Réactions
MotoGP GP des Amériques

Sans son souci mécanique, Márquez avait le rythme "pour gagner"

Victime d'un problème mécanique au départ, Marc Márquez a vu ses chances de victoire s'envoler. Malgré un rythme qui lui aurait permis de se battre pour la victoire, il souhaite retenir le positif de ce Grand Prix des Amériques.

Après des qualifications compliquées qui l'ont vu douter, Marc Márquez était prêt à attaquer pour remonter au classement sur le Circuit of the Americas, le tracé qui a toujours réussi à son palmarès. À l'extinction des feux, cependant, rien ne s'est passé comme prévu et le pilote Honda s'est élancé de la neuvième place au ralenti avec une moto qui semblait ne pas vouloir répondre. Dernier au premier virage, il a entamé une remontée qui l'a mené au sixième rang 20 tours plus tard.

Avec un rythme aussi rapide que celui des hommes de tête, l'octuple Champion du monde regrette cet incident qui aurait pu le voir terminer aux avant-postes. "Je n'aime pas dire que si je n'avais pas eu ce problème au départ j'aurais pu gagner, mais j'avais le rythme pour gagner, pour gagner ou pour me battre pour la victoire. En tout cas être sur le podium", a-t-il déclaré.

Que s'est-il donc passé au départ ? La réponse n'était pas encore totalement claire au moment où le #93 a parlé aux médias. "Tout s'accumule. Quand ce n'est pas une chose, c'en est une autre", a-t-il déploré. "Nous avons eu un problème mécanique sur la moto, Honda est en train de chercher ce qu'il s'est passé. [...] Quand je suis arrivé pour le départ, j'ai vu une alarme [sur mon écran]. J'ai essayé de bien partir pour ne pas trop perdre [de places] mais la moto était folle. J'ai pensé qu'il y avait quelque chose d'important. Jusqu'au premier virage, la moto n'avançait pas, comme si la limitation pour la pite lane était enclenchée, j'ai vérifié et ce n'était pas le cas."

"Cette alarme est restée durant toute la course, mais heureusement pour nous, quand le holeshot device s'est désactivé dans le premier virage, la moto a plus ou moins bien fonctionné. Ce n'était pas parfait car il y avait quelque chose qui n'allait encore pas, mais ça a été et à partir de là ça a été une autre course, j'ai commencé une course sprint."

Márquez a en effet fait le spectacle du Grand Prix en gagnant pas moins de 18 positions. Auteur de dépassements agressifs dans un style qui lui est propre, il n'a pas ménagé ses adversaires et a même livré un très beau duel face à Fabio Quartararo en fin de course, sur qui il a eu le dernier mot.

"Ça a été une bonne course. Lorsqu'on part aussi loin il n'y a pas de gestion [de la course], on donne tout et c'est ce que j'ai fait", a-t-il expliqué. "À cinq ou six tours de l'arrivée, mon corps a dit stop et à partir de là je me suis contenté de terminer et de marquer les points de la sixième place. L'important c'est que je repars bien mieux que lorsque je suis arrivé."

Malgré un résultat en-deçà de ses attentes, il s'est montré satisfait de son week-end en général : "J'ai fait un week-end solide, en prenant des risques mesurés, nécessaires quand il le fallait, en faisant peu de tours. Je voulais faire un week-end solide et j'y suis parvenu. C'est dommage d'avoir eu ce problème mécanique au départ, mais l'important c'est que nous avons bien réagi. J'étais le dernier et je suis remonté jusqu'à Fabio Quartararo, je me suis battu contre lui."

Le pilote Honda souhaite retenir le gain de confiance qu'il a trouvé à Austin, et qui va lui servir pour les courses à venir. "C'est ce que je recherchais sur ce circuit que j'aime tant", a-t-il conclu.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Comme un air de déjà-vu pour Jack Miller
Article suivant Quartararo s'est battu pour la 7e place comme pour une victoire

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France