Résumé de course
MotoGP GP d'Autriche

Sprint - Bagnaia au-dessus du lot, Quartararo et Zarco victimes du départ

Pecco Bagnaia a remporté la course sprint du Grand Prix d'Autriche MotoGP 2023, une épreuve marquée par un carambolage au départ dans lequel ont été impliqués Fabio Quartararo et Johann Zarco.

Francesco Bagnaia, Ducati Team

Pour la quatrième fois cette saison, Pecco Bagnaia a remporté un succès en course sprint. Une victoire acquise au terme d'une épreuve de 14 tours largement chamboulée par un accrochage au départ dans lequel ont été impliqués les deux pilotes français du championnat.

Qualifié en pole position ce matin, Bagnaia a conservé les rênes à l'extinction des feux, devant les KTM de Brad Binder et Jack Miller. Mais tous les regards étaient braqués derrière eux, avec un départ totalement manqué de Maverick Viñales depuis la première ligne, qui a provoqué un carambolage au cœur du peloton.

Johann Zarco, Marco Bezzecchi et Miguel Oliveira n'ont pu éviter la chute. Seul le Français allait parvenir à repartir, en dernière position, pour finalement renoncer à un tour de l'arrivée.

L'incident a également impliqué Fabio Quartararo, qualifié neuvième et qui, avant d'être gêné par ce qui se passait devant lui, a été touché par Jorge Martín qui venait de tirer à l'intérieur du virage. Comme Enea Bastianini, le Français n'a eu d'autre choix que de passer hors piste pour rester sur ses roues et sa course avait dès lors perdu tout enjeu.

 

Si cet incident a fait des malheureux, à commencer par les Français, d'autres ont réussi à tirer leur épingle du jeu, notamment Iker Lecuona, qui a gagné dix places dans le premier tour, et Marc Márquez qui a fait un bond de neuf positions. Pol Espargaró a lui aussi trouvé l'ouverture pour se porter à une septième position quelque peu inespérée à ce stade de sa saison, privée de toute la première moitié à cause de son grave accident du Portugal.

Martín arrache le podium, Marini par terre

À l'avant, Miller a rapidement perdu de son mordant, passé par Luca Marini puis par Martín. Après l'incident déjà très contestable du départ, l'Espagnol a une nouvelle fois fait parler de lui en attaquant Marini pour la troisième place, provoquant un contact et la chute du pilote VR46. Rapidement examiné par les commissaires, cet incident a été classé sans suite.

 

Comme depuis le début du week-end, les avertissements pour dépassement des limites de la piste se sont multipliés pendant cette course. Augusto Fernández a fini par être pénalisé d'un long-lap.

Fabio Quartararo a lui aussi écopé d'une pénalité long-lap alors qu'il occupait la 15e place, cette fois pour pilotage irresponsable après avoir été impliqué au sixième tour dans la chute de Lorenzo Savadori après un contact dans un virage.

 

Loin de ces tracas, Bagnaia a graduellement creusé son avance, affichant un rythme supérieur à celui de ses adversaires. Lorsque le drapeau à damier a été agité, le pilote Ducati avait deux secondes de marge sur Binder, qui lui-même n'était pas inquiété à la deuxième place. Martín a reçu la médaille de bronze de la troisième place, malgré l'incident du départ toujours à l'étude.

Derrières les trois hommes de tête, Álex Márquez a rallié l'arrivée quatrième, après avoir lui aussi réussi à prendre l'avantage sur Jack Miller. Non loin derrière, c'est une lutte entre les frères Espargaró et Maverick Viñales qui a animé la fin de course, le #12 ayant réussi à se mettre à l'abri de Franco Morbidelli et Marc Márquez contre qui il se battait précédemment. C'est Pol Espargaró qui a finalement empoché les points de la sixième place, une superbe récompense pour le pilote Tech3 deux semaines après son retour à la compétition.

À noter encore la chute de Takaaki Nakagami au troisième tour.

Austria GP d'Autriche MotoGP - Course sprint

 

 
         
Infos sur le pilote
 
 
 
   
P. Pilote # Moto Tours Temps Intervalle km/h Abandon Points
1 Italy P. Bagnaia Pecco Bagnaia Ducati Team 1 Ducati 14 -       12
2 South Africa B. Binder Brad Binder Red Bull KTM Factory Racing 33 KTM 14 +2.056 2.056     9
3 Spain J. Martín Jorge Martín Pramac Racing 89 Ducati 14 +5.045 2.989     7
4 Spain Márquez Álex Márquez Gresini Racing 73 Ducati 14 +8.252 3.207     6
5 Australia J. Miller Jack Miller Red Bull KTM Factory Racing 43 KTM 14 +11.365 3.113     5
6 Spain P. Espargaró Pol Espargaró Tech 3 44 KTM 14 +11.816 0.451     4
7 Spain A. Espargaró Aleix Espargaró Aprilia Racing Team 41 Aprilia 14 +11.960 0.144     3
8 Spain M. Viñales Maverick Viñales Aprilia Racing Team 12 Aprilia 14 +11.984 0.024     2
9 Italy F. Morbidelli Franco Morbidelli Yamaha Factory Racing 21 Yamaha 14 +13.634 1.650     1
10 Spain M. Márquez Marc Márquez Repsol Honda Team 93 Honda 14 +14.435 0.801      
11 Italy F. Di Giannantonio Fabio Di Giannantonio Gresini Racing 49 Ducati 14 +15.251 0.816      
12 Spain J. Mir Joan Mir Repsol Honda Team 36 Honda 14 +16.740 1.489      
13 Italy E. Bastianini Enea Bastianini Ducati Team 23 Ducati 14 +18.825 2.085      
14 Spain R. Fernández Raúl Fernández RNF Racing 25 Aprilia 14 +19.536 0.711      
15 France F. Quartararo Fabio Quartararo Yamaha Factory Racing 20 Yamaha 14 +22.321 2.785      
16 Spain I. Lecuona Iker Lecuona Team LCR 27 Honda 14 +25.593 3.272      
17 Spain A. Fernández Augusto Fernández Tech 3 37 KTM 14 +25.789 0.196      
dnf France J. Zarco Johann Zarco Pramac Racing 5 Ducati 11       Abandon  
dnf Italy L. Marini Luca Marini Team VR46 10 Ducati 6       Abandon  
dnf Italy L. Savadori Lorenzo Savadori Aprilia Racing Team 32 Aprilia 5       Abandon  
dnf Japan T. Nakagami Takaaki Nakagami Team LCR 30 Honda 2       Abandon  
dnf Italy M. Bezzecchi Marco Bezzecchi Team VR46 72 Ducati 1       Abandon  
dnf Portugal M. Oliveira Miguel Oliveira RNF Racing 88 Aprilia 0       Abandon  

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Johann Zarco finalise son arrivée chez LCR Honda
Article suivant Quartararo pense qu'il ne méritait pas d'être pénalisé

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France