Smith "surpris" et récompensé après une fin de course en force

partages
commentaires
Smith
Par : Léna Buffa
26 oct. 2016 à 17:45

Bradley Smith a marqué à Phillip Island les points de la huitième place, un solide résultat deux mois après son accident.

Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3
Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3
Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3
Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3
Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3
Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3
Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3
Bradley Smith, Tech 3 Yamaha
Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3
Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3
Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3

Absent des Grands Prix de Silverstone, Misano et Aragón, après la blessure du genou héritée de la lourde chute subie lors des essais des 8 Heures d'Oschersleben, le pilote anglais a fait un retour prudent à la compétition au Japon. Une semaine plus tard, il a excellé en Australie, en allant notamment gagner deux places dans le dernier tour.

Après deux jours de pluie et des essais pour le moins compliqués, Smith s'est montré prudent au départ, rétrogradant de la 14e à la 18e place. "Avec cette blessure, la dernière chose que vous voulez, c'est causer un accident ou être impliqué dans un accident", souligne-t-il. "Je ne peux pas vraiment m'engager dans les virages comme je le voudrais, si bien que, pendant les trois premiers tours, j'ai pris beaucoup trop de place et tout le monde m'a passé."

Après avoir trouvé ses marques, le pilote Tech3 s'est rapidement défait du binôme Hernández-Bautista, puis il a rattrapé et dépassé Laverty. Il lui faudra 19 tours pour rejoindre le groupe se trouvant devant lui, cravachant seul pour grappiller les dixièmes les uns après les autres et faire la jonction. Une fois parvenu à ses fins, Smith n'a pas fait de quartier : dans les trois derniers tours, il a pris l'avantage sur Bradl, Miller et Petrucci, tout en profitant des chutes de Barberá et Hayden pour se propulser à la huitième position.

"Une fois que j'ai trouvé mon rythme, j'ai été content et reprendre cinq secondes à Barberá et ce groupe, c'était même une surprise pour moi. Pendant les derniers tours, j'ai mis les gaz et réussi à me frayer un chemin. La huitième place, c'est génial !" se réjouit-il.

"Je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Une fois sur la grille, je me disais qu'avec une super course, je pouvais peut-être finir autour de la 12e place, et au final j'ai fait huitième - certes, certains pilotes sont tombés. En tout cas, je ne m'attendais pas à gagner cinq secondes sur ce groupe, qui est celui dans lequel je courais avant et des gars qui pilotent bien."

"Je suis surpris par ma performance, mais la Yamaha était compétitive, il suffit de regarder ce que Valentino a été en mesure de faire. J'avais une bonne moto", assure le pilote Tech3, convaincu d'avoir bénéficié du travail opéré par son équipe durant cette unique journée de piste sèche. "J'avais un très bon grip arrière", explique-t-il. "C'était la clé, il fallait faire attention à son pneu arrière. Après le warm-up, le team m'a donné un très bon set-up pour la course."

Un peu plus de mobilité

Deux mois après sa blessure du genou, Bradley Smith se montre optimiste quant à l'évolution de ses conditions physiques, et ce malgré les évidentes contraintes qui perdurent. "J'ai un petit peu plus de mobilité, mais elle est encore limitée", explique-t-il. "Je ne peux toujours pas faire ce que je voudrais ou le faire aussi vite que je voudrais. Phillip Island était probablement le pire endroit pour cela, parce qu'avec ces rapides changements de direction, il faut être vraiment précis."

"Je me suis mieux senti physiquement, en termes de forme et concernant la position de mon genou. Tout semble aller dans la bonne direction. Je ne m'attends pas à ce que ce soit aussi facile en Malaisie, parce que ça ne l'est jamais là-bas, en tout cas je suis content de mes progrès", conclut le pilote anglais.

Article suivant
Iannone de retour à Sepang : "Ça ne sera pas facile"

Article précédent

Iannone de retour à Sepang : "Ça ne sera pas facile"

Article suivant

Burgess - Rossi doit viser la victoire et pas les podiums pour être champion

Burgess - Rossi doit viser la victoire et pas les podiums pour être champion
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Catégorie Dimanche - Course
Lieu Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Bradley Smith
Équipes Tech 3
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions