Souffrant de l'épaule, Nakagami va passer des examens cet été

Takaaki Nakagami a particulièrement souffert de son épaule droite lors du Grand Prix des Pays-Bas et va profiter de la pause estivale pour passer des examens plus approfondis afin de revenir en forme à Silverstone début août.

Souffrant de l'épaule, Nakagami va passer des examens cet été
Charger le lecteur audio

Depuis le Grand Prix de Catalogne, la condition physique de Takaaki Nakagami n'a eu de cesse d'empirer, et le Japonais a terminé la course à Assen dans la douleur. S'il était en apparence sorti indemne de la chute collective qu'il avait involontairement provoquée et qui lui avait valu une nuit d'observation à l'hôpital, il semblerait qu'il se soit blessé plus sévèrement à l'épaule droite que prévu.

La douleur s'est particulièrement réveillée après les deux chutes qu'il a connues au Sachsenring, deux semaines après, et qui l'ont particulièrement handicapé à Assen, seulement quelques jours plus tard. Le pilote LCR aura tenu la journée de vendredi sans antalgiques, mais a finalement été contraint d'en prendre à partir du samedi, et particulièrement pour la course le dimanche. Inquiet par la distance à parcourir, il a finalement tenu jusqu'au drapeau à damier, bien que difficilement.

"Avant la course j'ai eu une injection d'antidouleurs, les plus forts. Au début ça allait, j'étais en mesure de piloter, mais les dix derniers tours je ne pouvais pas... C'était vraiment difficile de rester sur la moto parce que je perdais en force, en ressenti et c'était vraiment, vraiment difficile", a-t-il expliqué.

À présent que la pause estivale a démarré, Nakagami souhaite prendre le temps "d'approfondir" avec des examens supplémentaires, probablement une IRM à ses dires, afin de comprendre ce qu'il se passe avec son épaule. "Cette piste est exigeante physiquement et je m'y attendais mais ça a été très dur de changer de direction avec la haute vitesse des virages et ma perte de force. C'était très difficile mais on a fini la course et on a plusieurs semaines pour se concentrer autant que possible sur la récupération et être dans de bonnes conditions", a-t-il ajouté.

Une pénalité en plus

Takaaki Nakagami

Takaaki Nakagami

Le Japonais a conclu cette première partie de la saison sur une 12e place à Assen, qui est loin de le satisfaire, et ce malgré la douleur à son épaule. Auteur d'un bon départ, il avait déjà intégré le top 10 lorsqu'il a reçu une pénalité long-lap pour être sorti des limites de la piste. Une sanction qui l'a privé de tout bon résultat, et qu'il craignait particulièrement depuis le début du week-end.

"Je faisais un peu attention en course car pendant le week-end j'ai eu beaucoup de tours annulés parce que je suis allé dans le vert. Je faisais donc très attention mais j'ai eu une pénalité. J'ai été très surpris parce que je n'avais pas réalisé que j'avais touché [la partie verte]. Quoiqu'il en soit j'ai eu une pénalité, je l'ai faite et j'ai perdu plusieurs secondes et positions. C'était vraiment difficile et je suis très déçu de là où on a fini. 12e, c'est un résultat très décevant mais le week-end a été positif, certaines séances ont été bonnes donc j'ai juste besoin d'un peu de repos pour me sentir bien pour la seconde partie de la saison."

Cette seconde partie sera en effet cruciale pour Nakagami, toujours en attente de connaître son avenir. Il espère pouvoir revenir en forme afin de convaincre par ses résultats, en comptant sur des améliorations de sa machine : "Le HRC aura ces cinq semaines pour pouvoir faire certaines modifications. Il faudra être prêts et conserver la motivation pour Silverstone."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Définitivement "aucune chance" de voir Suzuki en 2023
Article précédent

Définitivement "aucune chance" de voir Suzuki en 2023

Article suivant

La course de Bastianini gâchée par son problème en Q1

La course de Bastianini gâchée par son problème en Q1