pas pour se trouver ici à la fin d'une journée difficile et que des interrogations soient exprimées quant à la qualité de leur travail."

"Mais il serait injuste de s'en prendre à eux maintenant alors que nous n'avons pas de données – et nous avons besoin de données."

Lire aussi :

Une enquête de plusieurs semaines doit être menée pour faire la lumière sur les causes du problème, alors que le circuit de Silverstone a été intégralement resurfacé en début d'année, et ce pour la première fois depuis 22 ans. Les courses MotoGP, Moto2 et Moto3 ont été annulées sur décision des pilotes, ceux-ci jugeant que la piste peinait à évacuer l'eau de pluie et que les conditions de sécurité n'étaient pas réunies.

Stuart Pringle a également clarifié le fait qu'une société indépendante serait impliquée pour aider Silverstone dans cette étude.

"Nous devons élucider cela", a-t-il affirmé. "Nous avons donc besoin d'un peu de temps, et vous pouvez être certains que je vous informerai tous – si ce n'est en personne, collectivement. Nous publierons des communiqués, car c'est un sujet important, un sujet sérieux pour le MotoGP et c'est un sujet sérieux pour Silverstone."

"Nous devons fournir des réponses, comprendre ce qui s'est passé et quelle est la solution pour l'avenir. Mais je ne peux pas vous dire maintenant, ici, quelle sera la solution pour l'avenir."

Prochain article MotoGP
L'avenir de Silverstone passera par une enquête et un nouveau bitume

Article précédent

L'avenir de Silverstone passera par une enquête et un nouveau bitume

Article suivant

Ducati contredit la direction de course : "Aucune convocation officielle"

Ducati contredit la direction de course : "Aucune convocation officielle"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Grande-Bretagne
Catégorie Course
Lieu Silverstone
Auteur Jamie Klein
Type d'article Actualités