Le MotoGP annule Silverstone et Phillip Island pour 2020

Les Grands Prix de Grande-Bretagne et d'Australie n'auront pas lieu cette année, victimes à leur tour des conséquences du coronavirus.

Le MotoGP annule Silverstone et Phillip Island pour 2020

Deux nouveaux Grands Prix viennent grossir la liste des manches qui ne pourront être sauvées cette saison, en conséquence de grands bouleversements engendrés par la pandémie de COVID-19. Après le Qatar, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Finlande, ce sont les Grands Prix de Grande-Bretagne et d'Australie qui sont définitivement annulés pour cette année.

Lire aussi :

Après le TT de l'île de Man, qui fut l'une des manches constituant le premier calendrier du Championnat du monde en 1949 et fut maintenue jusqu'en 1976, le Grand Prix de Grande-Bretagne a intégré l'agenda des Grands Prix en 1977 avec Silverstone. Jamais depuis, l'épreuve n'avait manqué au calendrier. Organisée à Donington entre 1987 et 2009, elle a retrouvé son circuit d'origine en 2010, non sans quelques remous puisque l'édition 2018 avait dû être annulée face à un asphalte ne parvenant pas à évacuer les eaux d'une forte pluie. Le circuit est toutefois sous contrat avec le MotoGP jusqu'en 2021.

"Nous sommes extrêmement déçus de l'annulation du Grand Prix de Grande-Bretagne MotoGP, et ce d'autant plus que la course annulée en 2018 est encore un souvenir récent, mais nous soutenons la décision qui a été prise en ces temps exceptionnels", déclare Stuart Pringle, directeur exécutif du circuit de Silverstone, qui multiplie par ailleurs les efforts pour maintenir le Grand Prix F1 sur place. "Je souhaite remercier les fans britanniques pour leur patience et leur soutien. Nous devons maintenant nous tourner vers 2021, lorsque Silverstone accueillera à nouveau la course MotoGP la plus rapide et la plus historique du calendrier, et travailler dur pour en faire un événement vraiment exceptionnel pour tout le monde."

L'Australie est également un rendez-vous emblématique dans la saison MotoGP. Les 500cc s'y sont rendues pour la première fois en 1989 et Phillip Island a pris le relais d'Eastern Creek en 1997 pour une épreuve aussi difficile que fascinante. Un contrat garantit la tenue de la course jusqu'en 2027.

"Nous sommes très déçus que les fans de MotoGP de l'État de Victoria, d'Australie et du monde entier n'aient pas la chance de faire ce pèlerinage pour voir les meilleurs pilotes du monde se battre sur l'un des meilleurs circuits au monde, mais c'est la bonne décision qui a été prise. Le Grand Prix moto d'Australie place Phillip Island sur la scène mondiale et il sera de retour en 2021, meilleur que jamais", promet Paul Little AO, président de l'Australian Grand Prix Corporation.

"Nous sommes tristes de devoir annoncer l'annulation de ces épreuves emblématiques après n'avoir trouvé aucun moyen de résoudre les problèmes logistiques et opérationnels résultant de la pandémie et des modifications apportées au calendrier", regrette Carmelo Ezpeleta. "Silverstone et Phillip Island sont toujours deux des week-ends les plus palpitants de la saison, car ces deux circuits ne faillissent jamais à leur promesse de livrer des courses parmi les plus serrées de notre championnat. Au nom de la Dorna, je voudrais une nouvelle fois remercier les fans pour leur compréhension et leur patience dans l'attente que la situation s'améliore. Nous sommes impatients de retourner à Silverstone et à Phillip Island l'année prochaine pour y vivre d'autres batailles incroyables".

Les instances dirigeantes du MotoGP constituent actuellement le calendrier de reprise du championnat, avec deux premiers Grands Prix qui devraient se tenir à Jerez les 19 et 26 juillet si toutes les autorisations nécessaires sont données. Le PDG de la Dorna a expliqué souhaiter mettre en place un programme d'environ 11 courses entre juillet et novembre, toutes en Europe, avant de tenter d'enrichir le championnat par plusieurs manches hors d'Europe par la suite. Un premier calendrier est donc attendu dans les prochains jours, avant possiblement un complément en septembre.

Avec ces deux nouvelles annulations, 14 circuits figurent encore officiellement au programme, bien que le Mugello, par exemple, soit désormais considéré comme devant être annulé à en croire les récents commentaires des pilotes italiens. Lors d'une récente réunion du board de la Fédération internationale de motocyclisme, il a été officiellement décidé de réduire le nombre minimum d'épreuves nécessaires à la conservation du statut de Championnat du monde ou de Coupe du monde tant que dure la pandémie, pour toutes les séries reconnues par la FIM, ce qui vient confirmer que toute réduction, même drastique, du calendrier n'aura pas d'impact sur les titres attribués. Il a également été acté que, "en dernier recours", il serait possible de prolonger la saison 2020 jusqu'en 2021.

partages
commentaires
Promesse tenue : KTM a été le premier constructeur à reprendre

Article précédent

Promesse tenue : KTM a été le premier constructeur à reprendre

Article suivant

Ducati attend de Miller plus de régularité en 2021

Ducati attend de Miller plus de régularité en 2021
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021