MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
17 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
29 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
43 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
57 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
71 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
85 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
99 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
106 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
120 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
127 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
141 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
169 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
176 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
190 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
204 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
225 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
239 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
247 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
253 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
267 jours

Smith prêt à arrêter la course s'il ne peut pas rester en MotoGP

partages
commentaires
Smith prêt à arrêter la course s'il ne peut pas rester en MotoGP
Par :
2 juin 2018 à 15:20

L'Anglais pourrait ne plus faire partie de l'échiquier MotoGP la saison prochaine, mais si tel était le cas, il assure que cela signerait la fin de sa carrière.

Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing

C'est un Bradley Smith très calme qui a évoqué son avenir en toute clarté à l'issue des qualifications du Grand Prix d'Italie, au Mugello.

Le pilote anglais a perdu sa place dans l'équipe officielle KTM, la marque lui ayant préféré Pol Espargaró à l'heure de maintenir sa confiance à l'un de ses titulaires actuels, et ayant par ailleurs choisi Johann Zarco pour compléter le line-up la saison prochaine.

Dans ce contexte, Smith a d'emblée tenté d'abattre l'une de ses rares cartes, à savoir retourner chez Tech3 pour continuer à y piloter la RC16, lorsque l'équipe française deviendra l'année prochaine la structure satellite de Mattighofen. Une éventualité qui n'a toutefois rien d'évident, particulièrement du fait du statut de junior team qui sera celui de Tech3 et qui ne correspond plus au profil du pilote anglais, déjà engagé en MotoGP depuis 2013.

Si le marché n'est pas encore terminé, Smith pressent que ses chances s'amenuisent et prévient que cela pourrait signer la fin de sa carrière en compétition. "Je veux être ici, en MotoGP", résume-t-il. "C'est ma 13e année [toutes catégories confondues, ndlr]. J'ai eu une carrière chanceuse, j'ai pu piloter les meilleures motos au monde, contre les meilleurs pilotes au monde. Alors, si jamais aucune de ces motos, dans ce championnat, n'était disponible, je serais heureux de refermer le chapitre de la course et de partir. Ce qui me fait avancer, c'est de me confronter aux meilleurs du monde, c'est ce qui me motive."

"Si je n'arrive pas à trouver quelque chose en MotoGP, alors je vais probablement partir et essayer quelque chose de différent. Je ne serais peut-être pas en dehors du paddock, peut-être que je vais rester impliqué ici, mais certainement pas en courant."

Pourquoi pas pilote d'essais

Et l'ancien vice-Champion du monde 125cc semble avoir d'ores et déjà digéré cette potentielle retraite anticipée, parfaitement à l'aise à l'idée de ne pas tirer sur la corde plus que de raison, convaincu qu'il n'aurait pas de plaisir à courir dans d'autres séries.

"Je suis heureux", assure Bradley Smith, 27 ans. "J'ai aimé tout ce que j'ai fait et au final j'ai eu la chance de rouler avec les meilleurs pneus, de travailler avec les meilleures personnes, avec les meilleurs constructeurs, comme je l'ai fait avec Aprilia, Tech3, Yamaha, KTM. C'est ce qui me motive. Bien sûr, c'est sympa de faire des résultats, mais ce qui te fait te lever le matin, c'est de savoir que tu es dans cette élite et que tu dois y rester, et si ça ne devait plus être ma situation je crois que ça ne m'intéresserait pas tellement de continuer."

Pourrait-il devenir pilote d'essais pour KTM, à l'instar de Mika Kallio ? "Tout dépend de ce qui est disponible. Au moins, en étant pilote d'essais, tu as la chance de tester des choses, de rester dans ce paddock, de piloter les meilleures motos. Ce que Mika fait est fantastique, mais il faut attendre de voir si une opportunité se libère", prévient-il.

Quant à l'option d'aller en World Superbike, elle ne l'attire aucunement. "Je ne suis pas un pilote de motos dérivées de la série. J'ai toujours piloté des motos et je sais en quoi je suis bon et ce qui me plaît. Ne me méprenez pas, le World Superbike est plein de talents, mais je ne suis pas sûr que les dérivées de la série soient faites pour moi."

Article suivant
La grille de départ du GP d'Italie MotoGP

Article précédent

La grille de départ du GP d'Italie MotoGP

Article suivant

Zarco "pessimiste" pour la course de dimanche

Zarco "pessimiste" pour la course de dimanche
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Lieu Mugello
Pilotes Bradley Smith
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa