Stats - Ducati et l'Italie règnent à domicile

partages
commentaires
Stats - Ducati et l'Italie règnent à domicile
Par : Léna Buffa
12 sept. 2018 à 18:00

Yamaha bat des records dans sa disette, tandis que Ducati continue de briller avec plusieurs pilotes, à la fois en qualifications et en course.

Lire aussi :

Diapo
Liste

Ducati invincible

Ducati invincible
1/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Encore une victoire pour Ducati, la troisième consécutive. Dovizioso et Lorenzo comptent trois succès chacun à ce stade de la saison, les six autres victoires cette année ayant été remportées par Márquez pour Honda.

11 ans après

11 ans après
2/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

C'était en revanche la première fois que Ducati gagnait à Misano depuis 2007, année du succès de Casey Stoner.

"No place like home"

"No place like home"
3/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

C'était aussi une première à titre personnel pour Andrea Dovizioso, l'un des pilotes locaux, lui qui comptait pour seul podium sur place sa troisième place de l'an dernier.

Et encore une pole !

Et encore une pole !
4/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Samedi, Jorge Lorenzo a signé la pole position, la 68e de sa carrière, la 42e en MotoGP (celle de Silverstone est bien comptabilisée par le championnat). C'est la première fois depuis 2016 qu'il signe deux poles consécutives et la première fois aussi que Ducati y parvient depuis 2010.

Quand ça ne veut pas

Quand ça ne veut pas
5/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

… mais, encore une fois, la victoire a échappé au poleman ! La dernière fois qu'un pilote a pu réaliser le doublé pole-victoire à Misano remonte à 2010, avec Dani Pedrosa.

Lire aussi :

Derrière une Ducati... une Ducati

Derrière une Ducati... une Ducati
6/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Jack Miller s'est, lui, qualifié en deuxième position : il s'agissait de sa deuxième qualification en première ligne en MotoGP, la précédente étant sa pole position en Argentine.

Un retour contrasté

Un retour contrasté
7/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Valentino Rossi est quant à lui parti de la septième place. Habitué à la première ligne à Misano, il ne s'y était plus aussi mal qualifié depuis 2011.

Lire aussi :

Morbidelli de retour en Q2

Morbidelli de retour en Q2
8/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Franco Morbidelli s'est qualifié 12e en passant par la Q1. C'est la deuxième fois cette année qu'il accédait à la Q2. Parmi les rookies, seul Takaaki Nakagami y est aussi parvenu à ce stade du championnat, par trois fois.

Le plus fort au sprint

Le plus fort au sprint
9/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Marc Márquez est le pilote qui compte le plus grand nombre de chutes à ce stade du championnat, parti à la faute 14 fois (dont une seule en course). La dernière en date est particulièrement mémorable, puisqu'elle lui a valu un sprint d'anthologie en qualifications pour revenir au stand et remonter sur sa seconde moto en… deux minutes et 19 secondes !

Lire aussi :

Une victoire nette !

Une victoire nette !
10/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Victorieux avec 2"822 d'avance, Dovizioso signe ce qui est cette année la cinquième avance la plus grande pour un vainqueur, après les Grands Prix des Amériques (3"560), de Catalogne (4"479), d'Espagne (5"241) et d'Italie (6"370). À titre personnel, les seules fois où il a compté plus de marge sur la ligne d'arrivée sont à Sepang en 2016 (3"115) et à Barcelone l'année dernière (3"544).

Un top 10 pas si serré

Un top 10 pas si serré
11/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Avec un écart de 27"559 entre le vainqueur et le dixième, c'est le top 10 le moins compact depuis le GP de France (27"937). Le GP des Amériques, en début d'année, était encore plus étalé (28"875).

À l'arrêt !

À l'arrêt !
12/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Cela fait désormais 22 courses que Yamaha n'a pas gagné… une première depuis 20 ans !

3 d'un coup !

3 d'un coup !
13/16

Photo de: MotoGP

C'était un carton plein, dimanche, pour les pilotes italiens : Dovizioso s'est imposé en MotoGP, Bagnaia en Moto2 et Dalla Porta en Moto3. C'est une première depuis le GP d'Italie l'an dernier.

Lire aussi:

10 podiums par an en moyenne

10 podiums par an en moyenne
14/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Deuxième, Marc Márquez obtient son 112e podium et égale ainsi Mike Hailwood.

Lire aussi :

Mieux que Miller

Mieux que Miller
15/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Álvaro Bautista signe à nouveau un top 10 : il n'en est plus sorti depuis le GP d'Italie. Il dépasse ainsi Jack Miller au championnat.

Pas encore pour cette fois

Pas encore pour cette fois
16/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Xavier Siméon et Thomas Lüthi sont à ce jour les seuls à ne pas encore avoir ouvert leur compteur au championnat.

Prochain article MotoGP
Zarco doit "se battre, faire zéro erreur" et ne pas se résigner

Article précédent

Zarco doit "se battre, faire zéro erreur" et ne pas se résigner

Article suivant

Misano, pas la course que Siméon attendait avec la GP17

Misano, pas la course que Siméon attendait avec la GP17
Charger les commentaires