Statistiques
MotoGP GP des Amériques

Stats - Carton plein pour Ducati, Márquez détrôné

Les résultats du Grands Prix des Amériques sont exceptionnels, tant positivement pour le clan Ducati, que négativement pour Marc Márquez qui y régnait pourtant en maître jusqu'ici.

Marc Marquez, Repsol Honda Team

>> Enea Bastianini a décroché sa deuxième victoire MotoGP, après celle déjà conquise au Qatar.

>> Comme à Losail, il n'a bouclé que cinq tours en tête pour aller s'imposer, confirmant son efficacité dans les dernières boucles, et a signé le meilleur temps en course.

>> Deuxième à l'arrivée, Álex Rins a offert à Suzuki son 500e podium toutes catégories confondues.

>> Enea Bastianini et Álex Rins sont les premiers cette saison à compter plus d'un podium, deux de suite dans le cas du pilote Suzuki. Jack Miller est quant à lui le dixième pilote différent à y figurer en quatre courses.

>> La pole position, c'est à Jorge Martín qu'elle est revenue, déjà la sixième pour lui en 18 Grands Prix MotoGP.

>> Il y est parvenu en passant par la Q1 précédemment : c'est la cinquième fois que cela se produit depuis la mise en place de ce système en 2013, et la deuxième fois pour lui.

>> Le résultat des qualifications a été particulièrement impressionnant, avec cinq Ducati en tête : c'était du jamais vu pour la marque italienne dans la catégorie reine, et une première pour un constructeur depuis le quintuplé de Honda lors des qualifications du GP du Pacifique 2003.

Le départ

Le départ de la course

>> Jack Miller et Pecco Bagnaia accompagnaient Jorge Martín en première ligne et faisaient tous deux leur retour à l'avant de la grille pour la première fois cette saison.

>> Il s'agissait de la deuxième pole de Ducati à Austin, en revanche la victoire était une première pour la marque sur ce circuit. Il faut remonter à 2007 pour trouver la trace d'une victoire de Ducati sur le sol américain, avec celle de Casey Stoner à Laguna Seca.

Le King du COTA déchu

>> C'est la première fois depuis que le MotoGP se rend à Austin, que Marc Márquez n'a ni gagné, ni décroché la pole position ; la pole et la victoire lui avaient déjà échappé une fois chacune, mais pas le même week-end. Il n'a pas non plus signé le moindre meilleur temps, que ce soit lors des essais ou de la course.

>> Márquez a par ailleurs été dépossédé de plusieurs records :

  • Bastianini a battu de 18"324 (!) le record du temps total de la course, que l'Espagnol détenait depuis l'an dernier.
  • Le meilleur temps absolu sur le COTA, qui tenait depuis 2015, a quant à lui été battu par Martín avec une nouvelle référence en 2'02"039.
  • Le meilleur temps en course a lui aussi été battu, cette fois par Bastianini. Le record précédant datait de 2014.

>> À noter enfin que le top 10 était contenu en 12"642 à l'arrivée, ce qui en fait le dixième plus serré de l'Histoire.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Retourner chez Pramac ne dérangerait pas Miller
Article suivant Mir : "La course la plus solide de ma vie à Austin"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France