Smith - Pas d'enthousiasme chez Tech3 et Yamaha à l'idée que je reste

Smith - Pas d'enthousiasme chez Tech3 et Yamaha à l'idée que je reste
Bradley Smith, Tech 3 Yamaha
Bradley Smith et Pol Espargaro, Tech 3 Yamaha
Bradley Smith, Monster Tech 3 Yamaha
Bradley Smith, Tech 3 Yamaha
Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3

Avec le retour des vacances estivales sonne le début des annonces mercato et Pol Espargaró a ouvert le bal ce vendredi en étant confirmé en tant que pilote Yamaha, toujours placé chez Tech3 pour la saison 2016. Son coéquipier Bradley Smith n'a, lui, pas été épargné par la rituelle question portant sur son avenir lorsqu'il a participé jeudi à la conférence de presse donnant le coup d'envoi du Grand Prix d'Indianapolis. Et sa réponse a jeté un pavé dans la mare!

"J'aurais aimé avoir des nouvelles positives à partager, mais tout a été très calme pendant la pause estivale," a indiqué l'Anglais. "J'ai très clairement fait savoir à mon team et à Yamaha que je voulais continuer, mais à l'heure actuelle il n'y a pas le même enthousiasme de leur côté. Il faut juste attendre et on verra bien."

A la différence d'Espargaró qui est directement sous contrat avec Yamaha, Bradley Smith est engagé par Tech3. Voyant son contrat arriver à échéance cette année, il ne cache pas son souhait de poursuivre son travail au sein de la structure française, sans compter qu'il a su servir les intérêts de Yamaha en remportant les 8 Heures de Suzuka le mois dernier, aux côtés notamment d'Espargaró .

Côté résultats MotoGP, Smith peut se féliciter de deux qualifications en deuxième ligne et des cinquièmes places obtenues à Jerez et Assen. Avec au compteur 23 unités de plus que son coéquipier, il occupe le sixième rang du Championnat du Monde, à égalité de points avec Andrea Dovizioso - excusez du peu...

Mais Hervé Poncharal et Yamaha peuvent faire peser d'autres facteurs dans la balance, à l'image du temps au tour concédé aux machines de l'équipe officielle d'Iwata, ou encore de l'intérêt médiatique suscité. Equipe très attractive s'il en est, Tech3 peut s'autoriser à choisir de nouveaux pilotes parmi ses nombreux prétendants. Elle pourrait, pourquoi pas, s'intéresser à de nouveaux noms qui sortent aujourd'hui du lot, comme celui de Johann Zarco, en lice pour le titre en Moto2.

Avant la trêve estivale, Hervé Poncharal indiquait pencher pour le maintien de ses deux pilotes, malgré d'évidentes hésitations : "Si vous m'aviez posé la question il y a trois mois, je vous aurais dit "pas question". Mais si je devais décider maintenant, je garderais les deux mêmes pilotes." Il annonçait aussi qu'il n'y aurait pas de décision avant Indy ou Brno (la semaine prochaine). En clair : il va encore falloir un peu de patience à Bradley Smith...

 

partages
EL1 - Lorenzo ressort le marteau

Article précédent

EL1 - Lorenzo ressort le marteau

Article suivant

EL2 - Lorenzo et Márquez réunis en 3 millièmes

EL2 - Lorenzo et Márquez réunis en 3 millièmes
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021